(Crédit photo : Archives)

SOCIÉTÉ. Les propriétaires du Manoir Le Beau Rivage de Saint-Gilles investissent plus de 1 M$ dans la construction d’une nouvelle aile destinée aux personnes atteintes d’Alzheimer et en perte cognitive. Les travaux débuteront au retour des vacances de la construction et, si tout va bien, les premiers résidents devraient y faire leur entrée d’ici la fin de l’année.

L’unité de 14 chambres sera aménagée sur le site de l’ancien restaurant Resto-Pub St-Gilles. «Il s’agit de la seule installation du genre dans la MRC de Lotbinière», a souligné la directrice générale de l’établissement, Mélissa Vaillancourt.

Chaque chambre sera conçue pour répondre aux besoins de ces personnes. Des aires communes seront aménagées, de même que des espaces extérieurs fermés. Les portes seront munies d’un système de verrouillage qui permettra de contrôler les entrées et les sorties des résidents. De plus, des trompe-l’œil seront appliqués sur les portes afin de réduire les risques qu’ils aillent à l’extérieur sans surveillance.

Du personnel formé spécialement pour interagir avec des personnes en perte cognitive sera présent sur le plancher 24 heures par jour. La nuit, une garde éveillée sera assurée.

Une éducatrice spécialisée y travaillera aussi à temps plein. «Ce sont des gens qui ont des besoins particuliers. Il faut bien comprendre leur maladie pour avoir un bon contact avec eux. Notre éducatrice a déjà plusieurs activités en tête qu’elle compte faire avec eux», a rajouté Mme Vaillancourt.

L’aménagement de cette unité permettra aux résidents du Manoir le Beau Rivage, qui recevront un diagnostic d’Alzheimer ou qui sont en perte cognitive, de demeurer dans leur milieu de vie le plus longtemps possible. Alors que les travaux ne sont même pas commencés, sept personnes ont déjà manifesté un intérêt pour une chambre.

Cet important chantier s’ajoute à un autre agrandissement complété en 2018. À l’époque, 2 M$ avaient été investis pour la construction d’une nouvelle aile comportant 24 appartements et studios destinés à des aînés autonomes et semi-autonomes. La résidence en compte en tout 78.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les plus lus

L'École de l'Épervière sera agrandie

ÉDUCATION. Lors d'une conférence de presse à Sainte-Marie le 4 septembre, la ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx, a annoncé que l'École de l'Épervière de Saint-Agapit sera agrandie.

COVID-19 : ceux qui ont visité le zoo Miller le 17 août appelés à se faire tester

CORONAVIRUS. Deux personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs est maintenant de dix personnes. Au Québec, le dernier bilan fait état de 111 nouveaux cas.

Future «ange gardienne» à 61 ans

SOCIÉTÉ. À 61 ans, Claudette Simoneau, a répondu à l’appel lancé par le premier ministre du Québec, François Legault. En juin dernier, elle est retournée sur les bancs d’école, à l’instar de plus de 9 000 autres Québécois, et a commencé la formation accélérée pour devenir préposé aux bénéficiaires. Depuis plus de quatre semaines, elle partage son temps entre des cours à distance et son stage au CH...

COVID-19 : six nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), six nouveaux cas confirmés d'infection au nouveau coronavirus ont été découverts dans la région au cours des 24 dernières heures. La majorité de ces cas sont concentrés dans les MRC de Beauce-Sartigan (région de Saint-Georges) et des Appalaches (région de Thetford Mines).

COVID-19 : neuf nouveaux cas découverts dans la région pendant la fin de semaine

Depuis vendredi dernier, neuf nouveaux cas d'infection au coronavirus ont été confirmés en Chaudière-Appalaches par les autorités sanitaires.

Traverser la Mongolie à dos de cheval

AVENTURE. Noémie Plante-Nappert vivra en 2022 une expérience que peu de Québécois auront la chance de vivre dans leur vie. La jeune femme originaire de Saint-Patrice-de-Beaurivage s’envolera alors pour la Mongolie où elle prendra part à la randonnée de charité Blue Wolf Totem, un périple de plus de 3 600 kilomètres.

COVID-19 : 18 nouveaux cas en 24 heures

SANTÉ. Au cours des 24 dernières heures, le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a confirmé 18 nouveaux cas de COVID-19 sur le territoire.

COVID-19 : quatre nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

CORONAVIRUS. Dans son plus récent bilan régional publié mardi, le Centre de services intégrés de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a dévoilé que quatre nouveaux cas d'infection au coronavirus ont été découverts dans la région au cours des 24 dernières heures.

COVID-19 : 33 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. La montée des cas de COVID-19 se poursuit en Chaudière-Appalaches. La région a dépassé hier la barre psychologique des 1 000 cas, avec 1 003 cas confirmés depuis mars. Aujourd’hui, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches a comptabilisé 33 cas supplémentaires, pour 1 036 cas confirmés dans la région.

La piste de la discorde

SOCIÉTÉ. La légitimité de l’aménagement d’une piste de course en terre battue au Circuit Sainte-Croix Riverside Speedway au début du mois est au cœur d’un débat entre les exploitants de la piste de course et la municipalité. Le 10 septembre dernier, la Ville a mis en demeure les gestionnaires, estimant que les travaux réalisés par l’entreprise n’ont pas respecté le permis accordé une semaine aupar...