(Crédit photo: Archives)

SÉCURITÉ. Les services de police du Québec, en collaboration avec la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) et Contrôle routier Québec, s’unissent et intensifient leurs interventions à l’occasion d’une opération nationale concertée pour contrer la vitesse au volant. Ces opérations auront lieu du 7 au 13 juin sur l’ensemble du territoire québécois.

L’enjeu de la vitesse en milieu urbain et rural est majeur. C’est l’un des principaux facteurs contribuant aux collisions et à leur gravité. Malgré la présence policière, les sanctions plus sévères, les radars photo et les campagnes de sensibilisation, le non-respect de la limite de vitesse est un problème répandu. En 2018, plus de 267 000 constats d’infraction vitesse ont été émis.

Cette opération se déploiera sous le thème : Aucune excuse ne tient la route. Ralentissez ! Cet axe vise à rappeler aux citoyens qu’il n’y a aucune excuse pour rouler plus vite que la limite de vitesse permise. Le non-respect de la signalisation et de la vitesse permise est un choix fait par le conducteur. Ce dernier contrôle la vitesse de son véhicule et il doit en assumer la responsabilité. Même un excellent conducteur avec un excellent véhicule n’échappe pas aux lois de la physique. Quand la vitesse augmente, le risque d’avoir une collision et sa gravité augmentent aussi. Ce choix peut avoir des conséquences irréversibles.

Il est de la responsabilité de chaque conducteur de prévenir des drames en respectant la limite de vitesse permise sur le réseau routier et en adaptant sa conduite à son environnement.

Faits saillants

Entre 2014 et 2018, la vitesse a été un facteur qui a contribué à de nombreuses collisions qui ont causé en moyenne chaque année:

  • 115 décès (33 % des décès)
  • 420 blessés graves (28 % des blessés graves)
  • 6 500 blessés légers (19 % des blessés légers)

Selon les données de la Société de l’assurance automobile du Québec, il y a une forte corrélation entre la diminution de la vitesse moyenne sur le réseau routier et la réduction du nombre de victimes de la route. Si chaque conducteur réduisait de 5 km/h sa vitesse moyenne, le nombre de blessures et de décès sur nos routes diminuerait de 15 %.

Une très grande proportion des infractions au Code de la sécurité routière concerne les excès de vitesse. De 2008 à 2017, les excès de vitesse ont totalisé 70 % des infractions avec points d’inaptitude.

Les conducteurs les plus jeunes (16 à 34 ans), majoritairement de sexe masculin, sont surreprésentés parmi les personnes reconnues coupables d’une infraction pour excès de vitesse.

Le non-respect de la limite de vitesse sévit partout : dans les zones scolaires, sur les routes numérotées et sur les autoroutes.

En milieu urbain, le risque d’être impliqué dans une collision double tous les 5 km/h au-dessus de la limite de vitesse permise.

En milieu rural, le risque d’être impliqué dans une collision est 2 fois plus grand à 10 km/h de plus que la limite de vitesse permise, il est presque 6 fois plus élevé à 20 km/h de plus et presque 18 fois supérieur à 30 km/h de plus.

Source : Sûreté du Québec

 

Les plus lus

Travaux sur un pont à Saint-Antoine-de-Tilly

ROUTE. Des travaux de réfection d’un pont sur la route des Rivières Nord à Saint-Antoine-de-Tilly se dérouleront du 9 septembre au 3 novembre.

Travaux à Saint-Patrice

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) réalisera des travaux de réfection de ponceaux à Saint-Patrice-de-Beaurivage du 27 août jusqu'au 17 septembre.

Travaux sur la 271 à Saint-Flavien

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) effectue jusqu'au 4 octobre des travaux de reconstruction de ponceaux sur la route 271 à Saint-Flavien, à la hauteur de la rivière aux Cèdres.

Autoroute 20 : ajouts d'entraves sur le chantier entre Laurier-Station et Val-Alain

Dans le cadre de la reconstruction en béton de la portion de l'autoroute 20 dans les deux directions entre Laurier-Station et Val-Alain, le ministère des Transports du Québec (MTQ) a procédé à des modifications aux entraves en place.

Retour sur la sécurité publique en 2018-2019

BILAN. Le Comité de sécurité publique (CSP) de la MRC de Lotbinière a récemment rendu public le rapport annuel de ses activités et de celles de la Sûreté du Québec sur le territoire, couvrant la période du 1er avril 2018 au 31 mars 2019. En regard de ses priorités locales d’action en matière de sécurité routière, de règlements municipaux et d’événements criminels, le CSP dresse un bilan, somme tou...

Rentrée scolaire : la SQ demande aux automobilistes d'être vigilants

Dans les prochains jours, partout en province, plusieurs élèves effectueront leur rentrée scolaire. La Sûreté du Québec (SQ) a tenu à rappeler, le 23 août, à tous les usagers de la route d’être particulièrement vigilants aux abords des zones scolaires.

Fin de semaine de la fête du Travail : la SQ lance un appel à la prudence

Compte tenu du fort achalandage prévu sur le réseau routier au cours du long congé de la fête du Travail, la Sûreté du Québec (SQ) a lancé, le 29 août, un appel à la prudence aux usagers de la route.

Mieux vaut prévenir que guérir

SENSIBILISATION. Pour une 13e année, des verrous de pontet seront distribués gratuitement dans la région de la Chaudière-Appalaches entre le 6 et le 19 septembre, dans le cadre de la Journée mondiale de prévention du suicide, afin d’initier à l’entreposage sécuritaire des armes à feu.

Travaux routiers à Saint-Sylvestre

TRANSPORTS. Le ministère des Transports a débuté aujourd’hui, les travaux de réfection de ponceaux à Saint-Sylvestre. Le chantier se déroulera sur la route 269 jusqu’au 11 octobre.

Chasse : la SQ appelle à la prudence

SÉCURITÉ. À la veille du déclenchement de la saison de la chasse, la Sûreté du Québec lance un appel à la prudence. Le corps policier a profité de l’occasion pour rappeler certains conseils de sécurité aux chasseurs.