Avantis coopérative a tenu son assemblée générale annuelle de façon virtuelle. (Crédit photo : Courtoisie)

AGRICULTURE. Avantis Coopérative a tenu sa première assemblée générale virtuelle le 16 septembre. L’organisation a présenté à ses membres les résultats de l’année financière 2018-2019 qui s’est conclue avec un chiffre d’affaires consolidé de 486 M$ et un excédent de 2,1 M$.

Ces résultats, bien que positifs, se trouvent sous les prévisions faites par la coopérative. Cela s’explique par les défis d’adaptation ont été plus importants que ce qui avait été anticipé et par les conditions de marché défavorables notamment en production porcine et dans les matériaux de construction. Afin de soutenir la coopérative dans son plan de consolidation, les membres ont accepté qu’aucune ristourne ne leur soit versée pour cette première année.

L’assemblée a également été l’occasion de faire la revue de l’année en cours qui s’annonce plus encourageante que la précédente.

«L’année en cours présente des fluctuations de marché importantes et une situation économique préoccupante provoquée par la pandémie, ce qui nous oblige à faire preuve d’une grande prudence. Les efforts déployés pour livrer notre plan rapportent des résultats positifs. Après les neuf premiers mois d’opération, nos résultats de l’année en cours présentent une amélioration de 72% comparés à la même période l’an dernier, ce qui nous permet d’anticiper des résultats de fin d’année plus satisfaisants», a constaté le chef de la direction d’Avantis, Gaétan Roger.

D’ici la fin de l’année, Avantis prévoit mettre en place un partenariat régional avec la division agricole de Sollio Agriculture qui prendra effet le 2 novembre. De plus, les deux centres de machinerie de la région de Québec seront regroupés dans un nouvel établissement à Saint-Augustin-de-Desmaures. La construction a débuté en juin 2020 et devrait s’achever en décembre pour une ouverture au printemps 2021.

Conseil d’administration

L’assemblée a également été l’occasion d’élire de nouveaux représentants au conseil d’administration. Parmi ceux-ci, on retrouve Justine Marquis, de la Ferme Lorka, de Sainte-Croix. Cette dernière est productrice laitière et acéricole et a été élue comme administratrice.

Relève

En 2019, par le biais du Fonds coopératif d’aide à la relève agricole et Sollio Groupe Coopératif, Avantis a accordé 167 317 $ à 33 jeunes agriculteurs de la relève, dont plusieurs de la MRC de Lotbinière. Ces derniers ont reçu leur bourse en juin dernier.

De plus, 130 000$ ont été versés en 2019 à des organismes agricoles, sociocommunautaires et de développement économique. L’argent permet de soutenir des initiatives qui profiteront au milieu.

 

 

Les plus lus

Le raisin québécois en vedette

AGRICULTURE. Le raisin de table du Québec compte pour moins de 1 % des raisins consommés par les Québécois. Pour les viticulteurs de la province, il est temps que cela change. C’est pour cette raison qu’une vingtaine d’entre eux ont uni leurs forces et ont lancé officiellement la saison du raisin de table, le 17 septembre dernier.

Le cri du cœur d’une restauratrice

ÉCONOMIE. La région de la Chaudière-Appalaches basculera dans la zone rouge le 1er octobre. Ce niveau d’alerte signifie également un rehaussement des restrictions, notamment la fermeture des salles à manger des restaurants. À bout de souffle et confrontée au manque de personnel provoqué le contexte actuel, Sylvie Fisette, la propriétaire du restaurant Le St-Octave, à Dosquet, n’a pas attendu les c...

Restaurants de nouveau fermé une pilule difficile à avaler

ÉCONOMIE. L’annonce que la région de la Chaudière-Appalaches tomberait en zone rouge le 1er octobre, pour une période de 28 jours, a eu l’effet d’une douche froide pour les restaurateurs de la région. Déjà durement éprouvés par le confinement de mars, ces derniers devront une fois de plus user de créativité pour survivre à la fermeture des salles à manger.

La ristourne Desjardins bientôt versée

ÉCONOMIE. Par voie de communiqué, Desjardins a annoncé, le 6 octobre, que les ristournes individuelles de ses membres seront versées au cours des prochaines semaines.

La MRC supportera les entreprises touchées par la pause de 28 jours

ÉCONOMIE. Dès l’annonce du passage en zone rouge, le département de développement économique de la MRC de Lotbinière s’est mis en mode solution afin de trouver de quelle façon il pourrait venir en aide aux entrepreneurs qui sont touchés par cette mise sur pause de 28 jours.

Les produits de Lotbinière mis en valeur à Sainte-Croix

CONSOMMATION. L’épicerie Métro de Sainte-Croix mettra en valeur les produits de Lotbinière sur ses tablettes. L’initiative veut encourager les citoyens du secteur de Sainte-Croix à se procurer des aliments produits dans la MRC de Lotbinière.

COVID-19 : s’adapter pour avancer

ÉCONOMIE. Les nombreuses contraintes imposées par la Santé publique pour prévenir la propagation de la COVID-19 compliquent la vie des entrepreneurs de la région. Pourtant, ces multiples obstacles n’ont pas découragé la propriétaire du Studio de danse Hypnose de Saint-Apollinaire, Nathalie Lemay. Cette dernière a usé de créativité afin d’offrir des cours dans un cadre sécuritaire.

La SADC de Lotbinière souligne ses 20 ans

ÉCONOMIE. La Société d’aide au développement de la collectivité (SADC) de Lotbinière a tenu sa 20e assemblée générale annuelle le 28 septembre dernier. Lors de la rencontre qui s’est déroulée à Saint-Apollinaire et de manière virtuelle l’organisation de développement économique a présenté à ses membres le bilan de l’année 2019-2020 ainsi que son rapport financier.