(Crédit photo : Archives)

TRANSPORTS. Le gouvernement a confirmé, le 3 février, qu’il bonifiait son Programme d’aide au développement du transport collectif dans toutes les régions du Québec. Le programme bénéficiera d’une enveloppe globale de 513,8 M$ répartie sur deux ans.

Concrètement, dans la région, Express Lotbinière verra son financement être rehaussé de 25 000 $. Il s’établira donc à 225 000 $. Toutefois, prévient le directeur de l’organisme, Michel Lemay, cela ne permettra pas de bonifier les services dans l’immédiat.

«J’ai un déficit d’environ 28 000 $ à 29 000 $ cette année. Ce ne sera pas suffisant pour mettre autre chose sur pied. Cela ne va que compenser le manque à gagner.»

Ce dernier indique qu’établir un nouveau parcours coûterait de 40 000 $ à 50 000 $. Toutefois, cela ne veut pas dire pour autant que le service ne sera pas bonifié. Plusieurs options sont actuellement sur la table à dessin, mais, a précisé M. Lemay, elles sont à un stade trop embryonnaire pour en parler.

Une aide pour le transport rural

Le Programme d’aide au développement du transport collectif permettra de bonifier le support financier minimal accordé à un organisme de transport en milieu rural. Il passera de 75 000 $ à 100 000 $ et pourra atteindre un maximum de 375 000 $, soit 100 000 $ de plus que dans l’ancienne version du programme.

S’ajoute aussi l'appréciation du soutien pour le maintien ou le développement d’un parcours d’autobus interurbain. L'aide passe de 150 000 $ à 185 000 $. Le financement pour contrer la fermeture imminente d’un trajet sera, quant à lui, rehaussé à 100 000 $, soit 25 000 $ de plus.

La Fédération québécoise des municipalités (FQM) voit d’un bon œil cette bonification. «Les gens doivent davantage se déplacer pour subvenir à leurs besoins, phénomène qui s'est considérablement accentué par la centralisation des services publics, surtout en matière de santé. […]. Il faut travailler ensemble pour trouver des solutions. Il faut innover là où il y a une plus faible densité de population, soutenir des initiatives locales de transport collectif pour permettre à tous les citoyens, peu importe où ils se trouvent sur le territoire, d'avoir accès aux services», a soutenu le président de la FQM et maire de Sainte-Catherine-de-Hatley, Jacques Demers.

L’aide sera rétroactive au 1er janvier 2019.

 

 

 

Les plus lus

COVID-19 : un nouveau cas à Lévis

SANTÉ. Au cours des 24 dernières heures, un nouveau cas d'infection au coronavirus a été découvert en Chaudière-Appalaches, plus précisément à Lévis. C'est ce qu'on peut lire dans le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) sur l'épidémie de COVID-19, publié mardi.

L'École de l'Épervière sera agrandie

ÉDUCATION. Lors d'une conférence de presse à Sainte-Marie le 4 septembre, la ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx, a annoncé que l'École de l'Épervière de Saint-Agapit sera agrandie.

COVID-19 : ceux qui ont visité le zoo Miller le 17 août appelés à se faire tester

CORONAVIRUS. Deux personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs est maintenant de dix personnes. Au Québec, le dernier bilan fait état de 111 nouveaux cas.

Future «ange gardienne» à 61 ans

SOCIÉTÉ. À 61 ans, Claudette Simoneau, a répondu à l’appel lancé par le premier ministre du Québec, François Legault. En juin dernier, elle est retournée sur les bancs d’école, à l’instar de plus de 9 000 autres Québécois, et a commencé la formation accélérée pour devenir préposé aux bénéficiaires. Depuis plus de quatre semaines, elle partage son temps entre des cours à distance et son stage au CH...

COVID-19 : six nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), six nouveaux cas confirmés d'infection au nouveau coronavirus ont été découverts dans la région au cours des 24 dernières heures. La majorité de ces cas sont concentrés dans les MRC de Beauce-Sartigan (région de Saint-Georges) et des Appalaches (région de Thetford Mines).

COVID-19 : neuf nouveaux cas découverts dans la région pendant la fin de semaine

Depuis vendredi dernier, neuf nouveaux cas d'infection au coronavirus ont été confirmés en Chaudière-Appalaches par les autorités sanitaires.

Traverser la Mongolie à dos de cheval

AVENTURE. Noémie Plante-Nappert vivra en 2022 une expérience que peu de Québécois auront la chance de vivre dans leur vie. La jeune femme originaire de Saint-Patrice-de-Beaurivage s’envolera alors pour la Mongolie où elle prendra part à la randonnée de charité Blue Wolf Totem, un périple de plus de 3 600 kilomètres.

COVID-19 : quatre nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

CORONAVIRUS. Dans son plus récent bilan régional publié mardi, le Centre de services intégrés de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a dévoilé que quatre nouveaux cas d'infection au coronavirus ont été découverts dans la région au cours des 24 dernières heures.

COVID-19 : 18 nouveaux cas en 24 heures

SANTÉ. Au cours des 24 dernières heures, le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a confirmé 18 nouveaux cas de COVID-19 sur le territoire.

La piste de la discorde

SOCIÉTÉ. La légitimité de l’aménagement d’une piste de course en terre battue au Circuit Sainte-Croix Riverside Speedway au début du mois est au cœur d’un débat entre les exploitants de la piste de course et la municipalité. Le 10 septembre dernier, la Ville a mis en demeure les gestionnaires, estimant que les travaux réalisés par l’entreprise n’ont pas respecté le permis accordé une semaine aupar...