(Crédit photo: Mélanie Labrecque)

TRANSPORTS. L’auto solo est le moyen de transport privilégié par une majorité de résidents de la MRC de Lotbinière. Près de 80 % d’entre eux utilisent leur voiture pour effectuer leur déplacement quotidien.

C’est ce que révèlent les résultats d’un sondage (questionnaire Internet et papier) réalisé cet été par l’organisme Mobili-T auprès de 1 036 répondants pour le compte de la SADC de Lotbinière, la MRC de Lotbinière, Express Lotbinière, le Carrefour jeunesse emploi et la Corporation de développement communautaire de Lotbinière.

L’objectif était de mieux cerner les habitudes de déplacement des citoyens de la MRC de Lotbinière (91 % des répondants) et des travailleurs de l’extérieur (9 % des répondants) ainsi que les freins et les incitatifs à l’utilisation du transport en commun. Ces chiffres aideront les différents intervenants à planifier le développement de ces services sur le territoire.

Freins

Pour les résidents de la MRC de Lotbinière qui doivent se rendre à l’extérieur, les principaux freins à l’utilisation du transport collectif (Express vers Sainte-Foy, Express Taxi, etc.) sont un temps de déplacement trop long (50 %), un horaire ou un lieu de travail variable (43 %) et l’absence de lieux de départ dans la municipalité (40 %).

Pour ceux dont la destination finale est à l’intérieur des limites territoriales, un horaire ou un lieu de travail variable (44 %), l’absence de lieux de départ dans la municipalité (37 %) et les obligations familiales (30 %) sont parmi les principaux obstacles notés. 

Chez les personnes de l’extérieur, on mentionne l’horaire ou le lieu de travail variable (48 %) et les temps de déplacement trop long (46 %). D’ailleurs, près de la moitié d’entre eux (46 %) mettent de 31 à 45 minutes pour se rendre de leur domicile à leur lieu de travail ou d’études. L’absence d’un lieu de départ dans la municipalité (38 %) arrive au troisième rang.

Incitatifs

D’un autre côté, les résidents de la MRC de Lotbinière estiment que la présence de lieux de départ dans leur municipalité (61 %), des prix avantageux (46 %) et un temps de déplacement raisonnable (42 %) pourraient les inciter à utiliser le transport collectif.

Ceux qui doivent sortir du territoire, principalement pour les études ou le travail, ajoutent à cette liste l’augmentation de la fréquence des trajets d’Express Lotbinière (54 %), des horaires de transports synchronisés avec le RTC et la STLévis (38 %) et une application mobile permettant de suivre le bus en temps réel (32 %).

Ces réponses sont semblables à celles des personnes provenant de l’extérieur de la MRC de Lotbinière. Ils souhaiteraient voir une hausse de la fréquence des trajets d’Express Lotbinière (40 %), une synchronisation des horaires (38 %) et des tarifs harmonisés (31 %).

Transport en commun

Pour le directeur d’Express Lotbinière, Michel Lemay, ces résultats sont encourageants. Près de 70 % des répondants connaissent l’Express vers Sainte-Foy et plusieurs l’utilisent sur une base hebdomadaire. «Pour moi, c’est un plus», a-t-il lancé. Aussi, a-t-il enchaîné, ces données aideront l’organisme à définir ses nouvelles orientations.

Le service, mis en place en 2011, visait à offrir une alternative de transport aux jeunes qui étudient à Québec ou à Lévis. Depuis, sa popularité n’a cessé de croître et maintenant, de 25 à 30 % de la clientèle est composée de travailleurs. «C’est une réalité que nous devrons prendre en compte dans notre développement», a poursuivi M. Lemay.

L’implantation d’un laissez-passer métropolitain et d’une application qui suivrait les véhicules en temps réel font partie des moyens à envisager à court terme pour fidéliser et augmenter la clientèle. «Il faut rendre le transport le plus intéressant possible pour que les gens l’utilisent […] et qu’il réponde aux besoins», a indiqué M. Lemay. Ce dernier rappelle que le wifi a été implanté dans les autobus, il y a quelques années, à la demande de la clientèle.

