Les Confections Joly fabriquent actuellement des blouses de protection pour le système de santé. (Crédit photo : Courtoisie)

ÉCONOMIE. Au cours des prochains jours et des semaines à venir au Québec, l’économie reprendra graduellement. Toutefois, les entreprises devront respecter des normes sanitaires strictes lors de leur réouverture. De son côté, les Confections Joly est prête à recommencer ses activités.

Désinfection des mains, port du masque lorsqu’il n’est pas possible de se trouver à deux mètres de distance et les repas pris au poste de travail ne sont que quelques-unes des mesures mises en place pour assurer la sécurité des travailleurs.

«Déjà, dans l’usine, les employés travaillent à au moins deux mètres les uns des autres. S’ils se retrouvent plus près les uns des autres, le port du masque sera alors obligatoire», a indiqué le président de l’entreprise, Dino Pilote.

L’implantation de ces mesures de sécurité devrait se faire facilement, estime-t-il. Il faut dire que l’entreprise avait déjà redémarré ses machines. Depuis deux semaines, elle s’affaire à confectionner des blouses de protection pour les travailleurs de la santé dans les hôpitaux. Entre 1 000 et 1 200 blouses sortent de l’usine chaque semaine.

«Nous allons continuer à fabriquer des blouses, mais graduellement, nous allons reprendre notre production régulière», a-t-il expliqué.

Par ailleurs, puisque l’entreprise compte moins de 50 employés, soit 22, elle pourra recommencer la production avec l’ensemble de ses travailleurs dès que ce sera possible. De plus, «si la demande est là, il n’est pas exclu qu’on doive engager d’autres employés».

Masques

Parallèlement à la production des blouses médicales, l’entreprise a aussi démarré une production de masques de protection pour un usage dans les espaces publics.

«Nous ne nous attendions pas à ce que cela prenne autant d’ampleur. En une semaine, nous en avons vendu plus de 1 000, partout au Québec», a indiqué Dino Pilote.

Ces masques sont 100 % québécois, a-t-il poursuivi. Le tissu utilisé est produit à Montréal et les masques, en tissu double, sont imprimés et fabriqués à Joly.

Contrairement à celle des blouses de protection, la production des masques devrait être maintenue au cours des prochaines semaines.

Rappelons que le gouvernement du Québec a dévoilé, le 28 avril, son plan graduel de reprise de l’économie.

 

 

 

Les plus lus

Un nouveau pied à terre

ÉCONOMIE. Devant une croissance constante de sa clientèle, la propriétaire de la Crêperie du Côté de chez Swann, Michèle Youinou, a décidé d’agrandir et de déménager son petit restaurant de Saint-Antoine-de-Tilly. Situé sur la rue des Phares, il devrait ouvrir ses portes au mois de septembre.

La MRC de Lotbinière déploie un programme d’aide aux entreprises

ÉCONOMIE. Pour aider les entreprises à faire face à la crise provoquée par la COVID-19, la MRC de Lotbinière a mis sur pied le programme Résilient. D’ici le mois de septembre, 10 entreprises du territoire auront profité du programme.

Report de la date pour payer les soldes d’impôt

ÉCONOMIE. Revenu Québec et l’Agence de revenu du Canada (ARC) ont chacun annoncé, le 27 juillet, qu’ils reportaient une nouvelle fois la date limite pour le paiement de ses soldes d’impôt. Ainsi, il sera possible d’effectuer les versements, sans intérêt ni pénalité, d’ici le 30 septembre prochain.