Les sous récoltés dans le cadre de la campagne de sollicitation 2020 pour la CVA permettront notamment de payer les frais supplémentaires provoqués par des travaux d’urgence effectués sur l’église de Saint-Agapit. Crédit photo : Érick Deschênes

PAROISSE. C’est pendant tout le mois de septembre que se déroulera la sollicitation pour la contribution volontaire annuelle (CVA), mieux connue sous le nom de capitation, dans cinq communautés chrétiennes de la paroisse de Sainte-Élisabeth-de-Lotbinière. Comme chaque année, cette campagne de financement est vitale pour l’organisme.

Par Érick Deschênes – Collaboration spéciale

Dans le cadre de cette nouvelle sollicitation, ce sont les résidents des communautés chrétiennes de Dosquet, Saint-Agapit, Saint-Antoine-de-Tilly, Saint-Apollinaire et Saint-Gilles qui sont interpellés par la paroisse Sainte-Élisabeth-de-Lotbinière. Normalement, les habitants de ces municipalités sont invités à effectuer un don pour leur communauté chrétienne au printemps, mais en raison de la pandémie, la sollicitation pour la CVA dans ces secteurs de Lotbinière a été reportée.

Encore une fois, les dons recueillis permettront à la paroisse de maintenir les services pastoraux, chauffer les églises et leurs sacristies ainsi que réaliser les travaux nécessaires sur les temples de chacune des communautés. Notons qu’à Saint-Antoine-de-Tilly, la campagne de sollicitation pour la CVA sera jumelée exceptionnellement à la campagne de financement afin de défrayer les coûts de chauffage du temple ainsi que les travaux de menuiserie qui y sont menés.

«Les pratiquants sont assez nombreux pour assurer les services pastoraux, mais la CVA permet également d’entretenir notre patrimoine religieux bâti. Pour cet aspect, nous invitons toute la population à contribuer puisque la protection de notre patrimoine ne concerne pas seulement les pratiquants, mais l’ensemble des citoyens de la communauté», a affirmé Monique Carrière, la présidente de l’assemblée de fabrique de la paroisse Sainte-Élisabeth-de-Lotbinière.

Plus particulièrement cette année, les sous recueillis à Saint-Agapit et à Saint-Antoine-de-Tilly seront utiles pour cet élément. Si la paroisse a pu faire réaliser cet été des travaux de 30 000 $ pour repeinturer le toit de l’église de Saint-Agapit grâce au succès d’une précédente campagne de financement, elle a également dû faire effectuer des travaux d’urgence sur l’oculus, la grande fenêtre de la façade et la maçonnerie du temple.

Ces derniers ont coûté 35 000 $ à la paroisse Sainte-Élisabeth-de-Lotbinière. Si la Municipalité de Saint-Agapit a octroyé 4 000 $ pour aider l’organise à faire face à cet imprévu, le reste de la somme sera payée grâce aux dons des citoyens.

À Saint-Antoine-de-Tilly, la CVA servira également à poursuivre la restauration de l’église. Si la paroisse peut se faire rembourser 80% des coûts des travaux effectués sur l’édifice puisqu’il est classé immeuble patrimonial, la portion restante doit être déboursée par la paroisse. Cette année, des travaux de menuiserie sur la grande fenêtre et sur les portes de l’église ont dû être réalisés. Au total, la paroisse devra payer sa part estimée à environ 20 000 $.

Les personnes intéressées peuvent faire leur don, en un ou plusieurs versements, par chèque à l'ordre de la Fabrique Sainte-Élisabeth-de-Lotbinière, en y indiquant leur communauté de Saint-Antoine-de-Tilly, par débit préautorisé ou en argent. Vous pouvez poster leur don dans l'enveloppe de retour incluse dans la lettre envoyée à tous les citoyens ou la déposer directement au secrétariat du presbytère de leur secteur. Pour plus d’information, vous pouvez joindre le personnel du secrétariat à Saint-Antoine le mardi au 418 886-2513 ou du lundi au jeudi, à Saint-Agapit, au 418 888-3831, ou via courriel à fabriqueelisabeth@globetrotter.net.

