Photo : Archives

JUSTICE. Un jeune homme de 22 ans, originaire de Saint-Apollinaire, écopera de six ans de prison pour avoir leurré 14 adolescentes sur les réseaux sociaux en 2018 et 2019. Il devrait aussi être déclaré délinquant à contrôler.

Selon Radio-Canada, la poursuite et la défense se sont entendues, le 24 mai, sur une peine de six ans pour Gabriel Lachance. Ce dernier est ainsi coupable de leurre informatique et d’exhibitionnisme puisqu’il se serait, entre autres, masturbé à l’écran devant des victimes âgées de 12 à 15 ans.

Le jeune homme est qui est incarcéré depuis son arrestation, il y a trois ans, a également subi une évaluation psychiatrique. Le Dr Louis Morissette, de l’Institut Philippe-Pinel a indiqué dans son rapport qu’il représentera toujours un risque de récidive élevé et recommande qu’il soit déclaré délinquant à contrôler pour une période de six à dix ans.

Le juge Alain Morand devrait rendre sa décision en juillet prochain.

 

 

 

Les plus lus

Arrestation pour conduite avec les capacités affaiblies

FAITS DIVERS. Un jeune homme de 19 ans originaire de Laurier-Station a été arrêté pour conduite avec les capacités affaiblies le 26 mai dernier.

Trafic de stupéfiants : frappe du SPVL dans le Grand Lévis

DROGUE. Avec l'aide du groupe tactique d'intervention (GTI) de la Sûreté du Québec (SQ), le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a mené, le 8 juin, une opération dans le Grand Lévis contre un présumé réseau de trafic de stupéfiants qui sévirait à Lévis. Lors de l'intervention, trois individus qui seraient reliés à ce réseau ont été arrêtés.

La semaine policière en bref

FAITS DIVERS. Le Centre de services de Pont-Rouge de la Sûreté du Québec a publié le bilan des activités et opérations qui se sont tenues sur son territoire. Voici ce qui a retenu l’attention des agents de la paix pour la période se terminant le 16 mai.

Surveillance par radar photo mobile à Joly

TRANSPORT. Le ministère des Transports a confirmé le 22 juin dernier que le chantier de reconstruction de la chaussée de l’autoroute 20 en direction ouest, situé à Joly, pourra faire l’objet d’une surveillance par radar photo mobile.