(Crédit photo: Archives)

ÉCONOMIE. Le ministre de l'Économie et de l'Innovation du Québec, Pierre Fitzgibbon, a annoncé des ajustements aux mesures d'aide destinées aux PME dans le contexte de la pandémie de la COVID-19, le 9 décembre.

Par Érick Deschênes – Collaboration spéciale

Une enveloppe supplémentaire de 50 M$ a été prévue pour le programme Aide d'urgence aux petites et moyennes entreprises (PAUPME). Cette capitalisation additionnelle porte à 300 M$ le montant global de l'aide financière allouée à ce programme de prêts d'un montant de moins de 50 000 $.

Depuis le 9 décembre, les agences de voyages pourront pour leur bénéficier du volet Tourisme du Programme d'action concertée temporaire pour les entreprises (PACTE), ce qui permettra de soutenir plus de 600 d'entre elles. Rappelons que le PACTE est un programme de prêts d'un minimum de 50 000 $ pour aider les entreprises à maintenir leur fonds de roulement.

Les PME qui bénéficient déjà du PAUPME et qui se prévalent du volet Aide aux entreprises en régions en alerte maximale (AERAM) pourront également obtenir une aide financière additionnelle d'un montant maximal de 50 000 $. Cette modification porte donc à 100 000 $ le montant total du prêt pour les entreprises qui bénéficient du PAUPME depuis le 1er octobre dernier et à 150 000 $ pour celles qui en bénéficient depuis le début du programme, soit le 3 avril dernier.

De plus. le PAUPME et le PACTE, avec leur volet AERAM, sont prolongés pour permettre le versement des aides aux entreprises en zone rouge. Un moratoire pouvant aller jusqu'à quatre mois pourra être ajouté à celui de trois mois déjà prévu pour le remboursement des prêts (capital et intérêts) dans le cadre du volet AERAM du PAUPME.

Les PME en activité depuis au moins six mois pourront dorénavant bénéficier du PAUPME et de son volet AERAM. Auparavant, seules les entreprises actives depuis au moins un an pouvaient s'en prévaloir. Cet ajustement permet d'inclure les entreprises qui étaient en activité juste avant la COVID-19.

«Aujourd'hui, nous réitérons notre engagement à ce que les sommes nécessaires soient accordées aux MRC et aux Villes afin de limiter au maximum les répercussions de la COVID-19 sur les entreprises. Les bonifications que nous annonçons viennent donner de l'oxygène aux PME de toutes les régions du Québec. De plus, nous avons réduit les délais de traitement des demandes pour accélérer les paiements vers les PME», a conclu M. Fitzgibbon.

Les plus lus

Le développement économique avance malgré le climat d’incertitude

ÉCONOMIE. La COVID-19 a occupé pratiquement à temps plein le tout nouveau département de développement économique de la MRC de Lotbinière en 2020. Les impacts de la pandémie se feront toujours sentir en 2021, mais la jeune organisation prévoit également innover afin de soutenir les entrepreneurs de la région.

Revenu Québec maintient certaines mesures d’aide

SOCIÉTÉ. Revenu Québec a fait connaître, le 13 janvier, une série de mesures visant à alléger le fardeau des contribuables pendant cette seconde période de confinement.

Projet d’affaires inspiré par sa fille

ÉCONOMIE. En tant que maman d’une enfant avec des intolérances alimentaires, passionnée de cuisine et professionnelle de la santé, il n’était pas évident pour Jessika Pelletier-Boucher de voir sa fille être privée des plaisirs de la table. C’est pour cette raison qu’en 2019, l’Apollinairoise a décidé de prendre le taureau par les cornes et de développer elle-même un produit qui pourrait satisfaire...