Crédit photo : Gilles Boutin - Archives

SANTÉ. Comme samedi, plus de 100 nouveaux cas de COVID-19 ont été découverts dimanche en Chaudière-Appalaches. Par contre, une légère diminution a été enregistrée alors que 104 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus, selon les plus récentes données sur la pandémie dévoilées par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS).

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

Il y a désormais 12 819 résidents de la Chaudière-Appalaches qui ont été infectés par le coronavirus depuis le début de la crise sanitaire. Selon les données de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), 11 876 personnes demeurant dans la région étaient maintenant guéries de la maladie, en date de dimanche (+ 38 comparativement à samedi).

Contrairement à la journée précédente, aucun nouveau décès lié à la COVID-19 n'est survenu au cours des 24 dernières heures en Chaudière-Appalaches. Depuis le début de la crise sanitaire, il y a 291 personnes demeurant dans la région qui ont succombé des suites d'une infection au coronavirus.

Au chapitre des variants, il y a toujours 12 cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches qui sont officiellement des cas confirmés de variants. Dans ces 12 cas, les personnes touchées ont été infectées par le variant britannique. 605 autres cas de COVID-19 dans la région sont considérés comme des cas présomptifs de variants (+ 130 comparativement au bilan publié dimanche), grâce à la méthode de criblage. Le taux de cas présumés provoqués par les variants par 100 000 habitants est désormais de 140,1 en Chaudière-Appalaches.

Quant aux hospitalisations provoquées par la COVID-19 sur le territoire, 10 personnes sont hospitalisées en raison de la maladie selon les données du MSSS (aucune augmentation nette comparativement à la veille), dont sept aux soins intensifs (aucune augmentation nette comparativement à hier).

Pour ce qui est de l'éclosion de COVID-19 à la résidence privée pour aînés (RPA) Cœur-de-Marie à Charny, on dénombre toujours sept cas actifs chez les résidents. 

À ce jour, 65 317 doses de vaccins ont été administrées en Chaudière-Appalaches depuis décembre (+ 866 comparativement à samedi).

Soulignons que comme le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) ne publie pas de bilan régional sur l'évolution de la pandémie aujourd'hui, le Journal n'a pas accès à d'autres données régionales ventilées, comme la répartition des nouveaux cas par sous-région de la Chaudière-Appalaches. Le prochain bilan région du CISSS-CA sera publié demain.

Légère augmentation des nouveaux cas à l'échelle de la province

À l'échelle de la province, les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19 font état de 1 252 nouveaux cas pour la journée d'hier, pour un nombre total de 317 364 personnes infectées. Selon l'INSPQ, 296 396 Québécois étaient rétablis de l'infection, en date d'hier (+ 943 comparativement à samedi).

Le plus récent bilan gouvernemental fait également état de quatre nouveaux décès, faisant passer le nombre total de morts au Québec liés à la COVID-19 depuis le début de la crise sanitaire à 10 697. Un des quatre décès annoncés lundi est survenu au cours des 24 dernières heures, un est survenu entre le 29 mars et le 3 avril, un autre est survenu avant le 29 mars et la date du dernier décès est pour le moment inconnue.

Selon les données compilées par l'INSPQ, il y avait hier 10 271 cas actifs confirmés dans la province (+ 305 comparativement à samedi).

Le nombre total d'hospitalisations a augmenté de 1 par rapport à la veille, avec un cumul de 503. Parmi celles-ci, le nombre de personnes se trouvant aux soins intensifs a diminué de 5, pour un total actuel de 123.

En ce qui a trait aux cas de variants, il y a toujours 1 592 personnes qui ont officiellement été infectées par des variants de la COVID-19, soit 1 424 par la variant britannique, 154 par la variant sud-africain, 2 par la variant brésilien et 12 par le variant nigérian. À l'échelle de la province, 11 027 cas sont considérés comme des cas présomptifs selon la méthode de criblage (+ 690 comparativement au bilan d'hier).

Les prélèvements réalisés le 3 avril s'élèvent à 24 065. Quant à la campagne provinciale de vaccination, 22 494 doses de vaccin ont été administrées dans la journée d'hier, pour un total de 1 552 215 depuis décembre. Jusqu'à maintenant, le gouvernement provincial a reçu 2 127 605 doses.

