(Crédit photo : Capture d’écran)

ÉCONOMIE. Le gouvernement fédéral a confirmé, le 18 décembre, une aide financière remboursable de 160 000 $ à l’entreprise Automatech Robotik. Le soutien gouvernemental à la PME de Saint-Apollinaire permettra la conception d’unités de démonstration pour ses clients.

L’entreprise est spécialisée dans la fabrication de cellules robotiques novatrices pour les secteurs de la transformation du bois, des produits métalliques et des fonderies. «Ça permet aux fabricants de gagner en efficacité et d’obtenir des rendements mesurables. C’est ce qu’Automatech Robotik se plait à appeler une voie durable vers une croissance à long terme», a expliqué la secrétaire parlementaire de la ministre du Développement économique et des Langues officielles, Élisabeth Brière qui a procédé à l'annonce au nom de la ministre Mélanie Joly.

Ainsi, l’entreprise propose des solutions automatisées liées au chargement et au déchargement de machines à commande numérique. Pour y arriver, elle travaillera en collaboration avec des partenaires de commercialisation qui ont d’imposantes forces de vente afin d’atteindre les marchés canadiens et américains. C’est là que l’importance des unités de démonstration prend tout son sens.

«Ce sont des gens qui ont besoin de voir la technologie en fonction. Ils ne veulent pas acheter sur papier. Ils veulent se procurer quelque chose qu’ils ont déjà vu, qui est fonctionnel et qui a fait ses preuves. L’annonce nous permettra d’atteindre ce marché qui est présent dans le domaine du meuble en panneaux. Sans ces vitrines technologiques, ce serait impossible d’y arriver parce que les clients sont partout au Canada et aux États-Unis», a indiqué le président-directeur général d’Automatech Robotik, Tommy Gagnon.

La concrétisation de cette stratégie de commercialisation est le fruit de plus de cinq ans de travail et de développement technologique et de deux ans de négociations intenses, a poursuivi M. Gagnon. Cette aide financière contribuera également à consolider les emplois existants et à en créer cinq autres.

Par ailleurs, dans le contexte sanitaire et économique actuel, l’automatisation et la robotisation des usines deviennent une solution viable à long terme, ajoute M. Gagnon.

«La COVID et les règles sur la distanciation physique plus importances ont fait dire à nos clients qui utilisaient déjà de la robotique, qu'actuellement ces systèmes valaient de l’or par rapport à ceux qui n’en avaient pas. Somme toute, cela nous a aidés à démontrer l’importance de passer par des solutions robotiques», a indiqué M. Gagnon.

Dans le domaine commercial, cela facilite également la croissance géographique du marché, ce qui permettra, précise M. Gagnon, d’aller chercher des ventes, de consolider l’entreprise et de pousser la croissance de façon à favoriser l'arrivée de plus de main-d’œuvre dans l’entreprise située dans la MRC de Lotbinière.

 

Les plus lus

Le développement économique avance malgré le climat d’incertitude

ÉCONOMIE. La COVID-19 a occupé pratiquement à temps plein le tout nouveau département de développement économique de la MRC de Lotbinière en 2020. Les impacts de la pandémie se feront toujours sentir en 2021, mais la jeune organisation prévoit également innover afin de soutenir les entrepreneurs de la région.

Revenu Québec maintient certaines mesures d’aide

SOCIÉTÉ. Revenu Québec a fait connaître, le 13 janvier, une série de mesures visant à alléger le fardeau des contribuables pendant cette seconde période de confinement.

Projet d’affaires inspiré par sa fille

ÉCONOMIE. En tant que maman d’une enfant avec des intolérances alimentaires, passionnée de cuisine et professionnelle de la santé, il n’était pas évident pour Jessika Pelletier-Boucher de voir sa fille être privée des plaisirs de la table. C’est pour cette raison qu’en 2019, l’Apollinairoise a décidé de prendre le taureau par les cornes et de développer elle-même un produit qui pourrait satisfaire...