Charlotte Reason du vignoble La Charloise est derrière la création de ce nouveau circuit touristique. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

TOURISME. Vins, cidres, bières, hydromels, alcools de petits fruits, alcools d’érable… La MRC de Lotbinière compte de nombreux producteurs d’alcools et de spiritueux. Cette richesse et cette diversité devenaient un atout touristique incontournable pour la région. Conscients de ce potentiel, les producteurs ont choisi de s’unir pour créer la Route des alcools d’ici. Son lancement officiel a eu lieu le 26 juin, à la Confrérie microbrasserie de Saint-Antoine-de-Tilly.

«On a des entreprises qui fabriquent des boissons de grande qualité. On a des gens de talent qui produisent des alcools. Plusieurs sont médaillés à l’international, au national et au provincial. Trois ont reçu l'Ordre national du mérite agricole. On a tout pour réussir. On a un atout touristique superbe, il fallait faire quelque chose», a expliqué la propriétaire du vignoble La Charloise et instigatrice du projet, Charlotte Reason.

Le concept du circuit a germé à l’automne 2018 dans le cadre des ateliers d’idéation initiés par la SADC de Lotbinière. À la suite de quoi les acteurs économiques de la région se sont réunis afin de concrétiser la vision de Mme Reason.

La Route des alcools d’ici compte déjà sept producteurs : deux cidreries, deux microbrasseries, deux vignobles et un producteur de boissons artisanales. D’autres se joindront au circuit. Pour l’instant, a expliqué Charlotte Reason, leurs installations ou leur petit volume de production ne leur permettent pas d’accueillir des visiteurs.

Ils n’ont pas été difficiles à convaincre, a-t-elle poursuivi. «La chimie a été immédiate. Il n’y a pas d’accrochage, pas de compétition, mais un esprit d’entraide. […] Ça peut devenir un élément signature. Ensemble, cela crée un effet de synergie important.»

Pour Richard Small, propriétaire du Domaine Small, adhérer à la Route des alcools d’ici allait de soi. «On vise sensiblement la même clientèle qu’on fasse du cidre, du vin ou de la bière. Les gens veulent nous découvrir. Nous sommes dans le même coin, alors faisons en sorte de dire qu’on a de bons produits.»

Ce dernier croit également que la Route des alcools grandira avec le temps. «Ça ne me surprendrait pas qu’on double le nombre de producteurs dans les prochaines années.»

Salon des alcools

Toujours en gardant l’idée de mettre les alcools de la région à l’avant-plan, Richard Small est derrière l’organisation du premier salon Découvrez les alcools d’ici qui aura lieu du 20 au 22 septembre, à Sainte-Agathe, dans le cadre du Festival d’automne.

De 20 à 24 producteurs d’alcools et agroalimentaires se réuniront chez lui afin de présenter leurs produits. «Ce sera majoritairement des producteurs d’ici, de Lotbinière et de la Chaudière-Appalaches. J’aimerais que ça devienne comme la Fête des vendanges de Magog ou les Fêtes gourmandes de Neuville», a-t-il lancé.

En plus de cette vitrine, les producteurs participeront à deux journées portes ouvertes les 31 août et 1er septembre.

 

Les plus lus

Un Gillois dans les hautes sphères de l’armée

PORTRAIT. Brigadier-général des Forces armées canadiennes, Marc Gagné a été promu, le 6 août dernier, au grade de major-général. Depuis sa nomination, le Gillois occupe d’importantes fonctions au sein de l’état-major à titre de chef des programmes stratégiques du personnel militaire.

Le comptoir postal de Saint-Gilles fermera sous peu

SOCIÉTÉ. Saint-Gilles a perdu son bureau de poste il y a un peu plus de 25 ans après le départ à la retraite de son maître de poste. Jusqu’à aujourd’hui, certains services de base étaient assurés par un comptoir postal situé à même les locaux d’Alimentation Saint-Gilles. Ce dernier sera fermé, en principe, aujourd'hui.

Une voix pour l’environnement

POLITIQUE. Depuis qu’il est en âge de voter, le candidat du Parti vert du Canada dans Lévis-Lotbinière, Patrick Kerr, a toujours été sensible à la cause environnementale. En portant les couleurs de la formation politique, il souhaite donner une voix à ceux qui partagent les mêmes valeurs et préoccupations.

L’Espace Raymond-Bergeron inauguré

SOCIÉTÉ. La municipalité de Saint-Antoine-de-Tilly a procédé, le 29 septembre dernier, à l’inauguration officielle de l’Espace Raymond-Bergeron. Ce parc, situé à l’extrémité est du village, rend hommage à l’un des bâtisseurs de la municipalité.

Dosquet inaugure son pumptrack

LOISIRS. La municipalité de Dosquet a procédé, le 5 octobre, à l’inauguration officielle de son pumptrack. La piste, accessible aux jeunes et aux moins jeunes depuis le mois d’août, a été érigée au cœur de la municipalité, au coût de 64 000 $ (plus taxes). Elle est la seule installation publique du genre dans la MRC de Lotbinière.

Portrait plus clair des habitudes de transport

TRANSPORTS. L’auto solo est le moyen de transport privilégié par une majorité de résidents de la MRC de Lotbinière. Près de 80 % d’entre eux utilisent leur voiture pour effectuer leur déplacement quotidien.

Construction de la plateforme de compostage en 2020

ENVIRONNEMENT. Si tout va comme prévu, la construction de la plateforme de compostage de la MRC de Lotbinière, sur le site du lieu d’enfouissement technique (LET) de Saint-Flavien, devrait commencer à la fin de l’été 2020.

L’alimentation locale intéresse

ALIMENTATION. Une vingtaine de personnes s’est réuni le 14 septembre dernier au vignoble La Charloise de Lotbinière. Ils ont pris part au premier atelier donné dans le cadre des mois Goûtez Lotbinière, Manger local à l’année.

Avenir des commissions scolaires: la CSDN présente à Québec son projet de réforme

ÉDUCATION. Dans les dernières semaines, la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a présenté au cabinet du ministre de l’Éducation du Québec le résultat de sa démarche lancée après le départ fracassant de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), en juin dernier, en lien avec l’avenir des commissions scolaires. En entrevue, le président de la CSDN, Jérôme Demers, a partagé la p...

112 M$ pour les écoles de Chaudière-Appalaches

ÉDUCATION. Le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge a confirmé le 22 septembre dernier un investissement de 2,3 G$ dans les écoles de la province. De ce montant, 112 M$ seront alloués aux commissions scolaires de la Chaudière-Appalaches.