Photo : Gilles Boutin - Archives

SANTÉ. Alors qu'une septième vague de COVID-19 frappe le Québec et que plusieurs Québécois prendront bientôt la route des vacances, le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Christian Dubé, et le directeur national de santé publique, Dr Luc Boileau, ont fait le point sur la situation épidémiologique de la province, le 7 juillet. Rappelant que la «pandémie n'est pas terminée», les deux dirigeants ont alors appelé leurs concitoyens à la vigilance et rappelé les «règles de base» à suivre.

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

«Le virus est toujours là, il se transmet dans la communauté, la pandémie n'est pas terminée. Nous sommes dans une remontée de cas qui est une vague, selon moi. [...] Toutefois, nous ne sommes pas dans une vague qui est partie pour tout l'été et le début de l'automne. Selon nos analyses, cette nouvelle vague va s'infléchir au cours des prochaines semaines. Nous avons déjà des signes qu'elle va bientôt plafonner», a expliqué le directeur national de santé publique, lors d'une conférence de presse à Montréal.

Si le nombre de cas est en hausse au sein de la partie de la population qui a toujours accès aux tests de dépistage PCR et que le nombre d'hospitalisations et de décès liés à la COVID-19 est aussi en augmentation, le gouvernement provincial ne veut pas imposer de nouveau des mesures populationnelles. Rappelant que le Québec «doit vivre avec le virus», le ministre de la Santé fait confiance à ses concitoyens pour poser les gestes nécessaires selon leur situation personnelle.

«Nous ne sommes pas là du tout au point de réimposer des mesures sanitaires à l'échelle de la province, mais les règles de base, comme les consignes d'isolement, la distanciation ou les règles d'hygiène, doivent être respectées. Si on se retrouve dans un endroit où le risque est plus élevé, comme le transport en commun, il faut respecter la distanciation ou porter un masque», a affirmé M. Dubé.

Isolement et vaccination

Pour renverser la vapeur, le ministre de la Santé et le directeur national de santé publique ont une nouvelle fois demandé aux Québécois de respecter scrupuleusement les consignes d'isolement actuellement en vigueur s'ils contractent la COVID-19. Selon Dr Luc Boileau, plusieurs nouveaux cas de COVID-19 enregistrés au Québec ont été provoqués par des rencontres où se sont trouvées des personnes qui n'ont pas respectés ces consignes.

Rappelons que le gouvernement provincial demande aux personnes qui présentent des symptômes compatibles avec la COVID-19 de s'isoler. Il est ensuite recommandé de passer un test rapide pour confirmer l'infection, un test qui pourrait n'être positif qu'après trois ou quatre jours après le début des symptômes.

Si un résultat positif est obtenu, l'isolement complet est nécessaire pendant cinq jours. Comme la personne infectée reste contagieuse généralement pendant dix jours, les personnes infectées peuvent reprendre certaines «activités essentielles» les cinq jours suivant le premier bloc de cinq jours. Toutefois, Québec leur demande de porter un masque lors de toute interaction sociale durant le deuxième bloc d'isolement de cinq jours.

Autre facteur qui permettra au Québec «de bien vivre avec le virus», la vaccination contre la COVID-19 a également fait l'objet d'un rappel par Christian Dubé et Dr Luc Boileau. Ils ont profité de leur conférence de presse pour inviter les personnes de plus de 60 ans ou souffrant de maladies chroniques à se faire injecter «dans les meilleurs délais» une quatrième dose d'un vaccin contre la COVID-19 dans les meilleurs délais. Ces personnes peuvent se prévaloir de cette nouvelle dose s'ils ont reçu leur troisième dose depuis au moins trois mois ou si elles ont souffert de la COVID-19 depuis plus de trois mois.

Notons finalement que le ministère de la Santé publiera bientôt un arbre décisionnel sur le portail Web dédié à la pandémie de COVID-19 pour aider les personnes qui aimeraient savoir «si c'est la chose à faire pour elles».

Les plus lus

Problème de vandalisme à Saint-Agapit

SOCIÉTÉ. Graffitis vulgaires, racistes, antisémites, mobilier urbain brisé, toilettes publiques saccagées, distributrices à savon et à papier arrachées, murs défoncés, panneaux d’arrêt noircis, arbres sectionnés ou cassés… Ces actes de vandalisme, Saint-Agapit les collectionne depuis le printemps. Ces gestes qui s’accumulent sur des installations neuves ou fraîchement rénovées exaspèrent de plus e...

Val-Alain : un programme victime de son succès

SOCIÉTÉ. Au grand étonnement de la Municipalité de Val-Alain, tous les terrains qu’elle a mis en vente ainsi que ceux donnés par la Corporation de développement économique (CDE) au début du mois de mai avaient déjà trouvé preneur à la mi-juin.

Il crée un drapeau pour sa région

SOCIÉTÉ. Depuis qu’il est enfant, David Côté entretient une passion pour les drapeaux. Récemment, il a décidé de la concrétiser en créant un drapeau pour sa région natale, la MRC de Lotbinière.

Les nouvelles technologies pour briser l’isolement

SOCIÉTÉ. Qu’ils habitent en appartement ou en centre d’hébergement, les aînés peuvent souffrir d’un isolement social. L’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) pourrait leur permettre d’entrer en contact avec le monde extérieur. Pourtant, le sujet a été peu étudié. C’est ce qui a alimenté la réflexion de la journaliste indépendante Eugénie Emond dans la réalisati...

Une aide non négligeable pour Aide Alimentaire Lotbinière

COMMUNAUTÉ. L’achat d’un camion réfrigéré à la fin du mois de mai permet à Aide Alimentaire Lotbinière de maximiser les denrées alimentaires qu’elle obtient de ses différents partenaires.

Les bleuets seront abondants cette année

AGRICULTURE. La saison du bleuet en corymbe a été lancée le 26 juillet dernier. Selon les prévisions du ministère de l’Agriculture des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ), les récoltes du petit fruit bleu devraient être bonnes.

Vaccination contre la COVID-19 : un vaccin disponible pour les enfants de six mois à quatre ans

SANTÉ. À la suite d'un avis favorable formulé par le Comité sur l'immunisation du Québec (CIQ) de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a annoncé, le 21 juillet, que le vaccin Spikevax de Moderna sera offert, dès le lundi 25 juillet, aux enfants de six mois à quatre ans qui ne présentent pas de contre-indication.

Prudence près des plans d’eau

SÉCURITÉ. La 29e édition de la Semaine nationale de prévention de la noyade (SNPN) de la Société de sauvetage se déroule du 17 au 23 juillet 2022, et c’est le moment de la saison estivale que l’organisation a choisi pour rappeler au grand public l’importance d’adopter des comportements sécuritaires en milieu aquatique.

Formation en entrepreneuriat agricole lancée

SOCIÉTÉ. La Fédération de la relève agricole du Québec (FRAQ), L’Union des producteurs agricoles (UPA) et AGRIcarrières ont confirmé, le 21 juillet, le lancement de trois cohortes du programme Devenir un leader performant.

Bilan du mois de l’eau

SOCIÉTÉ. Le Comité de bassin de la rivière Chaudière (COBARIC) a fait le point, le 28 juillet, sur les activités qui se sont déroulées sur son territoire dans le cadre du mois de l’eau, en juin. Parmi celles qui ont été réalisées sur le territoire, on en retrouve en Beauce et dans la MRC de Lotbinière.