Les Confections Joly fabriquent actuellement des blouses de protection pour le système de santé. (Crédit photo : Courtoisie)

ÉCONOMIE. Au cours des prochains jours et des semaines à venir au Québec, l’économie reprendra graduellement. Toutefois, les entreprises devront respecter des normes sanitaires strictes lors de leur réouverture. De son côté, les Confections Joly est prête à recommencer ses activités.

Désinfection des mains, port du masque lorsqu’il n’est pas possible de se trouver à deux mètres de distance et les repas pris au poste de travail ne sont que quelques-unes des mesures mises en place pour assurer la sécurité des travailleurs.

«Déjà, dans l’usine, les employés travaillent à au moins deux mètres les uns des autres. S’ils se retrouvent plus près les uns des autres, le port du masque sera alors obligatoire», a indiqué le président de l’entreprise, Dino Pilote.

L’implantation de ces mesures de sécurité devrait se faire facilement, estime-t-il. Il faut dire que l’entreprise avait déjà redémarré ses machines. Depuis deux semaines, elle s’affaire à confectionner des blouses de protection pour les travailleurs de la santé dans les hôpitaux. Entre 1 000 et 1 200 blouses sortent de l’usine chaque semaine.

«Nous allons continuer à fabriquer des blouses, mais graduellement, nous allons reprendre notre production régulière», a-t-il expliqué.

Par ailleurs, puisque l’entreprise compte moins de 50 employés, soit 22, elle pourra recommencer la production avec l’ensemble de ses travailleurs dès que ce sera possible. De plus, «si la demande est là, il n’est pas exclu qu’on doive engager d’autres employés».

Masques

Parallèlement à la production des blouses médicales, l’entreprise a aussi démarré une production de masques de protection pour un usage dans les espaces publics.

«Nous ne nous attendions pas à ce que cela prenne autant d’ampleur. En une semaine, nous en avons vendu plus de 1 000, partout au Québec», a indiqué Dino Pilote.

Ces masques sont 100 % québécois, a-t-il poursuivi. Le tissu utilisé est produit à Montréal et les masques, en tissu double, sont imprimés et fabriqués à Joly.

Contrairement à celle des blouses de protection, la production des masques devrait être maintenue au cours des prochaines semaines.

Rappelons que le gouvernement du Québec a dévoilé, le 28 avril, son plan graduel de reprise de l’économie.

 

 

 

Les plus lus

Se réinventer pour faire face à la crise

ÉCONOMIE. Depuis le début de la crise sanitaire, Le Porc de Beaurivage a vu fondre une bonne partie de sa clientèle composée de restaurateurs, de chefs et de bouchers. Toutefois, une décision d’affaires prise l’automne dernier leur permet maintenant de combler une part de ce vide.

Un virage web payant

ÉCONOMIE. Depuis le début de la crise de la COVID-19, certaines entreprises québécoises ont réussi à tirer leur épingle du jeu. C’est notamment le cas de Meubles South Shore. Le fabricant de meubles basé à Sainte-Croix a vu ses ventes en ligne bondir de 90%.

Desjardins investira plus de 160 M$ pour favoriser la relance économique

ÉCONOMIE. Alors que le Québec amorce la reprise de ses activités, le Mouvement Desjardins a annoncé, le 29 avril, la mise en place de diverses initiatives afin de favoriser la relance économique de la Belle Province et de l'Ontario. La coopérative financière basée à Lévis investira notamment 160 M$ pour ce motif.

Les Confections Joly prête pour la reprise des activités

ÉCONOMIE. Au cours des prochains jours et des semaines à venir au Québec, l’économie reprendra graduellement. Toutefois, les entreprises devront respecter des normes sanitaires strictes lors de leur réouverture. De son côté, les Confections Joly est prête à recommencer ses activités.

Aide fédérale en agriculture : insuffisante selon Sollio

AGRICULTURE. Si l’aide de 252 M$ accordée par le gouvernement fédéral au milieu agricole de tout le Canada est saluée, selon plusieurs représentants du milieu elle est «nettement insuffisante». Sollio Groupe Coopératif (anciennement la Coop Fédérée) joint sa voix à plusieurs autres porte-parole du milieu, dont celles de l’Union des producteurs agricoles (UPA) du Québec et de la Fédération canadien...

Logistik Unicorp produira des millions de blouses pour le secteur médical

ÉCONOMIE. L’entreprise Logistik Unicorp vient tout juste de signer un important contrat avec le gouvernement canadien. Son réseau d’usines et de sous-traitants, une vingtaine en tout, confectionnera des millions de blouses de protection destinées aux travailleurs de la santé de tout le pays.

De nouveaux webinaires pour les entrepreneurs

ÉCONOMIE. La SADC de Lotbinière, le département de développement économique de la MRC de Lotbinière et le Carrefour emploi Lotbinière poursuivent leurs efforts afin d’outiller les entreprises dans la poursuite de leurs affaires en temps de pandémie. Une série de webinaires gratuits sera offerte tous les vendredis du mois de mai.

Prestation travailleurs essentiels : inscription selon le mois de naissance

EMPLOI. Les travailleurs admissibles au Programme incitatif pour la rétention des travailleurs essentiels (PIRTE) pourront déposer leur requête auprès de Revenu Québec dès le 19 mai. Afin d’alléger le processus, un calendrier d’inscriptions en lien avec le mois de naissance a été établi.

Plus de 5M$ aux producteurs de maïs-grain affectés par la crise du propane

AGRICULTURE. La Financière agricole du Québec a confirmé une aide supplémentaire de 5,2 M$ aux producteurs de maïs et de grain. Le versement de l’argent annoncé le 12 mai s’ajoute à un montant déjà confirmé de 60 M$ pour soutenir ceux qui ont été lourdement affectés par la crise du propane de l’automne 2019.