(Crédit photo : Courtoisie)

COMMUNAUTÉ. Chaque semaine depuis le début du confinement, les résidents du CHSLD de Sainte-Croix ont droit à de la visite bien particulière. Le chansonnier originaire de Sainte-Croix, Marc Dubois, s’y présente au moins deux fois par semaine, lorsque la météo le permet, afin de leur offrir de courts spectacles.

«J’avais vu des gestes comme ça en Espagne et en Italie. […] Avec le confinement, j’ai pensé que ces gens-là ne pouvaient pas sortir du tout, donc quand le beau temps le permettait, j’y allais», a-t-il simplement expliqué. Seul, avec sa chaise et sa guitare, il leur interprète des chansons qui sont significatives pour eux comme Le p’tit bonheur ou le rigodon La belle rose du printemps.

Chacune des visites est brève, moins d’une heure, mais il a le temps de donner deux petits concerts, un pour les résidents qui peuvent sortir sur le balcon et l’autre pour ceux habitant l’unité d’errance.

L’initiative de M. Dubois est bien accueillie au CHSLD de Sainte-Croix, a expliqué l’éducatrice Josée Lambert. Il faut dire qu’avant le confinement, la musique faisait partie intégrante de la vie des résidents. Chaque mois, il y avait au moins une fête musicale. De plus, la chorale des bénévoles leur offrait régulièrement des concerts. «Ils étaient habitués à avoir de l’animation et de la visite. Le fait d’en recevoir, mais d’une autre façon, leur fait du bien j’en suis sûre.»

Mme Lambert ajoute qu’il a très bien compris la réalité des aînés qui habitent l’établissement et s’est facilement adapté.

«Il a démontré une grande sensibilité, un grand respect de mes aînés. Il va prendre le temps d’apprendre une chanson parce qu’il vient d’apprendre que telle dame adore ça. […] Il va avoir les yeux pleins d’eau si une autre lui envoie un baiser. Ce sont des contacts chaleureux et ça n’a pas de prix. Quelques fois, c’est dans la simplicité qu’on trouve les plus belles affaires.»

Effets positifs

Et les effets sont palpables, a-t-elle ajouté. «On le voit dans leur visage. […] Il y a des démonstrations qui me prouvent que c’est bénéfique. Je fais des zoom avec les familles et certains d’entre eux vont même en parler. Les familles trouvent ça réconfortant.»

Au fil des semaines, et même s’il est à l’extérieur, les moments privilégiés se sont multipliés. De petits gestes, des sourires, des applaudissements ont touché profondément M. Dubois. «Je pense que je leur fais plaisir. Il y a une dame, quand j’y vais, qui chante et tape des mains. Il y a aussi un monsieur qui est anglophone. Je lui parle et je lui ai monté quelques chansons de Johnny Cash et de Pink Floyd», a-t-il raconté.

Lorsqu’il parle des liens qui se sont créés avec certains des résidents, l’émotion est palpable dans sa voix. «Parfois, je termine et mes batteries sont rechargées. Je sens qui je leur ai fait du bien. D’autres fois, je suis démoli. D’être obligé de chanter à travers une fenêtre, ça fait mal», a-t-il confié. Il termine souvent son spectacle par Le cœur est un oiseau, où il crie «liberté!» afin de leur offrir un peu d’espoir.

Invitation

Marc Dubois espère que son initiative inspirera d’autres musiciens à faire de même. «Même si vous ne connaissez que quelques chansons, allez-y quand même. Si vous vous trompez de note, ce n’est pas grave. Une fois, j’y suis allé avec mon père. Il a sorti son accordéon et les gens ont tapé des mains. Pas besoin d’être un professionnel. J’encourage ceux qui voudraient le faire à foncer et y aller. Il faut contacter la résidence avant d’y aller.»

 

 

Les plus lus

COVID-19 : un nouveau cas à Lévis

SANTÉ. Après une accalmie d'une semaine, les autorités sanitaires ont confirmé, jeudi, qu'un nouveau cas d'infection au coronavirus avait été constaté en Chaudière-Appalaches, plus précisément à Lévis.

COVID-19 : plus qu'un cas actif en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Comme depuis quelques jours, aucun nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus n'a été constaté en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Même qu'il n'y a désormais qu'un seul cas actif dans la région, plus précisément à Lévis.

COVID-19 : 142 nouveaux cas au Québec, un seul en Chaudière-Appalaches

Une personne de plus a été testée positive à la COVID-19 dans les dernières 24 heures dans la région, dans la MRC de L'Islet. Au Québec, le dernier bilan fait état de 142 nouveaux cas.

L’éradication de la berce du Caucase est commencée

ENVIRONNEMENT. La lutte à la berce du Caucase n’est pas de tout repos. Depuis le mois de mai, les équipes de l’Organisme de bassin versant de la zone du Chêne (OBV du Chêne) sont sur le terrain afin d’éradiquer la plante. Le Peuple Lotbinière a assisté à une séance d’arrachage le 17 juin, à Saint-Antoine-de-Tilly.

COVID-19 : quatre nouveaux cas dans la région

SANTÉ. La «disparition» du nouveau coronavirus en Chaudière-Appalaches n'aura duré que 24 heures. Selon les plus récentes données des autorités sanitaires, quatre résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19.

Des chambres pour les personnes atteintes d’Alzheimer

SOCIÉTÉ. Les propriétaires du Manoir Le Beau Rivage de Saint-Gilles investissent plus de 1 M$ dans la construction d’une nouvelle aile destinée aux personnes atteintes d’Alzheimer et en perte cognitive. Les travaux débuteront au retour des vacances de la construction et, si tout va bien, les premiers résidents devraient y faire leur entrée d’ici la fin de l’année.

COVID-19 : deux autres cas en Chaudière-Appalaches

Selon les dernières données à propos de la COVID-19 des 24 dernières heures au Québec, 171 nouveaux cas ont été répertoriés dont deux provenant de la région de la Chaudière-Appalaches, ce 25 juillet.

COVID-19 : le nombre de cas actifs continue d'augmenter en Chaudière-Appalaches

Dix personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs est maintenant de 28 personnes. C'est près de trois fois plus qu'au début du mois de juillet. Au Québec, le dernier bilan fait état de 122 nouveaux cas.

Les rassemblements publics de 250 personnes autorisés à partir du 3 août

SOCIÉTÉ. À compter du lundi 3 août, le nombre maximal de personnes permis lors d'événements intérieurs et extérieurs passera de 50 à 250 personnes, a annoncé le gouvernement du Québec qui a obtenu le feu vert de la santé publique.

COVID-19 : un nouveau cas dans la région

SANTÉ. Un nouveau cas d'infection au coronavirus a été constaté en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures, plus précisément dans la MRC des Appalaches.