Stéphane Bédard et le conseiller municipal Jean-Pierre Ducruc. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

HISTOIRE. La valorisation des archives du fonds Marcel-Bédard s’avère plus complexe que prévu. En 2017, la municipalité de Sainte-Croix souhaitait produire un panneau d’interprétation. Face à la quantité importante de documents, il s’est rapidement transformé en projet d’exposition, qui lui aussi a été repensé.

Aujourd’hui, le conseiller responsable du projet, Jean-Pierre Ducruc, parle plutôt d’une exposition virtuelle, sur Internet. «Elle se trouvera sur le site de la municipalité pour la rendre accessible à tous.»

En décembre 2017, M. Ducruc avait présenté au Peuple Lotbinière plusieurs documents qui étaient contenus dans les archives personnelles de Marcel Bédard.

On y retrouvait, entre autres, d’anciens procès-verbaux, des livres de bord du bateau Le Sainte-Croix et une copie manuscrite datant de 1694 du premier acte de concession d’une terre dans la seigneurie de Sainte-Croix survenu en 1680. C’est un dénommé Jacques Gauthier qui l’avait acquise, à l’époque.

Il y avait aussi de nombreuses photos, dont plusieurs sur plaque de verre. La nouvelle mouture de l’exposition, virtuelle cette fois, devrait miser sur l’aspect iconographique, a indiqué M. Ducruc. «Nous voulons constituer des documents plus complets avec des photos et des textes. […] On en a choisi 78. Ce n’est pas nécessairement le chiffre final.»

Le concept définitif devrait être arrêté d’ici la fin de l’été ou le début de l’automne, a souhaité Jean-Pierre Ducruc. «On essaie de faire le maximum pour rendre grâce à ce matériel.»

Travail collectif

La communauté s’est sentie interpellée par le projet, a affirmé le conseiller. Certains aînés ont été invités à participer et ont contribué à identifier des bâtiments, des lieux ainsi que des personnes sur les photos qui remontent jusqu’au début du XXe siècle. Avec les années, plusieurs édifices ont disparu du paysage et la configuration du territoire a changé.

L’un des descendants de Marcel Bédard, Stéphane Bédard, s’est aussi impliqué dans le processus. Passionné d’histoire, il a confié avoir partagé avec plaisir les souvenirs et les informations qu’il avait en main. «Quand j’étais plus jeune, c’était toujours un sujet de discussion. Ça passait chez nous tout le temps. C’est l’histoire des Bédard que l’on voit. […] C’était son désir [à Marcel Bédard] que la municipalité ait les documents»

Découverte fortuite

C’est un peu par hasard que Jean-Pierre Ducruc, a découvert, il y a quelques années, une série de documents anciens retraçant l’histoire du village. Certains de ces papiers remontent même jusqu’au régime français.

À la mort de Marcel Bédard, sa succession a remis à la municipalité plusieurs boîtes contenant ces archives. Personne à la Ville ne savait ce qui s’y trouvait. Ce n’est que plus tard, lorsque M. Ducruc les a ouvertes, qu’il a compris l’importance historique de ce qu’il avait entre les mains.

 

 

 

 

Les plus lus

Patrice Coquereau veut déstigmatiser l’anxiété

SOCIÉTÉ. Le comédien Patrice Coquereau s’est lancé tout un défi, celui de sensibiliser les Québécois aux troubles anxieux. Pour y arriver, il a décidé d’entreprendre une grande marche de 570 km qui le mènera de Longueuil à Rimouski. Parti le 11 juillet dernier, il était de passage à Leclercville le 25 juillet et devrait arriver à Rimouski entre le 20 et le 25 août.

Sainte-Agathe uniformise ses adresses

SOCIÉTÉ. Trouver une adresse à Sainte-Agathe, pour qui n’y réside pas, peut causer bien des maux de tête. Les noms attribués aux routes 271 et 218 sont différents selon le secteur de la municipalité et, bien souvent, les numéros d'immeubles ne suivent pas d’ordre précis. Dans moins d’un mois, ce sera chose du passé. La municipalité a finalement complété l’harmonisation des adresses et le tout sera...

Dosquet réagit aux événements de la semaine

SOCIÉTÉ. Dosquet a réagi, le 8 août, aux événements survenus plus tôt sur son territoire. Une intervention policière d’envergure avait été déclenchée après qu’un homme en crise se soit barricadé chez lui

Manger Lotbinière un aliment à la fois

ÉCONOMIE. La cinquième édition des mois Goûtez Lotbinière aura lieu de septembre à décembre. Pendant toute cette période, plusieurs activités seront tenues afin de sensibiliser la population à l'achat d’aliments produits dans la MRC de Lotbinière.

Les marchés publics à l’honneur

AGRICULTURE. La 11e semaine québécoise des marchés publics se déroulera du 8 au 18 août. Quatre marchés de la Chaudière-Appalaches, dont deux de Lotbinière, participeront à l’activité.

Partir à la découverte de la forêt seigneuriale

SOCIÉTÉ. Encore méconnue du grand public, la forêt seigneuriale Joly de Lotbinière est pourtant la plus importante forêt publique des basses terres du Saint-Laurent. L'organisme Les Amis de la Forêt seigneuriale Joly de Lotbinière propose de partir à sa découverte les 17 août et 14 septembre.

L’École Pamphile-Le May célèbrera ses 50 ans

ÉDUCATION. La prochaine rentrée scolaire marquera le début des célébrations du 50e anniversaire de l’École secondaire Pamphile-Le May de Sainte-Croix. Pour souligner l’événement, l’institution d’enseignement tiendra une journée spéciale le 5 octobre.

Des conducteurs plus prudents

SOCIÉTÉ. De cancres en matière de conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool, les citoyens de la Chaudière-Appalaches sont maintenant parmi les plus responsables de la province. Dans la dernière année, seuls 6 % d’entre eux indiquent avoir pris le volant après avoir consommé au-delà de la limite permise. C’est ce qui ressort d’un vaste sondage CROP mené auprès de 6 732 répondants (± 350 e...

Des relais pour en apprendre plus sur l’histoire de la MRC

SOCIÉTÉ. Les relais touristiques installés dans chacune des 18 municipalités de la MRC de Lotbinière ont subi une cure de rajeunissement. Tourisme Lotbinière a officiellement présenté le résultat de ces travaux le 7 août.

Virage réussi

AGRICULTURE. L’Expo de Lotbinière vient à peine de se clôturer que le directeur général de la Société d’agriculture de Lotbinière, Alain Falardeau, était tout sourire. Le virage à 180 degrés donné à l’événement a été payant. Les visiteurs ont été au rendez-vous de cette 49e édition qui a eu lieu du 7 au 11 août.