(Crédit photo: Archives)

SÉCURITÉ. À l’aube du début des vacances de la construction, la Sûreté du Québec a annoncé qu’elle intensifiera ses interventions autant sur le réseau routier que sur les plans d’eau et les sentiers, et ce, jusqu’au 2 août prochain.

C’est sous le thème « La sécurité ne prend pas de vacances ! » que les policiers interviendront durant ce long congé. Cet angle vise à rappeler à tous les vacanciers qu’ils doivent appliquer les règles en matière de sécurité routière et récréotouristique tout au long de l’année, même lorsqu’ils sont en vacances. En tout temps, sur la route, sur l’eau ou en sentier, ils doivent adopter des comportements sécuritaires afin d’assurer leur sécurité ainsi que celle des autres.

La période des vacances de la construction représente le moment de l’année où le nombre de collisions mortelles et avec blessés est le plus élevé. Pendant le long congé de l’an dernier, 15 personnes ont perdu la vie dans des collisions survenues sur le territoire desservi par la Sûreté du Québec.

Rappelons qu’environ le tiers des Québécois prennent congé durant cette période, ce qui a pour effet d’augmenter de façon considérable les déplacements sur le réseau routier. D’ailleurs, avec la fermeture temporaire des frontières du pays en raison du contexte lié à la pandémie, la plupart des citoyens passeront nécessairement leurs vacances à l’intérieur de la province. Une augmentation encore plus marquée de l’achalandage sur nos routes est donc à prévoir.

Ainsi, la présence policière sera accrue sur les routes, mais également dans les sentiers et sur les plans d’eau pour assurer le respect de la réglementation. Dans cette optique, la Sûreté du Québec invite les vacanciers à pratiquer de manière sécuritaire leurs activités récréotouristiques favorites. Rappelons notamment que le port du casque est obligatoire pour les adeptes de véhicules tout-terrain, et qu’il est fortement recommandé de porter la veste de flottaison individuelle en tout temps lors des sorties en bateau.

Source : Sûreté du Québec

Les plus lus

De nouveaux éléments dans l’affaire Martin Carpentier

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec a confirmé ce matin qu’elle a en main des éléments lui laissant croire que Martin Carpentier, 44 ans de Lévis, serait toujours en vie et se trouverait dans la MRC de Lotbinière. Ce dernier est recherché depuis le 8 juillet.

Collision mortelle à Saint-Gilles

FAITS DIVERS. Deux personnes ont perdu la vie cet après-midi, à Saint-Gilles, lors d’une collision impliquant une moto à trois roues et une voiture. Les événements sont survenus vers 13h45 sur la route 273.

Mystérieuse sortie de route sur l’autoroute 20

FAITS DIVERS. Les policiers de la Sûreté du Québec enquêtent actuellement sur une mystérieuse sortie de route survenue le 8 juillet dernier, en soirée, sur l’autoroute 20 Est à la hauteur de Saint-Apollinaire. À l’arrivée des policiers, les occupants du véhicule étaient introuvables. Les recherches ont repris aujourd’hui afin d’éclaircir la question.

«Éléments d’intérêt» retrouvés dans le cas Martin Carpentier

Toujours à la recherche du Lévisien en fuite, Martin Carpentier, dans le secteur de Saint-Apollinaire, la Sûreté du Québec (SQ) a annoncé, ce matin, qu'elle a découvert des «éléments d’intérêt» pour l’enquête dont la nature n’a pas été encore révélée.

Un triste hommage de la mère de Norah et Romy Carpentier

Amélie Lemieux, la mère de Norah et Romy Carpentier dont les corps inertes ont été retrouvés le 11 juillet dans un boisé de Saint-Apollinaire, est venue se recueillir au mémorial érigé au parc des Chutes-de-la-Chaudière accompagnée de sa famille, le 13 juillet.

Incendie majeur dans une ferme de Saint-Agapit

FAITS DIVERS. Un incendie majeur survenu le 9 juillet, en après-midi, dans une ferme de Saint-Agapit a nécessité l’intervention de plus de 75 pompiers.

Norah et Romy Carpentier : le bureau du coroner précise son rôle

ENQUÊTE. L’enquête du coroner sur les morts des Lévisiens Norah et Romy Carpentier ainsi que de leur père, Martin, survenues à Saint-Apollinaire a été confiée à la coroner et avocate Sophie Régnière. Son rapport devrait être déposé dans environ un an.

Martin Carpentier : nouvelle stratégie de communication

FAITS DIVERS. Quatre jours après le début de la chasse à l’homme pour mettre la main au collet de Martin Carpentier, 44 ans, de Lévis, la Sûreté du Québec a décidé, hier soir, de rester muette sur la suite de l’opération de recherche. Ce dernier est recherché par les autorités depuis samedi après la découverte des corps de ses deux filles Norah et Romy dans un boisé de Saint-Apollinaire.

Les recherches se poursuivent pour mettre la main sur Martin Carpentier

CHASSE À L'HOMME. Après une nuit de recherches sans résultats, les policiers poursuivent ce matin leurs recherches dans le boisé situé dans le quadrilatère formé par le rang Bois-Joly, la route de l'Ormière, le rang Saint-Lazare et la route des Ruisseaux, à Saint-Apollinaire, afin de retrouver Martin Carpentier. Le Lévisien de 44 ans est le suspect principal en lien avec la découverte des corps sa...

Saint-Apollinaire: Alerte Amber déclenchée

FAITS DIVERS. Une Alerte Amber vient d’être émise en lien avec la sortie de route mystérieuse survenue hier soir, à Saint-Apollinaire. La Sûreté du Québec recherche Norah et Romy Carpentier ainsi que leur père, Martin Carpentier. Tous les trois sont originaires de Lévis.