(Crédit photo : Pier-Luc Demers )

ÉCONOMIE. Depuis un an, nombreux sont les entrepreneurs qui se sont réinventés afin de survivre dans un contexte économique durement affecté par les règles sanitaires et la pandémie. C’est le cas de Nataly Lemay, de Saint-Apollinaire, et d’Isabelle Lambert, de Fortierville. Elles ont uni leurs forces et leurs expériences dans un nouveau projet d’entreprise qui s’adresse aux femmes. Le nom est accrocheur : «F*cking parfaite» et l’objectif est de faire la promotion de la santé et de l’activité physique dans un contexte positif.

«Ce que nous voulons prôner, c’est le plaisir. Nous voulons que les femmes aient confiance en elles parce qu’une belle femme, c’est une femme qui a confiance en elle, peu importe son corps, sa couleur de peau ou ses cheveux», a lancé Nataly Lemay.

Les deux femmes d’affaires en ont assez de la tyrannie des standards de beauté et c’est le message qu’elles souhaitent envoyer. Leur philosophie est axée sur la maxime un esprit sain dans un corps sain. «On avait envie de casser ça et d’envoyer un message positif à toutes les femmes. Tu es parfaite comme tu es!»

F*cking parfaite, c’est un programme d’entraînement de six semaines, composé de séances d’exercices de 30 minutes réalisables à la maison et préparées par Nataly Lemay et Isabelle Lambert. On y trouvera aussi des recettes ainsi qu’un accompagnement offert sur un groupe privé sur Facebook. Du contenu exclusif y sera aussi proposé. Pour y avoir accès, les intéressées n’auront qu’à se procurer le livre électronique qui sera disponible dans les jours à venir.

Même si ce genre de programme existe, Nataly Lemay explique que ce qui distingue leur nouvelle entreprise des autres est vraiment l’objectif centré autour du positivisme. «Nous ne sommes pas axées sur un poids [à atteindre], une balance, un tour de taille, mais plutôt sur l’accomplissement personnel, que la femme soit plus forte, avec un meilleur cardio, qu’elle soit plus motivée, positive et qu’elle ait plus d’énergie.»

D’ailleurs, estime-t-elle, les programmes de perte de poids donnent un stress inutile. «On veut perdre du poids, ça ne va jamais à la vitesse qu’on souhaiterait et nous n’avons plus de plaisir à le faire.»

Confinement créatif

Le projet de F*cking parfaite est né pendant le deuxième confinement. L’automne dernier, les deux femmes d’affaires ont été forcées de fermer leur entreprise pour une deuxième fois en un an. Isabelle est entraîneuse et propriétaire du Maximum Fitness de Fortierville et Nataly est professeure de danse et propriétaire du Studio de danse Hypnose de Saint-Apollinaire.

«La première fermeture avait été très difficile, raconte Mme Lemay. À la seconde, nous nous sommes parlées sérieusement et c’est là que nous avons eu l’idée de faire un programme d’entraînement fait par des femmes et que pour des femmes.»

Par ailleurs, pendant le premier confinement, Nataly Lemay a appris les rudiments du montage vidéo. C’est elle qui est derrière le montage et la production des capsules qui se retrouveront dans le livre électronique. «Je suis certaine que ce qui est fait est vraiment à notre image et comme on le voudrait.»

Le projet continuera à grandir en parallèle des deux entreprises de Nataly Lemay et d’Isabelle Lambert. Déjà, un nouveau défi de six semaines est en préparation pour l’été.

 

 

 

Les plus lus

La MRC de Lotbinière passe au rouge foncé

SANTÉ. Le premier ministre du Québec, François Legault a annoncé, lors de son point de presse du 13 avril, que les mesures spéciales d’urgence seront prolongées jusqu’au 25 avril et s’appliqueront dorénavant à l’ensemble de la Chaudière-Appalaches y compris la MRC de Lotbinière, dès demain, à 20h.

Personne n’est invincible face à la COVID-19

SANTÉ. Les dernières semaines n’ont pas été de tout repos pour Sébastien Duclos et sa famille. Ils se remettent tous de la COVID-19 qu’ils auraient contractée, croit-il, au début du mois d’avril, peu avant Pâques. Après avoir vécu les «12 pires jours» de sa vie, il a lancé un cri du cœur sur les médias sociaux implorant ses proches de ne pas «baisser la garde» face au virus et de respecter les nor...

Des infrastructures de loisirs améliorées dans la région

SOCIÉTÉ. Quatre municipalités de la MRC de Lotbinière se partageront une somme de 475 751 $ des gouvernements fédéral et provincial pour l’aménagement de différentes infrastructures de loisirs. La députée de Lotbinière-Frontenac à l’Assemblée nationale, Isabelle Lecours, a confirmé la teneur des projets et les montants consentis par les gouvernements, le 21 avril.

La MRC de Lotbinière rend hommage à Mario Grenier

SOCIÉTÉ. Cinq jours après le décès du maire de Saint-Sylvestre, Mario Grenier, la MRC de Lotbinière a fait part de sa «profonde tristesse» face au départ de l’élu qui était impliqué en politique municipale depuis 35 ans.

COVID-19 : nouvelle baisse des nouveaux cas, mais 4 décès enregistrés en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Comme hier, le nombre de nouveaux cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches continue de baisser. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 115 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. Cependant, la maladie continue de faucher la vie de per...

Fin des mesures d’urgence dans Lotbinière et retour au palier rouge

À partir du 10 mai, les mesures spéciales d’urgence seront levées dans la Capitale-Nationale et en Chaudière-Appalaches, sauf dans trois MRC : Beauce-Sartigan, Robert-Cliche et des Etchemins. Toutes les écoles primaires de Chaudière-Appalaches pourront rouvrir dès cette date.

COVID-19 : les nouveaux cas encore à la hausse

SANTÉ. Une nouvelle augmentation du nombre de nouveaux cas de COVID-19 a été enregistrée dans la région, selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA). Au cours des 24 dernières heures, 169 personnes demeurant dans la Chaudière-Appalaches ont appris qu'elles avaient été infectées par le coronavirus.

Un été occupé sur les routes de la MRC

TRANSPORTS. Le gouvernement du Québec investira cet été plus de 361 M$ sur les routes de la Chaudière-Appalaches pour les deux prochaines années. C’est ce qu’a confirmé la ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx, au nom du ministre des Transports, à l’occasion d’une présentation de presse tenue le 15 avril.

COVID-19 : les écoles primaires rouvriront sauf pour quelques régions en Chaudière-Appalaches

Lors d’une conférence de presse concernant la situation de la pandémie de COVID-19 au Québec, François Legault, premier ministre du Québec, a annoncé, le 27 avril, la réouverture des écoles primaires en Chaudière-Appalaches, à compter du 3 mai prochain. Cependant, les écoles primaires du Centre de services scolaires Beauce-Etchemins ainsi que les écoles primaires du Centre de services scolaires Cô...

Employer la différence

ÉCONOMIE. Un an après le début de la crise sanitaire, plus de 94 % des emplois perdus au Québec ont été retrouvés. Dans la région de Québec, ce chiffre grimpe même à 98 %, d’après une étude de Québec International. Ce retour du balancier ramènera avec lui la problématique de la pénurie de main-d’œuvre. Dans cette optique, l’organisme Trajectoire-emploi veut attirer l’attention des employeurs sur u...