(Crédit photo : Courtoisie)

ENVIRONNEMENT. La municipalité de Saint-Apollinaire a aménagé les abords d’un bassin de rétention situé dans le secteur de la rue des Érables. Plus de 2 000 arbres et arbustes ont été plantés les 15, 16 et 17 septembre derniers.

Un an de travail a été nécessaire pour concrétiser ce projet qui compte 881 arbres et 1 229 arbustes. Ils ont été mis en terre par des professionnels d’Arbre-Évolution, des employés de la municipalité, des représentants de l’Organisme de bassin versant de la zone du Chêne et des bénévoles. La municipalité y aménagera aussi un sentier qui permettra aux citoyens du secteur de se promener dans un nouvel environnement.

«Nous sommes ravis d’avoir pu compléter cet important projet au cœur de notre milieu de vie. Nos investissements vont permettre de redonner accès à un site qui n’attendait que d’être mis en valeur. C’est important aussi pour nous de jouer notre rôle dans la lutte aux changements climatiques», a expliqué la directrice générale de la municipalité, Cathy Bergeron. Afin de permettre la concrétisation du projet, Saint-Apollinaire a investi 11 000 $.

Dans les prochaines années, la zone entourant le bassin de 27 000 mètres carrés sera bordée d’arbres de neuf variétés différentes, dont le tilleul d’Amérique, le saule noir, le chêne bicolore et l’érable rouge.

Compensation carbone

Le projet a été parrainé par la coopérative Arbre-Évolution de L’Islet qui a investi plus de 7 000 $ pour financer l’achat des arbres, la visite de caractérisation, la production du plan de reboisement une partie de la main-d’œuvre et des matériaux sylvicoles.

Cet argent provient du Programme Reboisement social qui permet aux citoyens et aux entreprises d’acheter une compensation carbone. «À travers ce programme, nous procédons à la compensation carbone au nom d’entreprises et de citoyens. Au retour d’un voyage par exemple, les gens se rendent sur notre site (www.calculcarbone.org), calcul leur pollution et achètent des arbres que l’on va planter là où ça compte, comme à Saint-Apollinaire », a souligné le coordonnateur de la coopérative, Simon Côté.

En tout, 591 arbres sur les 881 financés proviennent du site Internet de la coopérative. Ce projet de plantation a aussi permis au Mouvement Desjardins, à Femessor et au Conseil de bassin versant de la rivière du Lièvre de planter 290 arbres et compenser 60,32 tonnes de Co2.

 

 

Les plus lus

COVID-19 : éclosion au Costco de Saint-Romuald

SANTÉ. Par voie de communiqué, la Direction de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 8 octobre, que 13 cas positifs de COVID-19 ont été découverts au sein du personnel du magasin Costco de Saint-Romuald.

COVID-19 : 33 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. La montée des cas de COVID-19 se poursuit en Chaudière-Appalaches. La région a dépassé hier la barre psychologique des 1 000 cas, avec 1 003 cas confirmés depuis mars. Aujourd’hui, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches a comptabilisé 33 cas supplémentaires, pour 1 036 cas confirmés dans la région.

COVID-19 : 50 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Au cours des 24 dernières heures, 50 nouveaux cas d'infection au nouveau coronavirus ont été découverts en Chaudière-Appalaches, selon le plus récent bilan régional du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

COVID-19 : 24 nouveaux cas et un décès enregistré dans la région

SANTÉ. Si pour une troisième journée le nombre de nouveaux cas de COVID-19 a diminué en Chaudière-Appalaches, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a confirmé jeudi qu'un quatorzième résident de la région a récemment perdu la vie en raison du coronavirus.

COVID-19 : nouveaux sommets de cas et d'hospitalisations en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. La Chaudière-Appalaches a atteint un nouveau sommet de nouveaux cas d'infection au coronavirus depuis le début de la crise sanitaire le printemps dernier. Hier, 68 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris qu'ils avaient contracté la COVID-19 tandis que 32 personnes sont hospitalisées dans la région en raison du coronavirus, un autre triste sommet.

COVID-19 : hausse marquée des nouveaux cas et un nouveau décès en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) sur l'évolution de la pandémie, une hausse marquée des nouveaux cas a été enregistré hier alors que 38 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus. De plus, la COVID-19 a récemment provoqué le décès d'une quinzième personn...

Nouvelles restrictions au secondaire : un «sacrifice générationnel» selon les pédiatres

SOCIÉTÉ. Afin de freiner la propagation de la COVID-19, le gouvernement du Québec a annoncé une série de nouvelles contraintes et restrictions le 5 octobre dernier. Ces nouvelles règles touchent principalement les jeunes du secondaire et elles inquiètent l’Association des pédiatres du Québec qui craint un «sacrifice générationnel».

COVID-19 : diminution du nombre de nouveaux cas

SANTÉ. Comme à l'échelle de la province, le nombre de nouveaux cas d'infection au nouveau coronavirus a diminué dimanche en Chaudière-Appalaches.

Une résidente de la région touche plus de 65 000$ au Banco

SOCIÉTÉ. Le 23 août dernier, une résidente de Chaudière-Appalaches a remporté un lot important au Banco. Carolane Lord a touché 65 315 $.

CPE Jolibois : une première pelletée de terre à l’automne

FAMILLE. Retardé en raison de la COVID-19, le début de la construction de la nouvelle installation du CPE Jolibois, à Saint-Agapit, devrait avoir lieu cet automne. La pelletée de terre officielle est attendue pour la mi-octobre ou, au plus tard, en novembre.