(Crédit photo : Nordwood-Team – Unsplash)

FAITS DIVERS. Les propriétaires d’un restaurant de Laurier-Station ont récemment fait les frais d’un stratagème de fraude relativement sophistiqué. Une personne se faisant passer pour un employé d’Hydro-Québec contacte un commerçant le sommant de payer sa facture d’électricité sur le champ sans quoi on lui coupera l’électricité dans l’heure qui suit. Ces derniers ont dépouillé les entrepreneurs de près de 1 000 $.

En racontant leur histoire, ils souhaitent éviter à d’autres entrepreneurs de la région de tomber dans le panneau et d’être également les victimes de ces malfaiteurs.

«Je veux dire aux gens de toujours se méfier lorsque le téléphone sonne. Dans ces cas, on ne sait jamais qui est au bout du fil. Il faut raccrocher et rappeler au numéro du service à la clientèle que l’on trouve sur le site Internet d’Hydro-Québec. Comme ça on s’assure que la personne à qui l’on parle est bien un représentant officiel de l’organisation», a expliqué l’un des propriétaires qui ne désirent pas être identifiés pour le moment.

Les fraudeurs sont très bien organisés, poursuit-il. Faux numéro de service à la clientèle, fausse boîte vocale d’Hydro-Québec et des individus qui se font passer pour un représentant du service à la clientèle et un superviseur. Pendant la conversation, la personne au bout du fil pousse son interlocuteur à lui dévoiler des informations sur son commerce. Enfin, elle lui explique que pour stopper le processus, il faut un mode de paiement particulier prétextant un délai de 24 heures pour confirmer un paiement fait sur le site Internet d’Hydro-Québec ou par carte de crédit.

Face à l’urgence de la situation qui se déroulait à une heure du service du midi et par peur des pertes monétaires liées à cette coupure de courant, l'argent a été versé. «Je n’y ai vu que du feu. La raison pour laquelle j’y ai cru, c’est parce que le mois d’avant, j’avais changé mon mode de paiement. J’ai donc pensé qu’il n’avait tout simplement pas passé.»

Ce n’est que plus tard dans la journée qu’ils ont pris conscience qu’ils avaient été victimes de fraude. Une plainte a été déposée à la Sûreté du Québec et la situation signalée à Hydro-Québec.

Pas la façon de procéder

De son côté, la société d’État trouve malheureuse la situation vécue par les restaurateurs et insiste sur le fait qu’elle ne communique jamais de cette façon avec la clientèle.

«Lorsque quelqu’un a un compte impayé, nous enclenchons un processus qui dure plusieurs semaines. On va vous envoyer des avis écrits, des appels téléphoniques, des lettres plusieurs jours à l’avance si ça devait aller jusqu’à l’interruption. On ne coupera jamais le courant à une heure de préavis», a expliqué l’un des porte-parole d’Hydro-Québec, Louis-Olivier Batty.

De plus, poursuit-il, en aucun cas, Hydro-Québec ne demande à ses clients de payer une facture à l’aide d’une carte de crédit ou d’une carte prépayée. Il les invite également les gens à être prudents lorsqu’ils disposent de leur relevé et de ne pas le déposer dans le bac de recyclage. On y retrouve des informations importantes que les malfaiteurs peuvent utiliser comme les coordonnées, le numéro du compte ainsi que le montant de la facture à payer.

Dès qu’il y a un doute, M. Batty invite le client à communiquer avec le service à la clientèle d’Hydro-Québec ( 1 888 385-7252). Un agent sera en mesure de donner les informations sur le compte et confirmer qu’il s’agit d’une fraude.

L’année dernière, des fraudeurs avaient usé d’un stratagème similaire au Saguenay auprès d’au moins trois commerçants, dont deux qui se sont fait flouer. Toutefois, ce type de fraude n’est pas très fréquent, indique le porte-parole, ajoutant que les fraudeurs privilégient plus souvent les textos et les courriels.

 

Les plus lus

St-Agapit : un homme aurait été tué dans une fusillade

Le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) va enquêter sur les circonstances entourant une intervention policière de la Sûreté du Québec, menée à Saint-Agapit le 4 octobre, alors qu'un civil de 41 ans serait décédé au cours d'une fusillade. Huit enquêteurs du BEI ont été envoyés sur place.

Délit de fuite mortel à Sainte-Eulalie: automobiliste arrêté à Saint-Apollinaire

FAITS DIVERS. Un homme dans la cinquantaine a qui travaillait sur le chantier de l’autoroute 20 est, à la hauteur à du kilomètre 215, à Sainte-Eulalie, a perdu la vie après qu’il ait été heurté par un véhicule vers 4h ce matin. Il a finalement été retrouvé et arrêté par les policiers de la Sûreté du Québec, à Saint-Apollinaire.

Opération de sensibilisation à la sécurité sur l’autoroute 20

FAITS DIVERS. Les policiers de la Sûreté du Québec et les contrôleurs routiers ont tenu une opération de grande envergure le 24 septembre. L’Opération interrégionale en sécurité routière a pris place sur l’autoroute 20, entre Rimouski et Longueuil, pour s’assurer que les usagers de la route respectaient, entre autres, le code de la sécurité routière. Ces derniers étaient également bien présents da...

Fraude par carte de crédit : appel à la vigilance

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec a confirmé, le 18 septembre dernier, qu’elle avait reçu plusieurs plaintes concernant des fraudes en ligne ciblant l’achat d’équipements dans certains commerces de la Chaudière-Appalaches.

Bilan de l’opération inter-régionale en sécurité routière

FAITS DIVERS. Les policiers de la Sûreté du Québec ont remis 397 constats d’infractions pendant la journée d’hier. Les quelque 80 policiers étaient en poste sur l’autoroute 20, entre Rimouski et Longueuil.

Des fraudeurs se font passer pour des représentants d’Hydro-Québec

FAITS DIVERS. Les propriétaires d’un restaurant de Laurier-Station ont récemment fait les frais d’un stratagème de fraude relativement sophistiqué. Une personne se faisant passer pour un employé d’Hydro-Québec contacte un commerçant le sommant de payer sa facture d’électricité sur le champ sans quoi on lui coupera l’électricité dans l’heure qui suit. Ces derniers ont dépouillé les entrepreneurs de...

La semaine policière en bref

FAITS DIVERS. Le Centre de services de Pont-Rouge de la Sûreté du Québec a publié un bilan des activités et opérations qui se sont tenues sur son territoire, qui comprend la MRC de Lotbinière. Voici ceux qui ont retenu l’attention des agents de la paix pour la semaine du 1er octobre.

Asphaltage sur l’autoroute 20 à Saint-Apollinaire

TRANSPORTS. Le ministère des Transports réalisera, du 6 au 14 octobre des travaux d’asphaltage sur l’autoroute 20, à la hauteur de Saint-Apollinaire.

La semaine policière en bref

FAITS DIVERS. Le Centre de services de Pont-Rouge de la Sûreté du Québec a publié le bilan des activités et opérations qui se sont tenues sur son territoire. Voici ce qui a retenu l’attention des agents de la paix du poste de la MRC de Lotbinière pour la semaine se terminant le 15 octobre.

Un immeuble à logements qui a été la proie des flammes

FAITS DIVERS. Un incendie a éclaté dans un immeuble de quatre logements, situé sur la rue du Centenaire, à Saint-Agapit, le 22 septembre dernier.