Crédit photo : Capture d'écran

Lors d’un point de presse, la ministre responsable de la Condition féminine ainsi que ministre déléguée à l’Éducation, Isabelle Charest, accompagnée du directeur national de santé publique, Horacio Arruda, a annoncé la reprise des activités dans les infrastructures sportives, dont les salles d’entraînements, les plages publiques et privées ainsi que les matchs de sports collectifs à partir du 22 juin, ce 17 juin.

En effet, dès le 22 juin prochain, centres de conditionnement physique, gymnases, piscines et arénas pourront ouvrir leurs portes et accueillir les sportifs tout en respectant les consignes de distanciation établies par la Santé publique et les divers règlements mis en place pour assurer la sécurité des utilisateurs et du personnel de ces établissements.

Vestiaires et blocs sanitaires seront également ouverts pour les sportifs. «On recommande d’éviter dans la mesure du possible les vestiaires. Par contre, ça demeure permis dans le respect des mesures sanitaires», a assuré Mme Charest qui rappelle que les équipements et les lieux devront être nettoyés avec rigueur.

M. Arruda a recommandé aux utilisateurs de vestiaires de se présenter sur les lieux où ils pratiquent leurs activités déjà habillés en tenue sportive et de retourner à la maison pour se doucher, si possible.

Du sport d’équipe à l’ère de la COVID-19

De plus, la ministre a aussi dévoilé que les sports d’équipe pourront reprendre eux aussi, sous les mêmes directives de distanciation de la Santé publique. «La distanciation physique demeure une règle à respecter. Cependant, en situation de match, les contacts accidentels et sporadiques seront acceptés. […] La prudence et le respect des consignes doivent faire partie de notre nouvelle façon de faire du sport», a-t-elle spécifié.

Notons que les sports de combat ne sont toujours pas permis étant donné la difficulté de maintenir une distanciation physique dans la pratique de ces activités, toutefois l’ouverture des dojos est permise à compter du 22 juin.

Les plus lus

COVID-19 : début de la vaccination en Chaudière-Appalaches

Le premier vaccin contre la COVID-19 dans la région de la Chaudière-Appalaches a été administré le 23 décembre au CHSLD Paul-Gilbert à Lévis. Une trentaine de résidents du CHSLD, où une éclosion est en cours, seront vaccinés aujourd’hui.

COVID-19 : encore près de 100 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Pour une deuxième journée consécutive, près de 100 nouveaux cas d'infection au coronavirus, soit 93, ont été découverts dimanche en Chaudière-Appalaches. Cependant, selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie publié par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), la COVID-19 n'a pas provoqué de nouveaux décès dans la région.

COVID-19 : l’état de la situation en Chaudière-Appalaches

Selon les plus récentes données compilées au cours des dernières 24 heures concernant la COVID-19, 96 nouveaux cas infectés ont été découverts en Chaudière-Appalaches, ce 28 décembre. Depuis le 24 décembre, ce sont 343 nouveaux cas et 10 décès reliés à la maladie qui ont été constatés sur le territoire.

COVID-19 : nouveaux sommets de nouveaux cas

SANTÉ. Que ce soit en Chaudière-Appalaches ou à l'échelle de la province, les records de nouveaux cas quotidiens de COVID-19 confirmés ont été battus hier, selon les données dévoilées jeudi par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec.

COVID-19 : mise à jour de la situation après deux jours de relâche

En raison des jours fériés du temps des Fêtes, Québec a fait relâche de ses bilans quotidiens de la situation de la COVID-19 dans la province les 25 et 26 décembre. Ce sont 6 783 nouveaux cas qui ont été découverts entre le 24 et le 26 décembre derniers.

Services en ligne : une partie de la population laissée pour compte

SOCIÉTÉ. Depuis le mois de mars, les gouvernements, plusieurs entreprises et institutions financières ont mis en place des services en ligne afin d’éviter les contacts qui pourraient contribuer à la propagation de la COVID-19. Cependant, aussi utiles soient-ils, ils contribuent à isoler une partie plus vulnérable de la population.

COVID-19 : quatre autres résidents de la Chaudière-Appalaches succombent

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, mercredi, que quatre autres résidents de la région ont dernièrement perdu leur combat contre le coronavirus. De plus, pour une quatrième journée consécutive, près de 100 personnes demeurant en Chaudière-Appalaches ont appris qu'ils avaient contracté la COVID-19, selon le plus récent bilan du CISS...

COVID-19 : 48 heures sans décès de la COVID en Chaudière-Appalaches

Les données des dernières 24 heures de la situation de la COVID-19 dans la province révèlent que 125 nouveaux cas infectés par la maladie ont été enregistrés en Chaudière-Appalaches, ce 19 décembre. Pour une deuxième journée consécutive, aucun décès relié au virus n’a été constaté dans la région.

COVID-19 : 134 nouveaux cas découverts et 1 décès supplémentaire en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon les plus récentes données dévoilées par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) du Québec portant sur l'évolution de la pandémie de COVID-19 dans la province, 134 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris hier qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus. De plus, la maladie a dernièrement emporté une autre personne demeurant dans la région.

COVID-19 : 8 autres résidents de la région emportés par la maladie

SANTÉ. Selon les plus récentes données publiées par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS) portant sur l'évolution de la pandémie de COVID-19, huit autres résidents de la Chaudière-Appalaches ont succombé des suites d'une infection au nouveau coronavirus au cours des trois derniers jours.