(Crédit photo: Archives)

ÉCONOMIE. Hydro-Québec s’active à la construction de nouvelles installations dans la MRC de Lotbinière. Elle terminera, au cours des semaines à venir, les travaux préparatoires à la construction d’un nouveau poste à Saint-Agapit; un projet nécessitant des investissements totaux de 39 M$. L’important chantier, situé à proximité des installations actuelles, devrait se mettre en branle au printemps prochain.

«La construction du poste de Saint-Agapit s’inscrit dans une série de travaux qui ont déjà commencé et qui vont s’échelonner jusqu’en 2022 dans la région de Lotbinière, sur le tracé entre le poste de la Chaudière, à Lévis, et le poste Saint-Agapit», a expliqué la conseillère en relation avec le milieu, Marie-France Patoine. Les travaux devraient être exécutés en 2022.

Face à une demande croissante et la nécessité de répondre aux besoins de la clientèle, la Société d’État doit augmenter la capacité de son réseau. La construction du nouveau poste fera passer la capacité de traitement de 69 kV à 120 kV. Parallèlement, les installations existantes, mises en service en 1961, étaient arrivées à la fin de leur vie utile et devaient être remplacées.

La nouvelle construction sera érigée sur les terrains d’Hydro-Québec, tout juste à côté du poste existant. Elle couvrira une superficie de 10 000 m2.

Une fois mis en service, en 2022, le nouveau poste, tout comme l’actuel, alimentera en électricité l’ouest de la ville de Lévis et les municipalités de Saint-Apollinaire et de Saint-Agapit. Il passera à l’exploitation de la tension de 120 kV en 2023. Quant au poste actuel, il sera désactivé lorsque les nouvelles installations seront en service et il sera démantelé en 2023.

D’autres travaux d’importance

Par ailleurs, Hydro-Québec prévoit le rehaussement de la capacité thermique entre ses postes de Lévis et de Nicolet sur les lignes à très haute tension de 735 kV.

Afin de supporter cette charge, les câbles qui transportent le courant seront fortement sollicités et certains pourraient ne plus maintenir une distance sécuritaire avec le sol. C’est pour cette raison qu’entre 2020 et 2022 la Société d’État fera une caractérisation de ses installations pour valider l'écart entre les câbles et le sol.

Dans l’éventualité où elle ne serait plus conforme, Hydro-Québec se retrouvera devant trois options : rehausser les pylônes ciblés, remplacer les pylônes pour des pour des plus grands ou niveler le sol à leur base. En 2020, trois pylônes seront changés à Dosquet et un à Saint-Agapit.

 

 

 

Les plus lus

Le raisin québécois en vedette

AGRICULTURE. Le raisin de table du Québec compte pour moins de 1 % des raisins consommés par les Québécois. Pour les viticulteurs de la province, il est temps que cela change. C’est pour cette raison qu’une vingtaine d’entre eux ont uni leurs forces et ont lancé officiellement la saison du raisin de table, le 17 septembre dernier.

Le cri du cœur d’une restauratrice

ÉCONOMIE. La région de la Chaudière-Appalaches basculera dans la zone rouge le 1er octobre. Ce niveau d’alerte signifie également un rehaussement des restrictions, notamment la fermeture des salles à manger des restaurants. À bout de souffle et confrontée au manque de personnel provoqué le contexte actuel, Sylvie Fisette, la propriétaire du restaurant Le St-Octave, à Dosquet, n’a pas attendu les c...

Restaurants de nouveau fermé une pilule difficile à avaler

ÉCONOMIE. L’annonce que la région de la Chaudière-Appalaches tomberait en zone rouge le 1er octobre, pour une période de 28 jours, a eu l’effet d’une douche froide pour les restaurateurs de la région. Déjà durement éprouvés par le confinement de mars, ces derniers devront une fois de plus user de créativité pour survivre à la fermeture des salles à manger.

La ristourne Desjardins bientôt versée

ÉCONOMIE. Par voie de communiqué, Desjardins a annoncé, le 6 octobre, que les ristournes individuelles de ses membres seront versées au cours des prochaines semaines.

La MRC supportera les entreprises touchées par la pause de 28 jours

ÉCONOMIE. Dès l’annonce du passage en zone rouge, le département de développement économique de la MRC de Lotbinière s’est mis en mode solution afin de trouver de quelle façon il pourrait venir en aide aux entrepreneurs qui sont touchés par cette mise sur pause de 28 jours.

Les produits de Lotbinière mis en valeur à Sainte-Croix

CONSOMMATION. L’épicerie Métro de Sainte-Croix mettra en valeur les produits de Lotbinière sur ses tablettes. L’initiative veut encourager les citoyens du secteur de Sainte-Croix à se procurer des aliments produits dans la MRC de Lotbinière.

COVID-19 : s’adapter pour avancer

ÉCONOMIE. Les nombreuses contraintes imposées par la Santé publique pour prévenir la propagation de la COVID-19 compliquent la vie des entrepreneurs de la région. Pourtant, ces multiples obstacles n’ont pas découragé la propriétaire du Studio de danse Hypnose de Saint-Apollinaire, Nathalie Lemay. Cette dernière a usé de créativité afin d’offrir des cours dans un cadre sécuritaire.

La SADC de Lotbinière souligne ses 20 ans

ÉCONOMIE. La Société d’aide au développement de la collectivité (SADC) de Lotbinière a tenu sa 20e assemblée générale annuelle le 28 septembre dernier. Lors de la rencontre qui s’est déroulée à Saint-Apollinaire et de manière virtuelle l’organisation de développement économique a présenté à ses membres le bilan de l’année 2019-2020 ainsi que son rapport financier.