Le président de l’UPA, Marcel Groleau, avait interpellé le gouvernement fédéral sur la question des TET. (Crédit photo : Capture d’écran)

AGRICULTURE. Le gouvernement fédéral a confirmé aujourd’hui que les travailleurs étrangers temporaires pourront entrer au Canada, malgré la fermeture de la frontière canadienne.

Ces derniers, tout comme les étudiants étrangers et les travailleurs sous visa pourront entrer au Canada à la condition de respecter un isolement de 14 jours. C’est ce qu’a certifié le ministre fédéral de la Sécurité publique, Bill Blair.

L’Union des producteurs agricoles (UPA) du Québec avait interpellé le gouvernement plus tôt dans la journée en lui faisant part de ses inquiétudes. L’UPA craignait des «conséquences désastreuses» dans le secteur agricole, plus particulièrement horticole (fruits, légumes) notamment en mettant en péril le début de la saison de certains producteurs.

Chaque année, ce sont quelque 16 000 travailleurs étrangers temporaires (TET), provenant principalement du Mexique et du Guatemala, qui occupent des emplois dans les entreprises agricoles québécoises.

«Le gouvernement canadien a pris la bonne décision. Empêcher l'arrivée de ces travailleurs aurait entraîné des conséquences désastreuses sur le secteur agricole, plus particulièrement horticole (fruits, légumes, etc.), mais surtout sur le coût du panier d'épicerie des Canadiens», a déclaré, par voie de communiqué, le président de l'UPA, Marcel Groleau.

L’UPA a fait savoir qu’elle est actuellement en communication avec les autorités gouvernementales pour obtenir les détails concernant l’annonce et les modalités qui encadreront la venue de ces travailleurs.

«Il est toutefois possible qu’un certain nombre de TET, compte tenu, de la pandémie, ne puisse se rendre au Canada», a expliqué l’UPA qui, par conséquent, maintient l’appel lancé aux Québécois qui souhaiteraient travailler dans une entreprise agricole. Ils peuvent soumettre leur candidature par le biais des centres d’emploi agricole.

 

 

Les plus lus

Se réinventer pour faire face à la crise

ÉCONOMIE. Depuis le début de la crise sanitaire, Le Porc de Beaurivage a vu fondre une bonne partie de sa clientèle composée de restaurateurs, de chefs et de bouchers. Toutefois, une décision d’affaires prise l’automne dernier leur permet maintenant de combler une part de ce vide.

Un virage web payant

ÉCONOMIE. Depuis le début de la crise de la COVID-19, certaines entreprises québécoises ont réussi à tirer leur épingle du jeu. C’est notamment le cas de Meubles South Shore. Le fabricant de meubles basé à Sainte-Croix a vu ses ventes en ligne bondir de 90%.

Desjardins investira plus de 160 M$ pour favoriser la relance économique

ÉCONOMIE. Alors que le Québec amorce la reprise de ses activités, le Mouvement Desjardins a annoncé, le 29 avril, la mise en place de diverses initiatives afin de favoriser la relance économique de la Belle Province et de l'Ontario. La coopérative financière basée à Lévis investira notamment 160 M$ pour ce motif.

Les Confections Joly prête pour la reprise des activités

ÉCONOMIE. Au cours des prochains jours et des semaines à venir au Québec, l’économie reprendra graduellement. Toutefois, les entreprises devront respecter des normes sanitaires strictes lors de leur réouverture. De son côté, les Confections Joly est prête à recommencer ses activités.

Aide fédérale en agriculture : insuffisante selon Sollio

AGRICULTURE. Si l’aide de 252 M$ accordée par le gouvernement fédéral au milieu agricole de tout le Canada est saluée, selon plusieurs représentants du milieu elle est «nettement insuffisante». Sollio Groupe Coopératif (anciennement la Coop Fédérée) joint sa voix à plusieurs autres porte-parole du milieu, dont celles de l’Union des producteurs agricoles (UPA) du Québec et de la Fédération canadien...

Logistik Unicorp produira des millions de blouses pour le secteur médical

ÉCONOMIE. L’entreprise Logistik Unicorp vient tout juste de signer un important contrat avec le gouvernement canadien. Son réseau d’usines et de sous-traitants, une vingtaine en tout, confectionnera des millions de blouses de protection destinées aux travailleurs de la santé de tout le pays.

De nouveaux webinaires pour les entrepreneurs

ÉCONOMIE. La SADC de Lotbinière, le département de développement économique de la MRC de Lotbinière et le Carrefour emploi Lotbinière poursuivent leurs efforts afin d’outiller les entreprises dans la poursuite de leurs affaires en temps de pandémie. Une série de webinaires gratuits sera offerte tous les vendredis du mois de mai.

Prestation travailleurs essentiels : inscription selon le mois de naissance

EMPLOI. Les travailleurs admissibles au Programme incitatif pour la rétention des travailleurs essentiels (PIRTE) pourront déposer leur requête auprès de Revenu Québec dès le 19 mai. Afin d’alléger le processus, un calendrier d’inscriptions en lien avec le mois de naissance a été établi.

Plus de 5M$ aux producteurs de maïs-grain affectés par la crise du propane

AGRICULTURE. La Financière agricole du Québec a confirmé une aide supplémentaire de 5,2 M$ aux producteurs de maïs et de grain. Le versement de l’argent annoncé le 12 mai s’ajoute à un montant déjà confirmé de 60 M$ pour soutenir ceux qui ont été lourdement affectés par la crise du propane de l’automne 2019.