(Crédit photo : Archives)

FAITS DIVERS. L’arrivée de la neige et du froid signifie également pour plusieurs le début de la saison de motoneige. C’est pour cette raison que la Sûreté du Québec a rappelé, le 15 décembre, qu’elle assurera une présence sur les sentiers afin de veiller à la sécurité des usagers et au respect des lois.

Les policiers veulent ainsi sensibiliser les motoneigistes à adopter des comportements sécuritaires. Pour y arriver, ils tiendront différentes interventions dans les sentiers et aux croisements des chemins publiques.

Une attention particulière sera portée à la conduite avec les capacités affaiblies par la drogue, l’alcool ou une combinaison des deux, du non-respect de la limite de vitesse et du non-respect des panneaux d’arrêt aux croisements des sentiers et des chemins publics.

La Sûreté du Québec rappelle qu’en 2019-2020, 24 personnes ont perdu la vie alors qu’elles pratiquaient la motoneige. Le corps policier souhaite ainsi rappeler certaines règles de sécurité.

  • Circuler sur les sentiers balisés et éviter les plans d’eau : l’état de la glace à certains endroits peut représenter un risque important pour les personnes qui s’aventurent hors des sentiers.
  • Éviter de partir seul en randonnée et toujours avertir un proche de l’itinéraire prévu.
  • Être particulièrement vigilant à la croisée d’un chemin public.
  • Garder la droite en tout temps.
  • Respecter la signalisation.
  • Ajuster sa vitesse en fonction des conditions des sentiers.
  • S’abstenir de consommer de l’alcool ou de la drogue.

Les motoneigistes doivent également respecter la réglementation en vigueur.

  • La circulation en motoneige est interdite sur les chemins publics sauf en cas d’exception, notamment aux endroits prévus par une signalisation.
  • La limite de vitesse maximale en sentier est de 70 km/h.
  • Les motoneigistes sont soumis aux mêmes lois que les automobilistes en ce qui concerne la capacité de conduite affaiblie par la drogue, l’alcool ou une combinaison des deux.

Enfin, la SQ rappelle que la conduite avec les capacités affaiblies et la vitesse sont les principales causes de collisions mortelles en motoneige.

 

 

 

Les plus lus

Fraudes téléphoniques en Chaudière-Appalaches

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec (SQ) a fait savoir par voie de communiqué le 6 janvier que des fraudeurs sévissaient en Chaudière-Appalaches. La SQ invite donc la population à redoubler de prudence concernant un stratagème de fraude téléphonique.

Attention au smog hivernal

SANTÉ. La Direction de santé publique rappelle à la population que la qualité de l'air se détériore parfois durant l’hiver. Il peut alors se former du smog, qui est une brume jaunâtre dans l’air composée de particules fines, potentiellement toxiques et polluantes.

Appels frauduleux de traçage : le CISSS-CA invite à la vigilance

SÉCURITÉ. Dans son plus récent bilan régional portant sur l'évolution de la pandémie de COVID-19 sur le territoire, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé que des citoyens pourraient avoir été victimes d'appels frauduleux effectués par des individus s'identifiant faussement comme des représentants de la Santé publique, depuis un certain temps...

La prudence demandée près des pylônes d’Hydro-Québec

LOISIRS. Hydro-Québec demande la collaboration des motoneigistes et des quadistes lorsqu’ils circulent à proximité des pylônes avec leurs véhicules. Dans un communiqué publié le 7 janvier, la société d’État rappelle qu’elle est propriétaire de seulement 1 % des terrains où se trouvent les lignes de transports.

La semaine policière en bref

FAITS DIVERS. Le Centre de services de Pont-Rouge de la Sûreté du Québec a publié, le 14 janvier, son résumé hebdomadaire des événements qui ont retenu l’attention des agents de la paix. Quelques-uns sont survenus sur le territoire du poste de Laurier-Station.