Il existe une ligne d’urgence pour les personnes en état de crise. (Crédit photo : Archives)

COMMUNAUTÉ. Dans le cadre de la 30e Semaine nationale de prévention du suicide, le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Chaudière-Appalaches (CISSS) met l’accent sur l’une des mesures déployées partout dans la région. Il s’agit des sentinelles. Actuellement, elles sont plus de 1 000 à œuvrer dans l’ombre pour guider les personnes en détresse vers les ressources appropriées.

De ce nombre, on en retrouve environ la moitié sur le territoire Alphonse-Desjardins (ville de Lévis ainsi que les MRC de Bellechasse, Lotbinière et Nouvelle-Beauce), dont un peu plus de 70 qui sont actives dans la MRC de Lotbinière.

Les sentinelles est un groupe composé d’adultes volontaires qui a le rôle d’établir un contact entre les gens en détresse et les ressources et services existants. «Elle n’a pas à intervenir à proprement parler. C’est un citoyen qui est plus informé et plus outillé et qui peut donc aider à faire le lien entre les personnes dans le besoin et les services», a indiqué la spécialiste de la prévention du suicide à la direction de la santé publique, Édith St-Hilaire.

Elle rappelle que les personnes en difficulté ont une tendance à s’isoler. Elles ont souvent la sensation qu’il n’y a pas de solutions à leur problème et qu’il n’y a rien à faire. «Ce n’est pas naturel de demander de l’aide, surtout pour les hommes.» La sentinelle pourra alors tenter de l’aider à voir plus clair.

Ces dernières œuvrent autant dans leur milieu de travail que dans leur famille et leur communauté. Elles ont suivi une formation de sept heures, offerte par le CLSC. Les seuls critères pour être reconnu sont d’être adulte et de ne pas être en détresse ou d'être endeuillé par un suicide. «On les outille, on les fait pratiquer. On les aide à repérer et à voir les signaux montants qu’une personne ne va pas bien. On lui explique comment bien l’aborder, poser les bonnes questions et la convaincre de demander de l’aide», a-t-elle poursuivi.

Par la suite, ajoute Mme St-Hilaire, il y a des suivis annuels avec les formateurs. «Elles sont regroupées, elles peuvent partager leur vécu et le formateur peut donner de la rétroaction, des conseils et rappeler des éléments essentiels. On ne les abandonne pas et on s’assure de répondre à leurs questions.» Les sentinelles ont également accès aux ressources comme le 1 866-APPELLE.

Au cours de la dernière année, le réseau des sentinelles s’est bonifié de 130 personnes. Il est l’un des moyens mis en place dans la région pour aider les personnes en difficulté et prévenir le suicide. Parmi les autres ressources disponibles, on retrouve la ligne téléphonique 1 866 APPELLE (1 866 277-3553) ou Info Santé, qu’il est possible de joindre au 811. Un intervenant social y offre un soutien confidentiel 24 heures sur 24 et sept jours sur sept.

Cette année, la Semaine nationale de prévention du suicide se tient du 2 au 8 février 2020.

 

 

 

 

Les plus lus

COVID-19 : deux nouveaux cas à Lévis

SANTÉ. Dans son bilan régional publié vendredi, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a dévoilé que deux nouveaux d'infection au coronavirus ont récemment été découverts dans la région, plus précisément à Lévis.

COVID-19 : un nouveau cas à Lévis

SANTÉ. Au cours des 24 dernières heures, un nouveau cas d'infection au coronavirus a été découvert en Chaudière-Appalaches, plus précisément à Lévis. C'est ce qu'on peut lire dans le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) sur l'épidémie de COVID-19, publié mardi.

L'École de l'Épervière sera agrandie

ÉDUCATION. Lors d'une conférence de presse à Sainte-Marie le 4 septembre, la ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx, a annoncé que l'École de l'Épervière de Saint-Agapit sera agrandie.

COVID-19 : ceux qui ont visité le zoo Miller le 17 août appelés à se faire tester

CORONAVIRUS. Deux personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs est maintenant de dix personnes. Au Québec, le dernier bilan fait état de 111 nouveaux cas.

Future «ange gardienne» à 61 ans

SOCIÉTÉ. À 61 ans, Claudette Simoneau, a répondu à l’appel lancé par le premier ministre du Québec, François Legault. En juin dernier, elle est retournée sur les bancs d’école, à l’instar de plus de 9 000 autres Québécois, et a commencé la formation accélérée pour devenir préposé aux bénéficiaires. Depuis plus de quatre semaines, elle partage son temps entre des cours à distance et son stage au CH...

COVID-19 : un nouveau cas à Lévis

SANTÉ. Après une accalmie de quelques jours, un nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus a été découvert en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures, plus précisément à Lévis.

COVID-19 : six nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), six nouveaux cas confirmés d'infection au nouveau coronavirus ont été découverts dans la région au cours des 24 dernières heures. La majorité de ces cas sont concentrés dans les MRC de Beauce-Sartigan (région de Saint-Georges) et des Appalaches (région de Thetford Mines).

COVID-19 : neuf nouveaux cas découverts dans la région pendant la fin de semaine

Depuis vendredi dernier, neuf nouveaux cas d'infection au coronavirus ont été confirmés en Chaudière-Appalaches par les autorités sanitaires.

COVID-19 : plus que neuf cas actifs en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Grâce à deux nouvelles guérisons, il n'y a désormais que neuf cas actifs d'infection à la COVID-19, selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

Traverser la Mongolie à dos de cheval

AVENTURE. Noémie Plante-Nappert vivra en 2022 une expérience que peu de Québécois auront la chance de vivre dans leur vie. La jeune femme originaire de Saint-Patrice-de-Beaurivage s’envolera alors pour la Mongolie où elle prendra part à la randonnée de charité Blue Wolf Totem, un périple de plus de 3 600 kilomètres.