​ Jean-François Lachance (CRÉDIT : ARCHIVES)

ÉCONOMIE. Par voie de communiqué, Tourisme Chaudière-Appalaches (TCA) a fait savoir, le 4 juin, qu'elle a envoyé une lettre à la ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx, afin qu'elle convainque le premier ministre du Québec, François Legault, d'accorder une aide financière aux entreprises touristiques pour compenser les pertes financières et les nouvelles dépenses provoquées par la crise de la COVID-19.

Par Érick Deschênes – Collaboration spéciale

«Qu’il y ait beaucoup ou peu de clients, on doit garder les lumières allumées, payer nos taxes et continuer de couvrir nos autres frais fixes. On est prêts à participer activement à la relance de l’économie dès cet été́, mais pour assurer les emplois et s’adapter pour recevoir les clients en respectant la distanciation sociale, ça va prendre des sous et la crise a déjà̀ forcé plusieurs d’entre nous à nous endetter. Il va nous falloir une bouée pour garder la tête hors de l’eau», a soulevé Jean-François Lachance, président de Tourisme Chaudière-Appalaches, dans le document transmis aux médias.

Du même souffle, TCA a tenu à rappeler que l'industrie touristique représente 400 000 emplois «non délocalisables», «soit 100 fois le Cirque du Soleil», dans toutes les régions du Québec. Plus précisément en Chaudière-Appalaches, le tourisme représente «plus de 7 500 emplois directs et indirects et plus de 310 M$ en recettes touristiques annuelles».

Toutefois, l'association représentant les acteurs touristiques de la Chaudière-Appalaches a salué la reprise des activités touristiques dans la province. Elle a cependant affirmé qu'elle attendait «avec impatience» les deux prochaines étapes évoquées par la ministre, soit le calendrier pour la deuxième phase de déconfinement et le plan de soutien financier à l’industrie, «qui seront cruciaux afin que les entreprises touristiques puissent faire des choix et maintenir des emplois».

«On le sent sur le terrain dans toutes les régions, les Québécois ont hâte de se déconfiner. Le diable sera toutefois dans les détails afin que la population comprenne bien les balises de déplacement, d’hébergement, de divertissement, de restauration et de loisirs. Nous continuons de travailler tant avec les forces vives de notre région et de notre industrie qu’avec le gouvernement pour trouver l’équilibre entre santé publique et survie économique, mais connaître le reste du calendrier de déconfinement nous aidera à prévenir plutôt que guérir», a conclu M. Lachance.

À lire aussi: Il y aura une saison touristique dans Lotbinière

Un été pas comme les autres

 

 

Les plus lus

Plus de 1 M$ en aide pour les PME de la MRC de Lotbinière

ÉCONOMIE. Le gouvernement fédéral a dévoilé aujourd’hui les détails concernant la distribution du Fonds d’aide et de relance régionale (FARR). Une enveloppe de 5,2 M$ a été accordée à l’ensemble des Sociétés d’aide au développement des collectivités (SADC) et aux Centres d’aide aux entreprises (CAE) de Chaudière-Appalaches.

Il y aura une saison touristique dans Lotbinière

ÉCONOMIE. Sans festivals, tournois et événements, la saison touristique 2020 sera très différente des précédentes. Malgré ce contexte particulier, Tourisme Lotbinière garde le cap et estime que les visiteurs devraient y trouver leur compte.

La route des alcools lance sa deuxième saison

TOURISME. À l’aube des vacances estivales, les producteurs d’alcool de la MRC de Lotbinière ont lancé la deuxième saison de la Route des alcools d’ici. Cette année, 10 producteurs, 3 de plus que l’année dernière, font partie de l’aventure.

Un été pas comme les autres

TOURISME. Les normes sanitaires imposées par le gouvernement changent la donne dans l’industrie touristique. Le Domaine du Radar de Saint-Sylvestre n’y échappe pas, la COVID-19 aura un impact bien réel sur les activités estivales à venir.

Des acteurs touristiques de la région veulent un soutien financier

ÉCONOMIE. Par voie de communiqué, Tourisme Chaudière-Appalaches (TCA) a fait savoir, le 4 juin, qu'elle a envoyé une lettre à la ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx, afin qu'elle convainque le premier ministre du Québec, François Legault, d'accorder une aide financière aux entreprises touristiques pour compenser les pertes financières et les nouvelles dépenses provoqu...

Des changements réussis pour le Carrefour emploi Lotbinière

EMPLOI. La dernière année a été marquée par le changement au Carrefour emploi Lotbinière (CEL), notamment par l’élargissement de sa mission auprès de tous les chercheurs d’emploi. L’organisation est revenue sur les faits saillants des 12 derniers mois à l’occasion de son assemblée générale annuelle (AGA) tenue le 16 juin, sur la plateforme Zoom.

Création prochaine d’une route des fromages

ÉCONOMIE. Le gouvernement du Québec vient en aide au Conseil des industriels laitiers du Québec en lui accordant une aide financière de 50 000 $. L’argent permettra la mise en place de l’application mobile La Route des fromages du Québec.