CRÉDIT : CAPTURE D'ÉCRAN

Les mesures sanitaires seront resserrées dans les zones rouges et orange, alors que les variants progressent vite au Québec. Dans les lieux où le virus se transmet et où les règles sanitaires ne sont pas respectées seront fermés rapidement par la santé publique.

Par Aude Malaret - collaboration spéciale

«On a donné la consigne aux directeurs de santé publique de chaque région de fermer rapidement les endroits où les règles n'étaient pas respectées. Il faut que les responsables des commerces et des entreprises comprennent que le variant est très dangereux. Si vous ne faites pas respecter les règles, vous risquez de vous faire fermer», a averti le premier ministre, François Legault, lors d’une conférence de presse ce 6 avril.

La fermeture sera immédiate et pour une durée minimale de sept jours. En cas de transmission, le milieu n'ayant pas respecté les consignes sera fermé pour une période de 21 jours afin de réaliser l'enquête épidémiologique et d’isoler les personnes touchées.

Les déplacements entre une région au palier rouge ou orange et une région au palier jaune seront interdits dès jeudi.

Avril sera un mois «critique et crucial», estime François Legault, le qualifiant de «mois de tous les dangers».

18,5 % des Québécois vaccinés

Présentement, 18,5 % des Québécois ont été vaccinés et la campagne se poursuit selon la liste de priorité établie par la santé publique.

La vaccination sera ouverte aux personnes de 60 ans et plus dans toutes les régions d’ici la fin de la semaine, a indiqué.

Un élargissement est aussi prévu dès jeudi pour les personnes de 55 ans et plus qui souhaiteraient recevoir le vaccin d’AstraZeneca dans les grands centres, où un service sans rendez-vous ouvrira. Environ 355 000 doses seront disponibles.

Les personnes ayant une maladie chronique et les travailleurs essentiels sont aussi les prochains dans l’ordre de priorité une fois la vaccination des 60 ans et plus terminée.

Nouvelles restrictions en zones rouges et orange

Après l’instauration de mesures d’urgence dans quatre régions du Québec, Chaudière-Appalaches, Capitale-Nationale, Bas-Saint-Laurent et Outaouais, c’est au tour des autres régions en zone rouge de connaître un renforcement des mesures sanitaires à titre préventif.

Constatant une forte augmentation des cas dans les régions rouge foncé, Fraçois Legault croit que «ça va venir dans les prochains jours, prochaines semaines (dans les autres régions). C’est probablement une question de jours, si on voit ce qui se passe ailleurs.»

Parce que «personne n’est capable de dire avec certitude ou on va être dans deux semaines», ces nouvelles mesures préventives devraient permettre de freiner la propagation du virus.

En zone rouge, les élèves de 3e, 4e et 5e secondaire retourneront à l’école en alternance à compter de lundi prochain. Les activités parascolaires seront également mises sur pause.

«C'est un compromis qui permet de réduire les risques, sans trop affecter la réussite scolaire et la vie des adolescents », a expliqué le premier ministre.

Dans les cégeps et les universités, l’enseignement devra se faire à distance.

Du côté des activités sportives intérieures, elles seront limitées aux sports individuels, en duo ou en bulle familiale, et seuls les piscines, les patinoires et les lieux pour jouer au tennis et au badminton pourront demeurer ouverts. Ces restrictions seront en vigueur à partir de jeudi.

Dans les zones rouges :

  • Les lieux de cultes pourront accueillir un maximum de 25 personnes.
  • Les participants, qui ne résident pas à la même adresse, à des activités extérieures devront porter un couvre-visage et être 8 au maximum.
  • Le port d'un masque ou d'un couvre-visage est obligatoire dans les arénas.
  • Les gyms sont fermés.
  • Les zones intérieures des spas sont fermées (sauf bassins d'eau et soins personnels).

Plusieurs changements seront aussi appliqués dans les zones orange avec des mesures plus strictes dans les lieux de culte, les restaurants, lors des activités sportives et dans les établissements scolaires.

