(Crédit photo : Courtoisie)

SANTÉ. Les professionnels en soins, qui travaillent dans des établissements de santé, ne feront pas de temps supplémentaire obligatoire (TSO) le 8 avril prochain. La Fédération interprofessionnelle de la Santé du Québec-FIQ a confirmé, le 2 avril, la tenue d’une première journée nationale sans TSO.

Par ce geste, la Fédération veut signifier son «ras-le-bol» face à cette mesure utilisée dans le secteur de la santé.

«Cette pratique est devenue un réel mode de gestion qui porte atteinte aux droits des professionnelles en soins et a un impact direct sur la qualité et la sécurité des soins. La journée du 8 avril doit servir d’électrochoc pour tous les gestionnaires du réseau», a indiqué la présidente de la Fédéraiton, Nancy Bédard.

En présentant ses couleurs une semaine à l’avance, l’organisation souhaite donner le temps aux employeurs d’élaborer des horaires de travail complets et de prévoir le personnel en nombre suffisant. Du coup, Mme Bédard ajoute qu’au quotidien, les travailleurs du réseau de la santé n’ont pas la même latitude et ont souvent très peu de temps pour s’organiser lorsqu’elles doivent faire du TSO.

«Quand le TSO est "prévu" à l’avance, on n’appelle plus cela une urgence. Ce qui devait être une mesure d’exception a été érigé, dans beaucoup d’établissements, en véritable système de gestion. C’est inhumain et dangereux tant pour les professionnelles en soins que pour les patients», a dénoncé la porte-parole syndicale.

De son côté, la ministre de la Santé, Danielle McCann, a demandé aux établissements de santé de se préparer à cette journée en faisant appel «à toutes les ressources disponibles, même à ceux et celles qui ont quitté le réseau.»

Bien qu’elle souhaite mettre un terme à la pratique du TSO, la ministre avertit la FIQ en lui rappelant que ce «geste symbolique» ne doit pas mettre en péril la santé et la sécurité des patients.

 

 

Les plus lus

Un prof pas comme les autres

ÉDUCATION. Enseignant en sciences à l’École secondaire Beaurivage de Saint-Agapit depuis 15 ans, Steve Julien a vu son approche pédagogique être saluée par un prix national il y a quelques mois. Le professeur qui cumule 25 ans d’expérience a en effet reçu le Prix du premier ministre du Canada pour l’excellence dans l’enseignement des sciences, à la technologie, à l’ingénierie et aux mathématiques ...

Beaurivage remonte au palmarès des écoles secondaires

ÉDUCATION. L’École Beaurivage de Saint-Agapit a repris sa place dans le top cinq régional du Palmarès des écoles secondaires de l’Institut Fraser, publié le 26 octobre. Quant à l’École Pamphile-Le May, elle dégringole du 5e au 12e rang régional. L’École Beaurivage est remontée au palmarès des écoles secondaires. (Crédit photo : Archives)

L’histoire de la Seigneurie de Tilly racontée

PATRIMOINE. La Société du patrimoine de Saint-Antoine-de-Tilly a procédé au lancement, le 1er décembre, d’un ouvrage retraçant l’histoire de l’ancienne Seigneurie de Tilly.

Saint-Apollinaire a payé pour sécuriser l’intersection 273 et rue des Vignes

TRANSPORTS. Afin de sécuriser l’intersection de la route 273 avec la rue des Vignes, la municipalité de Saint-Apollinaire a injecté 800 000 $ pour l’implantation de feux de circulation et d’une piste multifonctionnelle. Une dépense que la municipalité a assumée seule, bien que la route 273 soit sous la responsabilité du ministère des Transports du Québec (MTQ).

La CSDN veut une gouvernance scolaire «durable, positive et bienveillante»

La Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a présenté, le 5 novembre à l’Assemblée nationale, son mémoire portant sur le projet d’abolition des commissions scolaires francophones devant la commission parlementaire de la culture et de l’éducation. L’une des rares commissions scolaires ne s’y opposant pas, la CSDN a alors proposé certaines modifications pour bonifier le projet de loi 40.

Cétal inaugure sa nouvelle usine

SOCIÉTÉ. L’entreprise Cétal de Laurier-Station a inauguré officiellement ses nouveaux locaux de la rue Olivier le 22 novembre dernier. L’édifice érigé au coût de 4,6 M$ a permis à la compagnie de regrouper l’ensemble de ses activités en un seul et même endroit.

Isabelle Charest n’a jamais abandonné

PORTRAIT. La vie de l’Apollinairoise Isabelle Charest a basculé le 8 mai 2003. La voiture dans laquelle elle prenait place a percuté de plein fouet un orignal. Le face à face avec l’animal aurait dû lui coûter la vie. Miraculeusement, elle s’en est sortie. Malgré la douleur et les épreuves qu’elle a traversées et traverse encore, elle s’est reconstruite et n’a jamais baissé les bras. Le 10 décembr...

L’École des Sentiers officiellement inaugurée

ÉDUCATION. La Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a procédé, le 19 novembre dernier, à l’inauguration officielle de l’École des Sentiers de Saint-Apollinaire. La nouvelle école primaire, la deuxième de la municipalité, a été construite au coût de 12,4 M$ et accueille 210 élèves de la maternelle à la cinquième année.

Des ambulances informatisées

SANTÉ. Toutes les ambulances de la Chaudière-Appalaches sont maintenant équipées d’appareils informatiques : cellulaires et tablettes afin d’améliorer le temps de réponse aux appels d’urgence. Cette nouvelle technologie, qui a nécessité un investissement de 850 000 $, a été présentée par le Centre intégré de Santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches, le 4 décembre.

Découvrir la formation professionnelle en s’amusant

ÉDUCATION. 1 600 élèves de toutes les écoles secondaires de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN), principalement de secondaire 1, vivront une expérience hors de l’ordinaire les 4 et 5 décembre prochains aux centres de formation professionnelle (CFP) Gabriel-Rousseau et de Lévis. Dans le cadre de la première édition du Défi des recrues à la CSDN, ces derniers rivaliseront amicalement entre...