La berce du Caucase est une plante toxique. (Crédit photo : Archives)

ENVIRONNEMENT. L’Organisme de bassin versant (OBV) de la zone du Chêne a tracé le bilan local de la première année du projet Offensive régionale de la lutte à la berce du Caucase en Chaudière-Appalaches. Sur le territoire couvert par l’OBV, 14 colonies de berces du Caucase ont été repérées et supprimées pendant l’été 2018.

En tout, plus d’un millier de plants ont été éliminés des milieux naturels et urbains du secteur. Ces signalements ont aussi permis à l’OBV du Chêne d’identifier de nouvelles colonies où a proliféré le végétal. L’éradication s’est faite de façon manuelle, dans de rares cas, l’OBV a dû faire appel à des moyens chimiques.

L’organisme a également mis en œuvre des techniques de suppression et de contrôle pour empêcher la propagation de la plante indésirable.

Les équipes étaient déjà sur le terrain au début du mois de juin pour valider les différents signalements reçus, pour sensibiliser la population et les intervenants municipaux au danger que représente l’espèce. En tout, ces activités ont eu lieu dans une vingtaine de localités.

L’OBV du Chêne poursuivra son travail à l’été 2019 puisqu’il reste des endroits encore inconnus des intervenants. De plus, l’organisme assurera un suivi des sites précédemment identifiés afin que les graines ne se dispersent pas davantage.

En Chaudière-Appalaches, le Conseil de bassin versant de la rivière Chaudière avait déjà tracé le bilan de cette première année. En tout, 70 colonies ont été répertoriées.

Plante toxique

La sève de la berce du Caucase est liquide et contient des toxines activées par la lumière qui rendent la peau très sensible au soleil. Elle est incolore et inodore. Une exposition à la lumière peut causer des brûlures à la peau après être entrée en contact avec la sève.

La plante peut mesurer de deux à cinq mètres de hauteur, ses feuilles peuvent atteindre 1,5 mètre de largeur et trois mètres de longueur. Les fleurs blanches poussent sur une tige formant des ensembles en forme d’ombrelles. Ces dernières peuvent avoir un diamètre de 25 à 50 cm. 

 

 

Les plus lus

Patrice Coquereau veut déstigmatiser l’anxiété

SOCIÉTÉ. Le comédien Patrice Coquereau s’est lancé tout un défi, celui de sensibiliser les Québécois aux troubles anxieux. Pour y arriver, il a décidé d’entreprendre une grande marche de 570 km qui le mènera de Longueuil à Rimouski. Parti le 11 juillet dernier, il était de passage à Leclercville le 25 juillet et devrait arriver à Rimouski entre le 20 et le 25 août.

Sainte-Agathe uniformise ses adresses

SOCIÉTÉ. Trouver une adresse à Sainte-Agathe, pour qui n’y réside pas, peut causer bien des maux de tête. Les noms attribués aux routes 271 et 218 sont différents selon le secteur de la municipalité et, bien souvent, les numéros d'immeubles ne suivent pas d’ordre précis. Dans moins d’un mois, ce sera chose du passé. La municipalité a finalement complété l’harmonisation des adresses et le tout sera...

Dosquet réagit aux événements de la semaine

SOCIÉTÉ. Dosquet a réagi, le 8 août, aux événements survenus plus tôt sur son territoire. Une intervention policière d’envergure avait été déclenchée après qu’un homme en crise se soit barricadé chez lui

Manger Lotbinière un aliment à la fois

ÉCONOMIE. La cinquième édition des mois Goûtez Lotbinière aura lieu de septembre à décembre. Pendant toute cette période, plusieurs activités seront tenues afin de sensibiliser la population à l'achat d’aliments produits dans la MRC de Lotbinière.

Les marchés publics à l’honneur

AGRICULTURE. La 11e semaine québécoise des marchés publics se déroulera du 8 au 18 août. Quatre marchés de la Chaudière-Appalaches, dont deux de Lotbinière, participeront à l’activité.

Partir à la découverte de la forêt seigneuriale

SOCIÉTÉ. Encore méconnue du grand public, la forêt seigneuriale Joly de Lotbinière est pourtant la plus importante forêt publique des basses terres du Saint-Laurent. L'organisme Les Amis de la Forêt seigneuriale Joly de Lotbinière propose de partir à sa découverte les 17 août et 14 septembre.

L’École Pamphile-Le May célèbrera ses 50 ans

ÉDUCATION. La prochaine rentrée scolaire marquera le début des célébrations du 50e anniversaire de l’École secondaire Pamphile-Le May de Sainte-Croix. Pour souligner l’événement, l’institution d’enseignement tiendra une journée spéciale le 5 octobre.

Des relais pour en apprendre plus sur l’histoire de la MRC

SOCIÉTÉ. Les relais touristiques installés dans chacune des 18 municipalités de la MRC de Lotbinière ont subi une cure de rajeunissement. Tourisme Lotbinière a officiellement présenté le résultat de ces travaux le 7 août.

Des conducteurs plus prudents

SOCIÉTÉ. De cancres en matière de conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool, les citoyens de la Chaudière-Appalaches sont maintenant parmi les plus responsables de la province. Dans la dernière année, seuls 6 % d’entre eux indiquent avoir pris le volant après avoir consommé au-delà de la limite permise. C’est ce qui ressort d’un vaste sondage CROP mené auprès de 6 732 répondants (± 350 e...

Virage réussi

AGRICULTURE. L’Expo de Lotbinière vient à peine de se clôturer que le directeur général de la Société d’agriculture de Lotbinière, Alain Falardeau, était tout sourire. Le virage à 180 degrés donné à l’événement a été payant. Les visiteurs ont été au rendez-vous de cette 49e édition qui a eu lieu du 7 au 11 août.