Les plus lus

COVID-19 : Lotbinière repasse en zone rouge

SANTÉ. Comme toutes les autres MRC de la Chaudière-Appalaches, la MRC de Lotbinière passera demain à 20h en zone rouge et ses citoyens devront respecter des mesures supplémentaires. Cependant, les Lotbiniérois ne se voient pas imposer le reconfinement strict qui entrera aussi en vigueur jeudi à 20h dans la communauté métropolitaine de Québec, incluant Lévis, ainsi que dans la région de Gatineau.

La MRC de Lotbinière passe au rouge foncé

SANTÉ. Le premier ministre du Québec, François Legault a annoncé, lors de son point de presse du 13 avril, que les mesures spéciales d’urgence seront prolongées jusqu’au 25 avril et s’appliqueront dorénavant à l’ensemble de la Chaudière-Appalaches y compris la MRC de Lotbinière, dès demain, à 20h.

COVID-19 : Lotbinière évite le reconfinement

PANDÉMIE. La MRC de Lotbinière ne fait pas partie des cinq MRC de la Chaudière-Appalaches où un confinement strict comme à Lévis sera en vigueur dès demain à 20h. Par voie de communiqué, le gouvernement du Québec a annoncé dimanche que les citoyens des MRC de Bellechasse, de La Nouvelle-Beauce (région de Sainte-Marie), des Etchemins, de Beauce-Sartigan (région de Saint-Georges) et Robert-Cliche (r...

Les écoles du CSSBE fermées la semaine prochaine

SANTÉ. En raison de la propagation de la COVID-19 et de l’augmentation importante des cas dans le secteur du Centre de services scolaire de la Beauce-Etchemin (CSSBE), la direction régionale de la santé publique a exigé la fermeture des établissements scolaires sous sa responsabilité.

Le port du masque chirurgical obligatoire en milieu de travail

SANTÉ. Dans un contexte où la COVID-19 se propage plus rapidement, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST) exige, à partir de demain, le port en continu du masque chirurgical à l’intérieur dans les milieux de travail.

L’École Beaurivage se mobilise pour Leucan

COMMUNAUTÉ. Le 10 mai prochain, 90 élèves de la 5e année à la 5e secondaire et membres du personnel de l’École Beaurivage de Saint-Agapit passeront sous le rasoir et les ciseaux du Défi Têtes rasées. Leur objectif est ambitieux, mais ils sont en bonne voie de le réaliser. La journée du Défi, ils souhaitent remettre un chèque de 40 000 $ à Leucan.

COVID-19 : autre bond des nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 142 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19. Il s'agit de la quatrième journée consécutive où plus de 100 nouveaux cas sont enregistrés en Chaudière-Appalaches.

COVID-19 : 41 cas en Chaudière-Appalaches et 1 009 au Québec

Les données des 24 dernières heures concernant la COVID-19 au Québec rapportent 41 nouveaux cas et aucun décès supplémentaire en Chaudière-Appalaches, ce 27 mars. Dans la province, le bilan fait état de 1 009 nouveaux cas et 8 décès.

Une perfection unique à chacune

ÉCONOMIE. Depuis un an, nombreux sont les entrepreneurs qui se sont réinventés afin de survivre dans un contexte économique durement affecté par les règles sanitaires et la pandémie. C’est le cas de Nataly Lemay, de Saint-Apollinaire, et d’Isabelle Lambert, de Fortierville. Elles ont uni leurs forces et leurs expériences dans un nouveau projet d’entreprise qui s’adresse aux femmes. Le nom est accr...

COVID-19 : Chaudière-Appalaches touchée inégalement par la 3e vague

La troisième vague de la pandémie de COVID-19 frappe bel et bien Chaudière-Appalaches, a confirmé la directrice régionale de santé publique de la Chaudière-Appalaches, la Dre Liliana Romero, lors d’une entrevue avec le Journal ce 31 mars. La région est toutefois divisée en deux zones, l’une sous contrôle, l’autre dans une situation critique.