(Crédit photo : Courtoisie)

AGRICULTURE. La Fédération de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de Chaudière-Appalaches a tenu son assemblée générale annuelle le 22 octobre dernier devant 160 délégués régionaux. De manière virtuelle, l’exécutif régional est revenu sur les faits marquants de la dernière année et a fait un retour sur l’impact de la pandémie sur le monde agricole.

«Personne n’aurait pu prédire tout ce qui s’est passé depuis la mi-mars, je pense que je n’ai pas besoin de faire une liste de tout ce qui a mal été. On peut voir jusqu’à quel point nous sommes résilients», a lancé, d’entrée de jeu, le président de l’UPA de Chaudière-Appalaches, James Allen.

En plus d’avoir à composer avec les contraintes liées à la COVID-19, les agriculteurs ont été confrontés à différentes crises dont l’arrêt des entreprises de construction ou la pénurie de litière. «On a pu passer à travers ces temps troubles grâce à la collaboration de tous», a poursuivi M. Allen.

Les usines de transformation sont conçues dans une optique d’efficacité, non pas pour permettre la distanciation physique. Les gestionnaires ont réussi à s’ajuster rapidement afin d’assurer la sécurité de leurs employés en leur fournissant, entre autres, les équipements de protection nécessaires, a-t-il illustré.

James Allen a indiqué que la crise sanitaire a mis en évidence une certaine fragilité des chaînes d’approvisionnement alimentaire et par conséquent que les gouvernements devraient davantage prioriser l’agriculture.

Dans ce contexte, l’UPA a souligné l’importance d’une alimentation de proximité et de l’autonomie alimentaire. Chaque pays pensera à nourrir sa propre population, a rappelé l’organisation, de là l’importance de ne pas dépendre exclusivement des autres nations pour se procurer des aliments. «Les consommateurs ont appris que les aliments dans les épiceries, ça peut aussi venir d’ici », a soutenu la deuxième vice-présidente de la Fédération, Natacha Lagarde.

Réalisations

Pendant quatre semaines, du 28 avril au 22 mai, le service d’effarouchement a été offert aux producteurs. L’équipe de l’UPA a patrouillé dans les secteurs les plus vulnérables des MRC de L’Islet, de Montmagny, de Bellechasse, de Lotbinière et de la Nouvelle-Beauce.

S’ajoute les travaux sur la mise en œuvre du Plan de développement de la zone agricole dans la MRC de Lotbinière, les rencontres de la Table UPA-MRC de Lotbinière pour différents dossiers touchant le milieu agricole, la participation politique aux négociations de la demande à portée collective de la MRC de Lotbinière et les représentations politiques auprès de la Commission de protection du territoire agricole contre l’implantation d’une installation d’assainissement des eaux usées à Sainte-Croix.

De plus, l’UPA s’est impliquée au niveau de la Politique de promotion des produits agroalimentaires régionaux en offrant, entre autres, un soutien technique et financier à la Table Goûtez Lotbinière et en soutenant le Salon des alcools d’ici qui a eu lieu à Sainte-Agathe-de-Lotbinière en 2019.

 

Les plus lus

Près de 3 M$ pour Bois de plancher PG

ÉCONOMIE. L’entreprise Bois de plancher PG a reçu la confirmation d’une aide financière de près de 3 M$ de la part du gouvernement du Québec. Les sommes annoncéees le 24 novembre permettront à l’entreprise de Saint-Édouard-de-Lotbinière d’améliorer ses processus de fabrication.

Une nouvelle directrice générale à la SADC de Lotbinière

ÉCONOMIE. La Société d’aide au développement de la collectivité (SADC) de Lotbinière a confirmé la nomination de sa nouvelle directrice générale. Laurence Montreuil est entrée en fonction le 16 novembre et succède à Sylvie Drolet qui a occupé le poste pendant les 11 dernières années.

Covris Coopérative lance ses opérations

AGRICULTURE. Les agriculteurs de l’ouest de la MRC de Lotbinière seront dorénavant desservis par une toute nouvelle coopérative. Covris Coopérative, dont le siège social est situé à Baie-du-Febvre, est en activité depuis le 1er novembre et est née de la fusion de la Coop Covilac et de la Coop de Parisville.

Des outils pour accompagner les agricultrices

ÉCONOMIE. Les agricultrices et aspirantes agricultrices bénéficient maintenant d’une nouvelle plateforme qui leur permettra d’avoir accès aux outils et services auxquels elles ont droit. La plateforme Dimension E des Agricultrices du Québec a été lancée le 23 octobre dernier, devant 150 personnes.

Un programme fort populaire chez les entrepreneurs

ÉCONOMIE. C’est lors d’une conférence de presse virtuelle que les dirigeants des Sociétés d’aide au développement des collectivités (SADC) et des Centres d’aide aux entreprises (CAE) de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches ont dressé le bilan de la première phase d’implantation dans la région du Fonds d’aide et de relance régionale – Programme de développement des collectivités (FAR...

Alexandre Boucher-Doddridge parmi les jeunes personnalités d’affaires de la JCCQ

ÉCONOMIE. Le 25 février prochain, lors du 29e gala Jeune personnalité d’affaires Banque Nationale, la Jeune chambre de commerce de Québec (JCCQ) honorera huit personnalités d’affaires qui se sont distinguées dans différents secteurs de l’économie. Parmi eux, on compte Alexandre Boucher-Doddridge de l’entreprise HerbiaEra de Saint-Antoine-de-Tilly.

L’appel de Meubles South Shore donne des résultats

ÉCONOMIE. Dans la foulée de l’appel fait aux entreprises en mai dernier, Meubles South Shore a lancé, le 23 novembre, une toute nouvelle plateforme transactionnelle. La Vitrine locale rassemble différentes entreprises canadiennes qui vendent des produits complémentaires au mobilier et au décor.