Photo : Annie Spratt - Unsplash

SOCIÉTÉ. Les directeurs de la protection de la jeunesse (DPJ) de la Chaudière-Appalaches, Caroline Brown, et de la Capitale-Nationale, Patrick Corriveau, accompagnés de la directrice de la protection de la jeunesse du Québec, Catherine Lemay, ont dévoilé leur bilan annuel, le 14 juin dernier. En Chaudière-Appalaches, une hausse de 14,1 % a été constatée au chapitre des signalements comparativement aux données de l’an dernier. Cependant, une baisse de 3,6 % du taux de rétention a été enregistrée.

Ce sont 7 607 signalements qui ont été traités lors de l’année 2021-2022 à la DPJ de la Chaudière-Appalaches. De ces signalements, 2 431 ont été retenus comparativement à 2 521 pour l’année 2020-2021.

Aux yeux la directrice régionale, c’est l’ajout de personnel et la mise en place de programmes de crise en partenariat avec les intervenants du réseau communautaire qui ont contribué à cette baisse. C’est également une baisse à l’échelle provinciale qui a été enregistrée.

«Au niveau des signalements retenus, on constate une baisse. C’est donc qu’au-delà des signalements qui sont entrés à la protection de la jeunesse, les DJP ont quand même réorienté (leurs façons de faire) pour les enfants qui n’avaient pas besoin de protection. Ces enfants ont été réorientés vers des services de proximité, soit dans un organisme communautaire spécialisé, dans un secteur de pédiatrie sociale, dans les services de proximité offerts par les CIUSSS et les CISSS du Québec», a expliqué Catherine Lemay.

Encore une fois cette année, les problématiques récurrentes reliées aux signalements retenus ont été pour des cas d’abus physiques (21,3 %) et de négligence (18,4%). Parmi les autres problématiques, 16,1 % sont reliés à des risques sérieux d’abus physiques, 13,9 % à de mauvais traitements psychologiques, 10,9 % à des risques sérieux de négligence, 7,4 % à des troubles de comportement sérieux, 6,4 % à des risques sérieux d’abus sexuels et 5,5 % à des abus sexuels.

40,0 % des signalements traités proviennent d’employés des différents organismes, 20,6 % du milieu scolaire, 15,1 % du milieu familial, 14,9 % du milieu policier et 9,4 % de la communauté.

Dans la région, 1 643 enfants sont pris en charge par la DPJ et 57,5 % d’entre eux sont suivis dans leur milieu familial, 24,9 % dans des familles d’accueil, 10,5 % chez un tiers significatif et 7,1 % dans des centres de réadaptation.

Selon Patrick Corriveau, cette hausse de signalements constatée dans l’ensemble de la province n’est pas alarmante puisqu’elle serait probablement causée par les campagnes et sorties de sensibilisation dirigées par les DPJ au cours des dernières années.

Main-d’œuvre : une situation moins précaire

Si l’an dernier, la DPJ de la Chaudière-Appalaches accusait un manque de plus du tiers de ses postes, la situation s’est redressée au cours de 2021 à 2022. Présentement, ce sont «5 à 6 ressources qui sont manquantes» au sein de l’organisation.

«Ce n’est pas du tout le même portrait que nous avions l’année dernière. Même si le défi de la main-d’œuvre restera toujours un enjeu important, il reste que dans la dernière année nous avons été capables d’ajouter du personnel de soutien administratif et clinique», a souligné Mme Brown.

Le temps d’attente actuel pour le premier contact après un signalement retenu est d’en moyenne 24 jours sur le territoire de la Chaudière-Appalaches alors que la norme est de 22 jours, ont mentionné les directeurs de la protection de la jeunesse.

 

 

Les plus lus

Une route de Saint-Agapit parmi les 10 pires routes du Québec

SOCIÉTÉ. Pour une septième année, CAA Québec a dévoilé les résultats du palmarès des pires routes du Québec. Parmi le top 10 provincial, on retrouve une route de Saint-Agapit.

Année record pour le tournoi de golf de la Fondation Philippe Boucher

COMMUNAUTÉ. Le Tournoi de golf de la Fondation Philippe Boucher a connu une année record. L’événement qui permet de recueillir des fonds pour soutenir les activités de la Fondation a eu lieu le 11 juin.

Plus de 5 M$ pour la voirie locale

TRANSPORTS. La députée de Lotbinière-Frontenac à l’Assemblée nationale, Isabelle Lecours, a confirmé le 2 juin un investissement gouvernemental de plus de 5 M$ à plusieurs municipalités de la circonscription, dont 15 dans la MRC de Lotbinière. Cet argent vise à les soutenir dans l’entretien du réseau routier local.

Nouveau chapitre dans la saga des poussières noires

SOCIÉTÉ. Le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) a confirmé, en mai dernier, avoir pris une ordonnance à l’égard de l’entreprise Produits Minéra de Saint-Flavien.

Une clinique de soins infirmier à Saint-Apollinaire

SANTÉ. Une clinique privée de soins infirmiers a ouvert ses portes à Saint-Apollinaire. Les infirmières de la clinique Infirmia offrent différents services à la population.

Un Apollinairois se distingue aux olympiades des métiers

ÉDUCATION. Loïc Jacques, originaire de Saint-Apollinaire, a participé aux Olympiades canadiennes des métiers et technologies. Elles ont eu lieu du 25 au 28 mai, à Vancouver, en Colombie-Britannique et il est revenu avec une médaille d’argent accrochée au cou.

Saint-Patrice-de-Beaurivage lance son marché public

CONSOMMATION. Le premier dimanche d’activité du Marché public de Saint-Patrice-de-Beaurivage a attiré bon nombre de visiteurs. Le 5 juin, ils se sont rassemblés dans le stationnement de l’église pour découvrir les produits locaux.

Les lauréats locaux des Prix du patrimoine dévoilés

CULTURE. Les lauréats locaux des neuvièmes Prix du patrimoine ont été dévoilés le 8 juin à l’occasion de l’assemblée mensuelle du conseil des maires. Le jury s’est penché sur 11 candidatures et a remis quatre prix.

Aide de 40 960 $ pour Leclercville

SOCIÉTÉ. Le gouvernement du Québec a confirmé, le 10 juin, une aide financière de 40 960 $ à la municipalité de Leclercville. L’argent permettra la réalisation de travaux au parc de l’Île.

Le CPE Jolibois de Saint-Agapit inauguré officiellement

FAMILLE. Bien qu’il accueille déjà des enfants, la nouvelle installation du CPE Jolibois à Saint-Agapit a finalement été inaugurée le 10 juin dernier.