Notons qu’en ce qui a trait aux communautés d’Issoudun, Joly, Laurier-Station, Sainte-Agathe et Saint-Flavien, la campagne de sollicitation pour la CVA a été menée comme d’habitude en janvier dernier.

Retour attendu

Dans un autre ordre d’idées, la paroisse Sainte-Élisabeth-de-Lotbinière a pu reprendre, depuis le 9 août dernier, ses célébrations dans six lieux de culte. «Tout se passe très bien. Les participants sont aussi nombreux qu’avant. Les gens se comportent très bien et respectent les différentes consignes sanitaires demandées. Les gens avaient hâte de pouvoir assister de nouveau en personne à une cérémonie», s’est réjouie Mme Carrière.

Notons finalement que l’horaire des célébrations pour le mois de septembre peut être consulté sur le site Web de la paroisse Sainte-Élisabeth-de-Lotbinière, au ecccle.com.

 

Les plus lus

L'École de l'Épervière sera agrandie

ÉDUCATION. Lors d'une conférence de presse à Sainte-Marie le 4 septembre, la ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx, a annoncé que l'École de l'Épervière de Saint-Agapit sera agrandie.

COVID-19 : ceux qui ont visité le zoo Miller le 17 août appelés à se faire tester

CORONAVIRUS. Deux personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs est maintenant de dix personnes. Au Québec, le dernier bilan fait état de 111 nouveaux cas.

COVID-19 : six nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), six nouveaux cas confirmés d'infection au nouveau coronavirus ont été découverts dans la région au cours des 24 dernières heures. La majorité de ces cas sont concentrés dans les MRC de Beauce-Sartigan (région de Saint-Georges) et des Appalaches (région de Thetford Mines).

COVID-19 : neuf nouveaux cas découverts dans la région pendant la fin de semaine

Depuis vendredi dernier, neuf nouveaux cas d'infection au coronavirus ont été confirmés en Chaudière-Appalaches par les autorités sanitaires.

Traverser la Mongolie à dos de cheval

AVENTURE. Noémie Plante-Nappert vivra en 2022 une expérience que peu de Québécois auront la chance de vivre dans leur vie. La jeune femme originaire de Saint-Patrice-de-Beaurivage s’envolera alors pour la Mongolie où elle prendra part à la randonnée de charité Blue Wolf Totem, un périple de plus de 3 600 kilomètres.

COVID-19 : 18 nouveaux cas en 24 heures

SANTÉ. Au cours des 24 dernières heures, le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a confirmé 18 nouveaux cas de COVID-19 sur le territoire.

COVID-19 : 33 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. La montée des cas de COVID-19 se poursuit en Chaudière-Appalaches. La région a dépassé hier la barre psychologique des 1 000 cas, avec 1 003 cas confirmés depuis mars. Aujourd’hui, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches a comptabilisé 33 cas supplémentaires, pour 1 036 cas confirmés dans la région.

COVID-19 : quatre nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

CORONAVIRUS. Dans son plus récent bilan régional publié mardi, le Centre de services intégrés de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a dévoilé que quatre nouveaux cas d'infection au coronavirus ont été découverts dans la région au cours des 24 dernières heures.

La piste de la discorde

SOCIÉTÉ. La légitimité de l’aménagement d’une piste de course en terre battue au Circuit Sainte-Croix Riverside Speedway au début du mois est au cœur d’un débat entre les exploitants de la piste de course et la municipalité. Le 10 septembre dernier, la Ville a mis en demeure les gestionnaires, estimant que les travaux réalisés par l’entreprise n’ont pas respecté le permis accordé une semaine aupar...

COVID-19 : 50 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Au cours des 24 dernières heures, 50 nouveaux cas d'infection au nouveau coronavirus ont été découverts en Chaudière-Appalaches, selon le plus récent bilan régional du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).