(Crédit photo: Gilles Boutin)

SANTÉ. Après le sommet atteint hier, le nombre de nouveaux cas de COVID-19 en Chaudière-Appalaches a diminué de façon importante. Selon les plus récentes données publiées par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS) portant sur l'évolution de la pandémie, 128 nouveaux cas ont été recensés dans les 24 dernières heures.

Ces nouveaux cas d'infection qui ont été découverts dans la région vendredi portent à 9 474 résidents de la Chaudière-Appalaches qui ont contracté la COVID-19 depuis mars. 

Quant aux 128 nouveaux cas de COVID-19 confirmés en Chaudière-Appalaches, on en retrouve 30 à Lévis, 30 dans la MRC des Appalaches (région de Thetford Mines), 24 dans la MRC de Beauce-Sartigan (région de Saint-Georges), 14 dans la MRC Robert-Cliche (région de Saint-Joseph-de-Beauce), 10 d'entre eux ont été découverts dans la MRC de La Nouvelle-Beauce (région de Sainte-Marie), 9 dans la MRC de Lotbinière, 5 dans la MRC des Etchemins, 3 dans la MRC de Bellechasse, 2 dans la MRC de Montmagny et 1 dans la MRC de L'Islet. Aussi, on compte 32 hospitalisations, dont 8 en soins intensifs sur le territoire.

Par ailleurs, une personne supplémentaire a perdu son combat contre la maladie. Cette dernière demeurait au CHSLD Paul-Gilbert de Lévis. Ce décès fait passer à 203 le nombre de résidents de la Chaudière-Appalaches qui ont perdu la vie depuis le mois d’avril.

Depuis le début de la campagne de vaccination contre la COVID-19, 3 543 personnes demeurant en Chaudière-Appalaches ont reçu un vaccin contre le virus (+ 863 comparativement aux données dévoilées le 8 janvier).

 

Situation dans milieux d’hébergement, CHSLD et RPA

En ce qui concerne l’éclosion de l’Hôtel-Dieu de Lévis, on dénombre moins de cinq cas actifs* chez les usagers et moins de cinq cas actifs* chez les travailleurs ainsi que 30 décès cumulatifs.

Pour les milieux d’hébergement pour aînés, un nouveau foyer d’éclosion a été déclaré à la Résidence privée pour aînés Le Conf’Or de Lévis. Il y a un cas actif chez les résidents et moins de cinq cas actifs chez les travailleurs.*

Il n’y a aucun nouveau cas au CHSLD Paul-Gilbert à Charny. On y dénombre 25 cas actifs chez les résidents et 16 cas actifs chez les travailleurs ainsi que 22 décès cumulatifs.

Au CHSLD privé conventionné Centre d’accueil Saint-Joseph de Lévis, on ne compte aucun nouveau cas. Il y a cinq cas actifs chez les résidents et moins cinq cas actifs chez les travailleurs* ainsi que quatre décès cumulatifs.

À la Résidence privée pour aînés (RPA) Pavillon Sékoia de Lévis, on ne signale aucun nouveau cas. On dénombre 10 cas actifs chez les résidents.

À la Ressource d’hébergement Kennedy à Pintendre, même scénario, aucun nouveau cas. On dénombre un cas actif chez les résidents et deux décès cumulatifs.

Aucun nouveau cas n’a été découvert à la RPA Château Bellevue à Saint-Nicolas. On y dénombre huit cas actifs chez les résidents et moins de cinq cas actifs chez les travailleurs* ainsi que deux décès cumulatifs.

À la RPA Les Marronniers de Lévis, il n’y a aucun nouveau cas. On dénombre moins de cinq cas actifs chez les travailleurs* et huit décès cumulatifs. 

Le CISSS-CA rapporte 88 éclosions sur le territoire (-3 comparativement au bilan publié hier), soit 56 dans des entreprises, 14 dans des RPA, 6 en CHSLD, 4 dans des écoles, 4 dans d'autres milieux de soins et 4 dans d'autres milieux d'hébergement.

* Pour des raisons de confidentialité, lorsque le nombre total de cas chez les employés ou les usagers est inférieur à cinq, le CISSS-CA indique moins de cinq afin d’éviter d’identifier les personnes infectées.