Du côté de la MRC de Lotbinière, on affirme que ces résultats démontrent l’intérêt de la population à un meilleur arrimage des services de transport en commun. «C’est un outil fort intéressant qui permettra à la MRC de s’assoir avec la Société de transport de Lévis. […] Avec ce sondage, on part avec des outils clairs qui montrent que notre population sera au rendez-vous», a indiqué le directeur général de la MRC de Lotbinière, Stéphane Bergeron.

 

Les plus lus

Un Gillois dans les hautes sphères de l’armée

PORTRAIT. Brigadier-général des Forces armées canadiennes, Marc Gagné a été promu, le 6 août dernier, au grade de major-général. Depuis sa nomination, le Gillois occupe d’importantes fonctions au sein de l’état-major à titre de chef des programmes stratégiques du personnel militaire.

Le comptoir postal de Saint-Gilles fermera sous peu

SOCIÉTÉ. Saint-Gilles a perdu son bureau de poste il y a un peu plus de 25 ans après le départ à la retraite de son maître de poste. Jusqu’à aujourd’hui, certains services de base étaient assurés par un comptoir postal situé à même les locaux d’Alimentation Saint-Gilles. Ce dernier sera fermé, en principe, aujourd'hui.

Une voix pour l’environnement

POLITIQUE. Depuis qu’il est en âge de voter, le candidat du Parti vert du Canada dans Lévis-Lotbinière, Patrick Kerr, a toujours été sensible à la cause environnementale. En portant les couleurs de la formation politique, il souhaite donner une voix à ceux qui partagent les mêmes valeurs et préoccupations.

L’Espace Raymond-Bergeron inauguré

SOCIÉTÉ. La municipalité de Saint-Antoine-de-Tilly a procédé, le 29 septembre dernier, à l’inauguration officielle de l’Espace Raymond-Bergeron. Ce parc, situé à l’extrémité est du village, rend hommage à l’un des bâtisseurs de la municipalité.

Dosquet inaugure son pumptrack

LOISIRS. La municipalité de Dosquet a procédé, le 5 octobre, à l’inauguration officielle de son pumptrack. La piste, accessible aux jeunes et aux moins jeunes depuis le mois d’août, a été érigée au cœur de la municipalité, au coût de 64 000 $ (plus taxes). Elle est la seule installation publique du genre dans la MRC de Lotbinière.

Portrait plus clair des habitudes de transport

TRANSPORTS. L’auto solo est le moyen de transport privilégié par une majorité de résidents de la MRC de Lotbinière. Près de 80 % d’entre eux utilisent leur voiture pour effectuer leur déplacement quotidien.

Construction de la plateforme de compostage en 2020

ENVIRONNEMENT. Si tout va comme prévu, la construction de la plateforme de compostage de la MRC de Lotbinière, sur le site du lieu d’enfouissement technique (LET) de Saint-Flavien, devrait commencer à la fin de l’été 2020.

L’alimentation locale intéresse

ALIMENTATION. Une vingtaine de personnes s’est réuni le 14 septembre dernier au vignoble La Charloise de Lotbinière. Ils ont pris part au premier atelier donné dans le cadre des mois Goûtez Lotbinière, Manger local à l’année.

Avenir des commissions scolaires: la CSDN présente à Québec son projet de réforme

ÉDUCATION. Dans les dernières semaines, la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a présenté au cabinet du ministre de l’Éducation du Québec le résultat de sa démarche lancée après le départ fracassant de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), en juin dernier, en lien avec l’avenir des commissions scolaires. En entrevue, le président de la CSDN, Jérôme Demers, a partagé la p...

112 M$ pour les écoles de Chaudière-Appalaches

ÉDUCATION. Le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge a confirmé le 22 septembre dernier un investissement de 2,3 G$ dans les écoles de la province. De ce montant, 112 M$ seront alloués aux commissions scolaires de la Chaudière-Appalaches.