Crédit photo : Gilles Boutin - Archives

CAISSES. Le Mouvement Desjardins a dévoilé les résultats de son exercice financier annuel pour l’année 2020, le 24 février dernier. La coopérative financière lévisienne a notamment enregistré des excédents avant ristournes aux membres de 2,42 G$, une baisse de 6,9 % comparativement à l’exercice financier de 2019.

Par Alexandre Bellemare - Collaboration spéciale

Malgré cette baisse, Desjardins a enregistré des excédents rajustés de l’élément particulier à la hausse de 130 M$ comparativement au précédent exercice. Cette hausse de 5,7 % est explicable par la bonne performance du réseau des caisses, du secteur Assurance de dommages et celle de Valeurs mobilières Desjardins.

«Le Mouvement Desjardins a connu une solide performance financière pour l’exercice 2020 malgré les incidences négatives liées à la pandémie. Les excédents rajustés sont à la hausse, le membership est en croissance et notre base de capital est encore une fois très robuste», a exposé Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins.

Cet exercice financier met en lumière les répercussions de la pandémie de la COVID-19 sur l’augmentation de la dotation à la provision pour pertes de crédits de 498 M$ attribuable en grande partie à la détérioration importante des perspectives économiques et aux répercussions anticipées sur la qualité du crédit et une augmentation des coûts liés à l’assurance voyage de 43 M$.

Malgré les impacts financiers de la pandémie, le Mouvement Desjardins atteint 445 M$ pour le retour aux membres et à la collectivité, le même montant que l’année précédente. Les ristournes ont augmenté, passant de 317 M$ à 330 M$, et 72 M$ ont été dépensés en commandites, dons et bourses d’études, comparativement à 87 M$ en 2019. Notons que 43 M$ ont été retournés dans le programme Avantages membre Desjardins.

Une foule de moyens pour soutenir ses membres et l’économie

Afin d’aider financièrement ses membres à passer à travers la pandémie, la coopérative financière lévisienne a permis le report de paiement sur certains de ses services. En date du 31 décembre dernier, 342 195 demandes de report de paiement sur les produits de financement Desjardins ont été demandées. 147 000 d’entre elles concernaient les prêts sur cartes de crédit et autres prêts aux particuliers. En ce qui concerne les prêts hypothécaires résidentiels et les prêts à la consommation, 161 295 demandes ont été reçues, dont 136 000 étaient à propos d’un prêt hypothécaire.

Du côté des entreprises, ce sont 33 900 demandes de report qui ont été adressées. Desjardins a octroyé environ 120 300 prêts pour un montant total de plus de 4,1 G$, en lien avec le programme fédéral de compte d’urgence pour les entreprises canadiennes qui offre des prêts avec congé d’intérêts jusqu’au 31 décembre 2022 et à un taux de 5 % par la suite.

Afin de soutenir la reprise économique, Desjardins a mis sur pieds une foule de programmes et de partenariats au cours de la dernière année. Des engagements de 42 M$ auprès de 124 projets ont été effectués via le Fonds du Grand Mouvement. En partenariat avec la Ruche et les organisateurs des guignolées pour mettre notamment en place un système numérique étant donné les défis des mesures sanitaires entourant la récolte de dons, Desjardins s’était engagé à hauteur de 1 M$ et a augmenté sa contribution de 20 %.

«Je suis fier de ces résultats et des efforts déployés par la grande équipe Desjardins pour accompagner nos membres et clients afin qu’ils demeurent en bonne santé financière», a partagé M. Cormier.

Les plus lus

Plan d’action de 120 M$ pour relancer la construction

ÉCONOMIE. Le gouvernement du Québec a annoncé, le 21 mars, son plan de relance du secteur de la construction. La présidente du Conseil du Trésor, Sonia LeBel, a confirmé une aide de 120 M$.

Nouvelle stratégie de recrutement chez PG

ÉCONOMIE. Afin de se démarquer auprès des chercheurs d’emplois de la région, Plancher PG, de Saint-Édouard-de-Lotbinière a repensé sa façon de recruter du personnel. Misant sur la création d’un sentiment d’appartenance, la campagne As-tu l’ADN PG? a été lancée le 18 mars.

Les lauréats du Défi OSEntreprendre dévoilés

ÉCONOMIE. Les lauréats locaux du Défi OSEntreprendre du volet Création d’entreprise ont été dévoilés le 8 avril dernier. Dans la MRC de Lotbinière, cinq entrepreneurs représenteront la MRC le 28 avril prochain à l’occasion du gala régional de la Chaudière-Appalaches.

Construction : une mesure qui inquiète l’industrie du bois

ÉCONOMIE. Le 21 mars dernier, le gouvernement annonçait un plan de 120 M$ pour stimuler l’industrie de la construction. Ce plan qui est composé d’une série de mesures, notamment sur la disponibilité de la main-d’œuvre, inquiète les représentants de l’industrie du bois qui craignent un déplacement de certains groupes d'employés vers les chantiers de construction, dès le 26 avril.

L’ensemble de la MRC connectée à Internet haute vitesse d’ici 2022

TECHNOLOGIE. L’ensemble des municipalités de la MRC de Lotbinière devraient être connectées à Internet haute vitesse d’ici septembre 2022. Les gouvernements du Québec et du Canada ainsi que Telus et Sogetel ont confirmé aujourd’hui le branchement au réseau de 8 000 foyers dans la Chaudière-Appalaches, dont ceux de 10 municipalités de la MRC de Lotbinière.

Les ventes de résidences en augmentation dans la MRC de Lotbinière

ÉCONOMIE. La MRC de Lotbinière n’échappe pas à l’effervescence que connaît le marché immobilier au Québec. En mars 2021, le nombre de propriétés résidentielles qui ont été vendues a augmenté de 33 % par rapport à mars 2020, selon des statistiques compilées par l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec.

Un deuxième Zoom entre elles pour les femmes entrepreneures

ÉCONOMIE. Malgré la pandémie, les femmes entrepreneures de la MRC de Lotbinière pourront se réunir et faire du réseautage à l’occasion du Zoom entre elles. L’événement virtuel aura lieu le 15 avril, de 9h à 10h. Il s’agit du second événement virtuel ainsi que de la 37e activité organisée par le Comité des femmes entrepreneures de Lotbinière.

Prolongation de l’aide pour soutenir les entreprises

ÉCONOMIE. Le 9 avril dernier, le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, a confirmé la prolongation des mesures de l’Aide aux entreprises en régions en alerte maximale (AREM).