Couvre-feu en vigueur

Rappelons que c’est ce soir, à 20h, qu’entre en vigueur le couvre-feu. Seules les personnes ayant une raison valable de le faire pourront se trouver à l’extérieur de leur domicile entre 20h et 5h le lendemain matin. Ce sera de leur responsabilité de prouver aux agents de la paix la légitimité de leur sortie, sans quoi elles s’exposent à des amendes allant de 1 000 $ à 6 000 $. Cette règle est en vigueur, au moins, jusqu’au 8 février.

Le système Québec en Alerte se déclenchera en début de soirée pour rappeler l’entrée en vigueur du couvre-feu.

Voici les exceptions permises :

  • Une personne qui doit se présenter sur les lieux de son travail;
  • Une personne qui doit se rendre chercher les médicaments dont elle a besoin à la suite d’un rendez-vous médical;
  • Une personne qui doit se rendre à l’hôpital ou à la clinique, chez le dentiste ou chez l’optométriste, ou en revenir;
  • Une personne qui doit se rendre au chevet d’un parent malade ou blessé;
  • Un étudiant qui doit participer à un cours du soir en présentiel ou à un laboratoire dans une école reconnue;
  • Un parent qui doit reconduire ses enfants chez l’autre parent qui en a la garde;
  • Une personne qui revient de l’étranger (en raison du travail) par un vol de nuit et qui doit retourner à sa résidence;
  • Une personne qui doit faire le plein d’essence pour se rendre à son travail;
  • Une personne qui doit sortir pour que son chien puisse faire « ses besoins »;
  • Une personne qui doit accompagner une personne incapable de conduire pour se rendre à un rendez-vous médical;
  • Un parent qui doit accompagner un enfant malade à l’hôpital;
  • Un parent qui doit aller reconduire son adolescent à son travail.

Plus de 3 000 cas en 24 heures

À l'échelle de la province, les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19 font état de 3 127 nouveaux cas pour le 8 janvier, pour un nombre total de 226 233 personnes infectées.

Parmi celles-ci, 192 979 sont rétablies. Elles font également état de 41 nouveaux décès, pour un total de 8 647. De ces 41 décès, 12 sont survenus dans les 24 dernières heures, 24 sont survenus entre le 2 et le 7 janvier et 5 sont survenus avant le 2 janvier.

Le nombre total d'hospitalisations a diminué de 11 par rapport à la veille, avec un cumul de 1 392. Le nombre de personnes se trouvant aux soins intensifs a diminué de 1, pour un total actuel de 206.

Les prélèvements réalisés le 7 janvier s'élèvent à 38 700, pour un total de 5 160 611. Finalement, 13 101 doses de vaccin ont été administrées dans la journée d'hier, pour un total de 75 123.

Finalement, vous pouvez consulter ci-dessous le tableau synthèse de l'évolution des données sur sept jours préparé par le MSSS.

Les plus lus

COVID-19 : début de la vaccination en Chaudière-Appalaches

Le premier vaccin contre la COVID-19 dans la région de la Chaudière-Appalaches a été administré le 23 décembre au CHSLD Paul-Gilbert à Lévis. Une trentaine de résidents du CHSLD, où une éclosion est en cours, seront vaccinés aujourd’hui.

COVID-19 : encore près de 100 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Pour une deuxième journée consécutive, près de 100 nouveaux cas d'infection au coronavirus, soit 93, ont été découverts dimanche en Chaudière-Appalaches. Cependant, selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie publié par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), la COVID-19 n'a pas provoqué de nouveaux décès dans la région.

COVID-19 : l’état de la situation en Chaudière-Appalaches

Selon les plus récentes données compilées au cours des dernières 24 heures concernant la COVID-19, 96 nouveaux cas infectés ont été découverts en Chaudière-Appalaches, ce 28 décembre. Depuis le 24 décembre, ce sont 343 nouveaux cas et 10 décès reliés à la maladie qui ont été constatés sur le territoire.

COVID-19 : nouveaux sommets de nouveaux cas

SANTÉ. Que ce soit en Chaudière-Appalaches ou à l'échelle de la province, les records de nouveaux cas quotidiens de COVID-19 confirmés ont été battus hier, selon les données dévoilées jeudi par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec.

COVID-19 : mise à jour de la situation après deux jours de relâche

En raison des jours fériés du temps des Fêtes, Québec a fait relâche de ses bilans quotidiens de la situation de la COVID-19 dans la province les 25 et 26 décembre. Ce sont 6 783 nouveaux cas qui ont été découverts entre le 24 et le 26 décembre derniers.