Crédit photo : Mélanie Labrecque

AGRICULTURE. Plus de 15 entreprises agricoles de la MRC de Lotbinière participent cette année à la campagne Vendange et autocueillette en Chaudière-Appalaches. L’activité de promotion de l’autocueillette issue d’un partenariat entre les régions de Bellechasse, de la Beauce, de Lotbinière et de Montmagny se poursuivra jusqu’à la fin du mois d’octobre.

Cette concertation régionale vise à démontrer la grande diversité de produits offerts aux citoyens ainsi qu’aux visiteurs de la région. Notons que bleuets, framboises, courges, citrouilles, pommes, poires et raisins sont disponibles pour l’autocueillette à différentes périodes de l’été, entre les mois d’août et octobre.

«C’est une bonne idée, ça encourage les producteurs. Le fait de dire et de montrer, avec la pancarte, ce qui nous différencie des autres. C’est bien», a expliqué la copropriétaire de Fruit’Aki de Sainte-Croix, Edwidge Zoma.

Pour Claude Genest, l’autocueillette des petits fruits est une activité qui gagne à être découverte au-delà des économies que les cueilleurs peuvent réaliser.

«Les gens sont certains de ce qu’ils cueillent, de la qualité. D’autres n’aiment pas que quelqu’un d’autre ait touché à leurs bleuets. Aussi, c’est une activité très relaxante. Certaines personnes ont toujours une trottinette qui roule dans leur tête. La cueillette, ça aide à calmer. Ils viennent pour ça, le plaisir et l’économie», a-t-il poursuivi.

La petite entreprise, propriété de Claude Genest et Edwidge Zoma, se spécialise dans la culture de plusieurs variétés de bleuets et de cerises griottes. Ils voyaient dans cette initiative une occasion d’attirer une nouvelle clientèle chez eux.

Cette année, Tourisme Lotbinière met de l’avant un circuit touristique sur deux jours qui permettra aux curieux de découvrir les entreprises participantes sur l’ensemble du territoire à l’aide d’une carte interactive. Sur place, un visuel permet de repérer rapidement les producteurs. Par ailleurs, le circuit comprend un volet historique mettant en évidence la provenance du fruit ou du légume identifié chez le promoteur agrotouristique visité.

Un rêve de retraite

Claude Genest ne vient pas du monde agricole. Cependant, il a toujours entretenu le désir d’avoir sa propre ferme. Je me suis marié, j’ai eu des enfants. J’ai donc reporté ce projet à la fin de ma carrière. On a acheté en 2009 et planté en 2010 sur une terre abandonnée», a-t-il raconté.

La proximité avec la route 132, le Domaine Joly de Lotbinière et le camping ont convaincu le couple qu’ils avaient choisi le bon endroit. «Un jour, un producteur m’a déjà dit que le plus difficile n’était pas la production, mais bien de l’écouler.»

Agronome de formation, il a travaillé pendant plusieurs années pour l’Union des producteurs agricoles Développement international. Il a acquis pendant toute sa carrière, les connaissances qui lui servent aujourd’hui.

En plus du bleuet, les propriétaires de Fruit’Aki ont choisi de se lancer dans une culture plus inusitée afin de se démarquer des autres producteurs de la région. Ils ont opté pour la cerise griotte, une petite cerise rouge vif au goût acidulé qui pousse dans un arbre dont il est facile d’atteindre la tête. Les variétés cultivées à Sainte-Croix sont issues de cultivars développés par l’Université de la Saskatchewan.

Les plus lus

Un chantier de 10 M$ à Laurier-Station

ÉCONOMIE. D’ici les quatre prochaines années, 10 édifices à logements seront érigés sur la rue Talbot, à Laurier-Station. Les promoteurs du projet, Mélanie Picard et Kenny Therriault, investiront au moins 10 M$ pour mener à terme ce projet dont la pelletée de terre officielle marquant le début des travaux a eu lieu le 21 septembre.

Les usines Laflamme Portes et fenêtres vendues

TRANSACTION. Par voie de communiqué, Fenplast a annoncé, le 7 septembre, qu’elle a acquis les actifs résiduels du Groupe Atis, dont les ex-usines de Laflamme Portes et fenêtres de Saint-Apollinaire.

Une distinction de plus pour la Fromagerie Bergeron

ÉCONOMIE. Trois fromages de la Fromagerie Bergeron se sont distingués sur la scène internationale. Ils ont été décorés lors de plus récente édition du Superior Taste Award tenu par l’International Taste Institute à Bruxelles.

Croissance importante pour Nahak

AFFAIRES. L’augmentation des adoptions de chiens et la popularité des activités de plein air ont été favorables à l’entreprise Nahak de Laurier-Station. Au cours de la dernière année, l’entreprise spécialisée dans la fabrication d’équipements sportifs pour chien a vu son chiffre d’affaires doubler et ses ventes en ligne augmenter de façon fulgurante.

Grève chez Colabor

DISTRIBUTION ALIMENTAIRE. Les travailleurs de l’entrepôt de Saint-Nicolas du distributeur alimentaire Colabor sont en grève cette semaine pour la première fois de leur histoire. Avec ce moyen de pression, les membres du syndicat affilié à la CSN veulent obtenir des gains salariaux.

Femmessor devient Evol

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE. Femmessor a procédé au dévoilement de son nouveau nom et de sa nouvelle identité de marque, le 15 septembre. L’organisation qui œuvre en entrepreneuriat s’appellera désormais Evol.

La CNESST dévoile son nouveau programme éducatif

PRÉVENTION. La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a dévoilé, le 13 septembre, un nouveau programme éducatif qui s’adresse à tous les élèves du primaire et du secondaire : Kinga, prévention jeunesse.

Un fonds plus généreux

TRANSITION ÉCOLOGIQUE. Dans le but de soutenir plus d’entreprises québécoises dans l’implantation de pratiques d’affaires écoresponsables et de technologies propres alors que l’économie québécoise est relancée, le Fonds Écoleader a annoncé, le 14 septembre, une révision de son programme de financement.

Fin du conflit de travail à la Coopérative funéraire des Deux Rives

SOCIÉTÉ. Le conflit de travail à la Coopérative funéraire des Deux Rives est terminé. Les 110 employés ont voté, le 4 octobre, dans une proportion de 88 % en faveur l’entente de principe qui compte, entre autres, d’importantes augmentations de salaire et une amélioration considérable des conditions de travail.