L’École Beaurivage est remontée au palmarès des écoles secondaires. Crédit photo : Archives

ÉDUCATION. L’École Beaurivage de Saint-Agapit a repris sa place dans le top cinq régional du Palmarès des écoles secondaires de l’Institut Fraser, publié le 26 octobre. Quant à l’École Pamphile-Le May, elle dégringole du 5e au 12e rang régional. L’École Beaurivage est remontée au palmarès des écoles secondaires. (Crédit photo : Archives)

Avec une cote globale de 6,4/10, l’École Beaurivage pointe au quatrième rang de la Chaudière-Appalaches et au 176e rang provincial. Il s’agit d’une remontée pour l’école qui avait obtenu une cote de 6,1 et le 202e rang provincial dans le classement de 2018.

Pour établir le palmarès de 2019, l’Institut Fraser a compilé les résultats des épreuves ministérielles de français, d’anglais, de mathématiques et de science de juin 2018. 

Les élèves de Beaurivage ont augmenté leurs résultats en science et technologie (de 75,9 % à 77,4 %) et en mathématiques (de 68,2 % à 70,5 %). Les notes en français et en anglais se sont maintenues par rapport aux évaluations de juin 2017. Par ailleurs, le taux d’échec des élèves est passé de 15,5 % à 12,9 %.

Pamphile-Le May

La situation est complètement différente à l’École Pamphile-Le May. L’établissement secondaire de Sainte-Croix, avec sa cote de 4,8/10, pointe au 354e rang provincial et à la 12e place régionale.

Ainsi, les élèves ont obtenu des résultats plus faibles aux examens de juin 2018 en français, avec une moyenne de 67,6 % (72 % en 2017), en science et technologie, la moyenne était de 75,3 % (79,3 % en 2017). Toutefois, en anglais, elle a à peine diminué passant de 74,2 %, en 2017, à 73,8 %, en 2018. Quant aux notes de mathématiques, elles ont augmenté. La moyenne est passée de 69,8 %, en 2017, à 72,8 %, en 2018.

Cette situation n’inquiète pas la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN). «On constate que la plus grosse baisse se situe en français de 5e secondaire en 2017-2018. Il s’agissait d’une cohorte dont les résultats étaient plus faibles lors de l’examen de français du ministère de 6e année du primaire», a indiqué la responsable des communications à la CSDN, Louise Boisvert.

Déjà, les examens de juin 2019 ont montré une progression dans les résultats et dans le taux de réussite. «C’est plus encourageant. Le taux de réussite était de 86,4 % en juin 2018, il est passé à 92,6 % en 2019.»

Par ailleurs, ajoute Mme Boisvert, l’école travaille à trouver des solutions durables pour aider les élèves à avoir du succès. Près du quart d’entre eux (23,3 %) présentent des retards.

«L’équipe de l’École secondaire Pamphile-Le May est mobilisée et travaille selon le modèle collaboratif des communautés d’apprentissage, soit en partageant leur expertise entre eux, en remettant en question leurs pratiques et en s’enrichissant mutuellement des expériences de chacun.»

Louise Boisvert rappelle que Pamphile-Le May, avec un peu plus de 500 élèves, est considéré comme une petite école et que l’impact d’un seul élève en échec est plus important que dans un établissement plus populeux.

Deux autres écoles 

Les jeunes de quatre municipalités de la MRC de Lotbinière fréquentent des écoles secondaires qui ne sont pas sous la juridiction de la Commission scolaire des Navigateurs.

Ainsi, les adolescents de Saint-Patrice, de Saint-Narcisse et de Saint-Sylvestre étudient à la polyvalente Benoît-Vachon, de Sainte-Marie. L’école de 1 327 élèves, avec une cote globale de 4,8/10, a pris le 354e rang, en baisse de 28 places par rapport au précédent classement. 

Quant aux jeunes de Val-Alain, ils vont à l’École La Samare de Plessisville. L’établissement qui accueille 806 élèves pointe au 101e rang provincial avec une cote globale de 7,5/10. Par rapport au dernier classement, l’école est montée de 11 places.

Les plus lus

COVID-19 : l'état de la situation à 14h

CORONAVIRUS. Voici un résumé des derniers développements, autant régionaux que nationaux, portant sur la crise de la COVID-19.

Deux nouveaux cas de COVID-19 en Lotbinière

SANTÉ. Dans le bilan quotidien du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), on constate l’apparition de deux nouveaux cas de COVID-19 dans la MRC de Lotbinière. Cela porte le total de personnes qui ont été infectées par la maladie, depuis le début de la crise, à 20.

De nouveaux cas dans Lotbinière

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a confirmé deux nouveaux cas de COVID-19 dans la MRC de Lotbinière. Cela porte maintenant le nombre de personnes infectées à 22 dans la région.

Un projet de réinsertion sociale populaire

COMMUNAUTÉ. L’Oasis de Lotbinière se réjouit du succès qu’a rencontré son Projet nichoir auprès de la population. En deux ans, 438 nichoirs fabriqués par des participants au programme d’intégration sociale ont été vendus, majoritairement à des citoyens de la MRC de Lotbinière.

Quinze personnes rétablies dans Lotbinière

SANTÉ. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), quinze personnes touchées par la COVID-19 dans la MRC de Lotbinière sont maintenant rétablies.

Un cas de plus dans Lotbinière

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a recensé un nouveau cas d’infection à la COVID-19 dans la MRC de Lotbinière. Ce sont 23 personnes qui ont été infectées par la maladie depuis le début de la crise.

COVID-19 : état de situation à 13h45

SOCIÉTÉ. Les premiers ministres du Québec et du Canada, François Legault et Justin Trudeau, ont pris congé de leurs points de presse quotidien en ce samedi 2 mai. Toutefois, voici quelques informations qui ont marqué l’actualité liée à la COVID-19 au cours des 24 dernières heures.

Un nouveau cas de COVID-19 dans Lotbinière

SANTÉ. Après avoir été stable pendant quelques jours, le nombre de cas de COVID-19 a de nouveau augmenté dans la MRC de Lotbinière. Un nouveau cas positif a été comptabilisé, ce qui porte le total pour la MRC à 24.

COVID-19 : la situation en chiffres

CORONAVIRUS. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) et le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec ont dévoilé, cet après-midi, les plus récentes données sur l'évolution de la pandémie de la COVID-19 dans la région et dans la province.

COVID-19 : l'état de la situation à 15h

CORONAVIRUS. Si la journée de samedi n'a pas été fertile en annonces portant sur la crise de la COVID-19, le nouveau coronavirus continue de toucher plusieurs Québécois, dont en Chaudière-Appalaches. Voici notre résumé quotidien de ce que vous devez savoir.