Avec la bandoulière Mamaloop, Ann-Pier Verreault veut permettre aux parents de pouvoir transporter une coquille pour bébé sans se fatiguer. (Crédit photo : Courtoisie)

ENTREPRENEURIAT. Fondée il y a bientôt deux ans, l’entreprise lotbiniéroise Mamaloop a le vent dans les voiles. Avec son projet entrepreneurial, Ann-Pier Verreault, une résidente de Saint-Agapit, veut désormais s’attaquer aux marchés canadien et américain avec son produit vedette, la bandoulière pour coquille de bébé.

Par Érick Deschênes – Collaboration spéciale 

C’est lors du deuxième congé de maternité d’Ann-Pier Verreault que Mamaloop a vu le jour. Ayant le goût de l’entrepreneuriat grâce à son conjoint entrepreneur, la résidente de Saint-Agapit désirait créer un produit afin de faciliter la vie des parents.

«Avec mes deux filles, j’ai pu constater à quel point cela pouvait devenir fatigant d’avoir à transporter une coquille avec nos bras. C’est là que j’ai eu un éclair de génie, soit de créer une bandoulière en cuir qui allait éliminer cet irritant.  […] Jadis, il y avait une entreprise allemande qui avait créé un produit du genre, mais en tissu synthétique, et sans que l’outil répartisse le poids partout sur le corps. J’ai ainsi vu une belle opportunité», se rappelle Mme Verreault.

La nouvelle entrepreneure a donc approché un manufacturier produisant des produits en cuir afin de savoir s’il pouvait créer la bandoulière rembourrée qu’elle avait imaginée. Cette proposition a piqué la curiosité du manufacturier qui a décidé de préparer un patron et de créer le produit.

En raison des avantages de son outil, Mamaloop a rapidement connu du succès lorsqu’Ann-Pier Verreault a lancé sa boutique, en août 2019. Le sous-sol de la résidente de Saint-Agapit est tranquillement devenu son centre de gestion des commandes, la bandoulière en cuir rembourrée permettant de transporter une coquille pour bébés étant recherchée par les consommatrices. Désormais, Mamaloop livre son produit vedette partout au Québec et en Ontario et ce dernier est disponible dans 14 magasins Clément (boutique spécialisée en produits pour enfants). 

Passer à la prochaine étape 

 Forte de ses succès, Ann-Pier Verreault entend désormais s’attaquer à d’autres marchés, en raison notamment d’un certain intérêt pour sa bandoulière rembourrée en Colombie-Britannique.

«En deux ans, Mamaloop a beaucoup évolué. Je suis rendue à passer en deuxième vitesse. J’ai des projets d’expansion ailleurs au Canada et aux États-Unis. C’est une grande étape de tenter de percer dans ces marchés, mais avec la réponse que j’ai obtenue au Québec et en Ontario, je crois que cela est possible. J’aimerais que mon produit devienne un indispensable comme la coquille l’est désormais», partage la fondatrice de l’entreprise lotbiniéroise.

En plus de développer de nouveaux marchés, Ann-Pier Verreault s’affaira à la diversification de son entreprise en lançant également un autre produit en cuir pour faciliter la vie des parents, ce printemps ou cet été.

«La mission de Mamaloop, c’est d’aider les parents dans leur quotidien. On travaille actuellement sur le prototype d’un autre produit connexe en cuir. [...] Présentement, j’oeuvre dans Mamaloop à temps partiel, mais je vise à y travailler à temps plein dans un horizon à moyen terme. La pandémie a retardé mon souhait, mais il m’a permis d’éclaircir mon plan de match pour y arriver», conclut la nouvelle entrepreneure.

 

Les plus lus

Plan d’action de 120 M$ pour relancer la construction

ÉCONOMIE. Le gouvernement du Québec a annoncé, le 21 mars, son plan de relance du secteur de la construction. La présidente du Conseil du Trésor, Sonia LeBel, a confirmé une aide de 120 M$.

Nouvelle stratégie de recrutement chez PG

ÉCONOMIE. Afin de se démarquer auprès des chercheurs d’emplois de la région, Plancher PG, de Saint-Édouard-de-Lotbinière a repensé sa façon de recruter du personnel. Misant sur la création d’un sentiment d’appartenance, la campagne As-tu l’ADN PG? a été lancée le 18 mars.

Les lauréats du Défi OSEntreprendre dévoilés

ÉCONOMIE. Les lauréats locaux du Défi OSEntreprendre du volet Création d’entreprise ont été dévoilés le 8 avril dernier. Dans la MRC de Lotbinière, cinq entrepreneurs représenteront la MRC le 28 avril prochain à l’occasion du gala régional de la Chaudière-Appalaches.

Construction : une mesure qui inquiète l’industrie du bois

ÉCONOMIE. Le 21 mars dernier, le gouvernement annonçait un plan de 120 M$ pour stimuler l’industrie de la construction. Ce plan qui est composé d’une série de mesures, notamment sur la disponibilité de la main-d’œuvre, inquiète les représentants de l’industrie du bois qui craignent un déplacement de certains groupes d'employés vers les chantiers de construction, dès le 26 avril.

L’ensemble de la MRC connectée à Internet haute vitesse d’ici 2022

TECHNOLOGIE. L’ensemble des municipalités de la MRC de Lotbinière devraient être connectées à Internet haute vitesse d’ici septembre 2022. Les gouvernements du Québec et du Canada ainsi que Telus et Sogetel ont confirmé aujourd’hui le branchement au réseau de 8 000 foyers dans la Chaudière-Appalaches, dont ceux de 10 municipalités de la MRC de Lotbinière.

Les ventes de résidences en augmentation dans la MRC de Lotbinière

ÉCONOMIE. La MRC de Lotbinière n’échappe pas à l’effervescence que connaît le marché immobilier au Québec. En mars 2021, le nombre de propriétés résidentielles qui ont été vendues a augmenté de 33 % par rapport à mars 2020, selon des statistiques compilées par l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec.

Un deuxième Zoom entre elles pour les femmes entrepreneures

ÉCONOMIE. Malgré la pandémie, les femmes entrepreneures de la MRC de Lotbinière pourront se réunir et faire du réseautage à l’occasion du Zoom entre elles. L’événement virtuel aura lieu le 15 avril, de 9h à 10h. Il s’agit du second événement virtuel ainsi que de la 37e activité organisée par le Comité des femmes entrepreneures de Lotbinière.

Prolongation de l’aide pour soutenir les entreprises

ÉCONOMIE. Le 9 avril dernier, le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, a confirmé la prolongation des mesures de l’Aide aux entreprises en régions en alerte maximale (AREM).