Le ruban mauve symbolise, entre autres, la lutte contre la maltraitance des personnes aînées. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

COMMUNAUTÉ. La Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées donnera l’occasion au travailleur de milieu, Daniel Simard, de faire de la sensibilisation sur la question.

Bien que la Journée ait lieu le 15 juin, M. Simard fera ses interventions la veille, le 14 juin, au Tim Hortons de Laurier-Station.

Des intervenants du Carrefour des personnes aînées de Lotbinière (CPAL) seront, quant à eux, à Saint-Apollinaire, aux restaurants Tim Hortons et Mc Donald’s, afin de l’épauler. Ils remettront des dépliants qui illustrent ce qu’est la maltraitance et la bientraitance et où sont inscrites les coordonnées de différents services d’aide.

«On va parler du Comité de défense des droits des aînés, de ce qui se passe au CPAL. Si les gens souhaitent en savoir plus, on va leur donner les informations nécessaires», a mentionné M. Simard. Ce dernier indique que plusieurs personnes ne savent pas quoi faire lorsqu’elles se retrouvent confrontées à une telle situation. La journée du 14 juin permettra aux intervenants du CPAL de faire connaître les ressources disponibles.

«C’est souvent caché. Ce que les écrits disent, c’est que ça vient souvent de l’entourage, des proches. Ça m’a frappé de lire ça. La personne qui vit de la maltraitance, si c’est quelqu’un de proche ou un soignant, n’ira pas dénoncer d’emblée parce qu’elle craint que ce soit pire. Ce n’est pas vrai. Quand on fait une intervention, la majorité des gens fait attention.»

Comité

Parallèlement, Daniel Simard mentionne qu’en tout temps, les aînés peuvent se tourner vers le Comité de défense des droits des aînés. Il a été mis en place justement pour les informer de leurs droits. «C’est le travailleur de milieu qui est responsable de ce dossier. C’est avec moi qu'ils peuvent communiquer.»

L’écoute, indique-t-il, est au cœur d’une intervention efficace, autant pour l’aîné que pour ceux qui sont témoins. «Ce qui en ressort, c’est que les gens peuvent appeler au CPAL ou Aide abus aînés seulement pour parler. La personne qui voit de la maltraitance est aussi affectée.»

Dans le cadre de ses activités avec le comité, il a donné des formations dans tous les HLM de la MRC de Lotbinière. Pendant ces rencontres d’une heure trente, il montrait la vidéo Ce n’est pas correct, qui met en scène une situation de maltraitance et les différentes réactions qu’il est possible d’avoir. «Ça amenait les gens à voir comment faire pour soutenir quelqu’un qui vit de la maltraitance.»

Selon l’Institut de la statistique du Québec, la maltraitance toucherait de 4 à 7 % des personnes âgées vivant à domicile. Au Québec, environ 7 % des gens âgés de plus de 65 ans seraient victimes de maltraitance, cela représente près de 110 000 personnes.

 

 

Les plus lus

Forages : Joly ne reviendra pas sur sa décision

ENVRIONNEMENT. Le dossier des forages à Joly continue de faire des remous au sein d’une partie population qui s’oppose au projet de l’entreprise gazière Ressources Utica. En août dernier, le comité des citoyens de Joly a même déposé une lettre à l’attention du conseil municipal pour tenter de le convaincre de revenir sur sa position favorable à l’élaboration du forage d’un puits sur une terre agri...

Saint-Apollinaire : l’École des Sentiers prête pour la rentrée

OUVERTURE. En vue de la rentrée scolaire, l’heure est à la finalisation de l’ameublement à la nouvelle école primaire des Sentiers de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) à Saint-Apollinaire.

Famille nombreuse, famille heureuse

PORTRAIT. Ils étaient sept et ils seront bientôt neuf. Olivier, Malik, Dylan, William, Léa-Kim et leurs parents attendent impatiemment l’arrivée des deux nouveaux membres de leur grande famille, les jumeaux nés sur la route 116 dans la nuit du 19 au 20 août.

La CSDN pourra agrandir deux écoles primaires

Le président de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN), Jérôme Demers, a annoncé, le 27 août lors d’une séance régulière du conseil des commissaires de l’instance, que le ministère de l’Éducation a autorisé le financement de l’agrandissement des écoles primaires du Grand-Voilier, à Saint-Nicolas, et des Sentiers, à Saint-Apollinaire.

2 M$ pour le Cégep de Thetford

INVESTISSEMENTS. Afin de renforcer ses activités de recherches et d’améliorer la qualité des formations et des services offerts aux étudiants, le Cégep de Thetford, qui possède un campus à Saint-Agapit, bénéficie d’une aide de 2 M$ supplémentaires.

Les fermes de Lotbinière ouvrent leurs portes

ACTIVITÉ. La 17e édition des portes ouvertes sur les fermes de l’UPA se tiendra le dimanche 8 septembre entre 10h et 16h, alors que plus de 100 fermes au Québec accueilleront les visiteurs. Deux fermes seront quant à elles hôtesses de l'activité sur le territoire de Lotbinière.

Une carte interactive des transports alternatifs à l’auto solo

Pour trouver facilement les moyens de transport actif et collectif dans Lotbinière et partout en Chaudière-Appalaches, une nouvelle plateforme est en ligne depuis lundi 20 août.

La route des alcools attise la curiosité

TOURISME. Lancée il y a moins de deux mois, la Route des alcools d’ici attise la curiosité de bien des visiteurs. La réponse va au-delà des attentes des responsables du projet.

Dosquet ne construira pas de nouveau gymnase

SOCIÉTÉ. Sur la table depuis 2017, le projet de construction d’un gymnase à Dosquet, sur le terrain de l’actuel centre social, a finalement été laissé de côté par la municipalité.

La santé et l’environnement par les semences

RÉCOLTES. Si quelques pratiques traditionnelles comme le fait de cultiver un jardin ont été délaissés au fil du temps, la tendance veut que les gens en reviennent à la base. Arrivés de l’Estrie en novembre 2018 pour s’établir à Sainte-Agathe-de-Lotbinière, Ariane B. Louis-Seize et Roby Gobeil songent à populariser davantage leur mode de culture, la semence artisanale.