Soulignons finalement que vous pouvez consulter ci-dessous le tableau synthèse de l'évolution des données sur sept jours préparé par le MSSS.

Les plus lus

COVID-19 : Lotbinière repasse en zone rouge

SANTÉ. Comme toutes les autres MRC de la Chaudière-Appalaches, la MRC de Lotbinière passera demain à 20h en zone rouge et ses citoyens devront respecter des mesures supplémentaires. Cependant, les Lotbiniérois ne se voient pas imposer le reconfinement strict qui entrera aussi en vigueur jeudi à 20h dans la communauté métropolitaine de Québec, incluant Lévis, ainsi que dans la région de Gatineau.

La MRC de Lotbinière passe au rouge foncé

SANTÉ. Le premier ministre du Québec, François Legault a annoncé, lors de son point de presse du 13 avril, que les mesures spéciales d’urgence seront prolongées jusqu’au 25 avril et s’appliqueront dorénavant à l’ensemble de la Chaudière-Appalaches y compris la MRC de Lotbinière, dès demain, à 20h.

COVID-19 : Lotbinière évite le reconfinement

PANDÉMIE. La MRC de Lotbinière ne fait pas partie des cinq MRC de la Chaudière-Appalaches où un confinement strict comme à Lévis sera en vigueur dès demain à 20h. Par voie de communiqué, le gouvernement du Québec a annoncé dimanche que les citoyens des MRC de Bellechasse, de La Nouvelle-Beauce (région de Sainte-Marie), des Etchemins, de Beauce-Sartigan (région de Saint-Georges) et Robert-Cliche (r...

Les écoles du CSSBE fermées la semaine prochaine

SANTÉ. En raison de la propagation de la COVID-19 et de l’augmentation importante des cas dans le secteur du Centre de services scolaire de la Beauce-Etchemin (CSSBE), la direction régionale de la santé publique a exigé la fermeture des établissements scolaires sous sa responsabilité.

Le port du masque chirurgical obligatoire en milieu de travail

SANTÉ. Dans un contexte où la COVID-19 se propage plus rapidement, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST) exige, à partir de demain, le port en continu du masque chirurgical à l’intérieur dans les milieux de travail.

L’École Beaurivage se mobilise pour Leucan

COMMUNAUTÉ. Le 10 mai prochain, 90 élèves de la 5e année à la 5e secondaire et membres du personnel de l’École Beaurivage de Saint-Agapit passeront sous le rasoir et les ciseaux du Défi Têtes rasées. Leur objectif est ambitieux, mais ils sont en bonne voie de le réaliser. La journée du Défi, ils souhaitent remettre un chèque de 40 000 $ à Leucan.

COVID-19 : autre bond des nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 142 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19. Il s'agit de la quatrième journée consécutive où plus de 100 nouveaux cas sont enregistrés en Chaudière-Appalaches.

COVID-19 : 41 cas en Chaudière-Appalaches et 1 009 au Québec

Les données des 24 dernières heures concernant la COVID-19 au Québec rapportent 41 nouveaux cas et aucun décès supplémentaire en Chaudière-Appalaches, ce 27 mars. Dans la province, le bilan fait état de 1 009 nouveaux cas et 8 décès.

Une perfection unique à chacune

ÉCONOMIE. Depuis un an, nombreux sont les entrepreneurs qui se sont réinventés afin de survivre dans un contexte économique durement affecté par les règles sanitaires et la pandémie. C’est le cas de Nataly Lemay, de Saint-Apollinaire, et d’Isabelle Lambert, de Fortierville. Elles ont uni leurs forces et leurs expériences dans un nouveau projet d’entreprise qui s’adresse aux femmes. Le nom est accr...

COVID-19 : Chaudière-Appalaches touchée inégalement par la 3e vague

La troisième vague de la pandémie de COVID-19 frappe bel et bien Chaudière-Appalaches, a confirmé la directrice régionale de santé publique de la Chaudière-Appalaches, la Dre Liliana Romero, lors d’une entrevue avec le Journal ce 31 mars. La région est toutefois divisée en deux zones, l’une sous contrôle, l’autre dans une situation critique.