Saint-Apollinaire fait partie des villes les plus vitalisées économiquement au Québec. (Crédit photo : Archives)

ÉCONOMIE. La MRC de Lotbinière est en bonne santé économique. Selon l’Indice de vitalité économique (IVQ), rendu public par l’Institut de la statistique du Québec (ISQ), elle fait partie des territoires les plus vitalisés économiquement au Québec. Ainsi, la MRC occupe le 16e rang sur les 104 MRC de la province.

Sa proximité avec les villes de Québec et de Lévis n’est pas étrangère à cette bonne performance. «Les localités les plus vitalisées sur le plan économique se concentrent essentiellement dans le sud de la province, plus particulièrement dans les régions métropolitaines de Québec, de Montréal et de Gatineau», peut-on lire dans la publication.

Pour construire l’IVQ, l’Institut de la statistique prend en compte le revenu médian des personnes de 18 ans et plus, le taux de travailleurs chez les 25-64 ans et l'accroissement annuel de la population sur cinq ans. Ces informations tracent un portrait de chacune des communautés selon le niveau de vie de sa population, l’état du marché du travail et la tendance démographique.

Ces données s’ajoutent à celles sur l’état du marché du travail, publiées en décembre, qui montrent que la MRC de Lotbinière fait partie des 10 MRC québécoises qui ont connu la plus forte hausse du nombre de leurs salariés en 2017.

Échelle municipale

Ces chiffres traduisent aussi une grande vitalité à l’échelle locale. Ainsi, quatre des 18 municipalités de la MRC de Lotbinière sont parmi les plus favorisées économiquement en province. Il s’agit de Saint-Apollinaire (19e), de Saint-Agapit (39e), de Saint-Gilles (69e) et de Saint-Narcisse (172e).

«Ce sont de très bonnes nouvelles pour le territoire de Lotbinière. Les efforts de développement économique et de promotion de notre MRC semblent porter fruit. L’est de notre territoire connaît une croissance marquée avec la venue soutenue de nouveaux arrivants dans la dernière décennie», s’est réjoui le préfet de la MRC de Lotbinière, Normand Côté.

Au niveau de la Chaudière-Appalaches, Saint-Apollinaire se classe même au 2e rang, tout juste derrière la petite communauté de Saint-Simon-les-Mines, en Beauce et loin devant la grande ville de Lévis, qui pointe en 16e position.

Toutefois, Normand Côté demeure prudent. Cette bonne nouvelle pourrait avoir un impact financier important pour certaines municipalités. «Il ne faut pas perdre de vue que cela aura sans nul doute une incidence sur les futurs transferts gouvernementaux qui pourraient être réduits, alors que certaines municipalités du territoire requièrent cette aide pour maintenir leur vitalité.»

Sans être parmi celles qui éprouvent le plus de difficultés, les localités de Val-Alain (851e) et de Lotbinière (906e) ont des indicateurs beaucoup moins favorables que Saint-Apollinaire ou Saint-Agapit.

«C’est gros [pour la MRC] de passer du deuxième au premier quintile. Ce ne serait pas surprenant de voir le Fonds de développement du territoire être coupé dans une éventuelle négociation du Pacte fiscal. Il faudra rester alerte pour que les communautés qui en ont besoin ne soient pas pénalisées», a averti le directeur général de la MRC, Stéphane Bergeron, lors du conseil des maires, le 9 janvier.

 

 

Les plus lus

Patrice Coquereau veut déstigmatiser l’anxiété

SOCIÉTÉ. Le comédien Patrice Coquereau s’est lancé tout un défi, celui de sensibiliser les Québécois aux troubles anxieux. Pour y arriver, il a décidé d’entreprendre une grande marche de 570 km qui le mènera de Longueuil à Rimouski. Parti le 11 juillet dernier, il était de passage à Leclercville le 25 juillet et devrait arriver à Rimouski entre le 20 et le 25 août.

Sainte-Agathe uniformise ses adresses

SOCIÉTÉ. Trouver une adresse à Sainte-Agathe, pour qui n’y réside pas, peut causer bien des maux de tête. Les noms attribués aux routes 271 et 218 sont différents selon le secteur de la municipalité et, bien souvent, les numéros d'immeubles ne suivent pas d’ordre précis. Dans moins d’un mois, ce sera chose du passé. La municipalité a finalement complété l’harmonisation des adresses et le tout sera...

Dosquet réagit aux événements de la semaine

SOCIÉTÉ. Dosquet a réagi, le 8 août, aux événements survenus plus tôt sur son territoire. Une intervention policière d’envergure avait été déclenchée après qu’un homme en crise se soit barricadé chez lui

Manger Lotbinière un aliment à la fois

ÉCONOMIE. La cinquième édition des mois Goûtez Lotbinière aura lieu de septembre à décembre. Pendant toute cette période, plusieurs activités seront tenues afin de sensibiliser la population à l'achat d’aliments produits dans la MRC de Lotbinière.

Les marchés publics à l’honneur

AGRICULTURE. La 11e semaine québécoise des marchés publics se déroulera du 8 au 18 août. Quatre marchés de la Chaudière-Appalaches, dont deux de Lotbinière, participeront à l’activité.

Partir à la découverte de la forêt seigneuriale

SOCIÉTÉ. Encore méconnue du grand public, la forêt seigneuriale Joly de Lotbinière est pourtant la plus importante forêt publique des basses terres du Saint-Laurent. L'organisme Les Amis de la Forêt seigneuriale Joly de Lotbinière propose de partir à sa découverte les 17 août et 14 septembre.

L’École Pamphile-Le May célèbrera ses 50 ans

ÉDUCATION. La prochaine rentrée scolaire marquera le début des célébrations du 50e anniversaire de l’École secondaire Pamphile-Le May de Sainte-Croix. Pour souligner l’événement, l’institution d’enseignement tiendra une journée spéciale le 5 octobre.

Des relais pour en apprendre plus sur l’histoire de la MRC

SOCIÉTÉ. Les relais touristiques installés dans chacune des 18 municipalités de la MRC de Lotbinière ont subi une cure de rajeunissement. Tourisme Lotbinière a officiellement présenté le résultat de ces travaux le 7 août.

Des conducteurs plus prudents

SOCIÉTÉ. De cancres en matière de conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool, les citoyens de la Chaudière-Appalaches sont maintenant parmi les plus responsables de la province. Dans la dernière année, seuls 6 % d’entre eux indiquent avoir pris le volant après avoir consommé au-delà de la limite permise. C’est ce qui ressort d’un vaste sondage CROP mené auprès de 6 732 répondants (± 350 e...

Virage réussi

AGRICULTURE. L’Expo de Lotbinière vient à peine de se clôturer que le directeur général de la Société d’agriculture de Lotbinière, Alain Falardeau, était tout sourire. Le virage à 180 degrés donné à l’événement a été payant. Les visiteurs ont été au rendez-vous de cette 49e édition qui a eu lieu du 7 au 11 août.