(Crédit photo : Alexandre Bellemare)

ÉCONOMIE. Accompagnée de Paul Vachon, président de la Table régionale des élus municipaux de la Chaudière-Appalaches (TREMCA), et Gilles Lehouillier, maire de Lévis, Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, a annoncé l’octroi de près de 4,8 M$ afin de réaliser 22 initiatives du territoire soumises dans le cadre du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR), le 22 janvier dernier.

Par Alexandre Bellemare – Collaboration spéciale

Le FARR a été créé afin de permettre aux élus municipaux et régionaux, excluant les régions de la Capitale-Nationale et de Montréal, de mettre sur pied ou soutenir des projets qui favorisent la vitalité économique et du territoire.

Dans la MRC de Lotbinière, la Société de développement du mont Sainte-Marguerite recevra 195 000$ pour la conservation des bâtiments militaires et pour assurer leur rayonnement en instaurant un centre historique sur les radars qui contiendra une œuvre immersive et muséale nommée Le Block. On retrouvera également l’implantation d’un nouveau système de luge sur rail.

Parmi les autres projets retenus, on retrouve l’étude d’impact économique des arts et de la culture pour la Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches (10 000$) du Conseil de la culture des régions de Québec et Chaudière-Appalaches et celui du Conseil régional de l’environnement qui souhaite compléter le réseau régional de recharge pour véhicules électriques en Chaudière-Appalaches (266 622$).

Pour Marie-Eve Proulx, ces investissements sont essentiels pour la région et auront certainement un impact. «Chaudière-Appalaches en a besoin pour se démarquer à l’échelle du Québec. On a un tissu industriel économique très fort dans la région, mais les entreprises ne peuvent se développer dans un désert social. Ça prend des organismes qui attirent les personnes pour qu’elles aient envie de rester chez nous. La pénurie de main-d’œuvre va demander au milieu d’être encore plus ingénieux pour garder les gens dans nos régions», a-t-elle expliqué.

De son côté, le président de la TREMCA a rappelé le rôle important que les régions doivent jouer en complémentarité avec les centres urbains qui est celui de pourvoyeur des matières premières. Selon lui, les 22 projets sélectionnés permettront de remplir la mission du FARR. «Les projets sont reliés aux réalités économiques locales, ça va dans la continuité de notre développement», a exposé Paul Vachon.

La pénurie de main-d’œuvre reste un aspect important dans la région de la Chaudière-Appalaches. Selon Gilles Lehouillier, les gens ne choisissent plus l’endroit où ils s’établissent en fonction de leur emploi, c’est pourquoi il est important de s’adapter à ces nouvelles réalités. «Dans nos grands pôles de la Chaudière-Appalaches, on veut développer l’aspect qualité de vie, non seulement pour attirer de nouvelles familles, mais également pour conserver nos acquis», a-t-il mis en lumière.

 

 

Les plus lus

La Ferme Chalyne championne de la qualité du lait

AGRICULTURE. Les producteurs laitiers Jocelyn Labrecque et Chantale Dancause de la Ferme Chalyne de Saint-Antoine-de-Tilly sont au nombre des 16 champions régionaux nommés par Agropur. Ils ont reçu cette distinction à l’occasion du 31e Gala du Club de l’Excellence d’Agropur qui s’est tenu à Québec, le 31 janvier.

L’innovation pour avancer

ÉCONOMIE. La SADC de Lotbinière, dans le cadre de son huitième Déjeuner du Nouvel An, a mis l’accent sur les stratégies à adopter afin de favoriser l’innovation en entreprise. Pour l’occasion, elle a reçu le président de la firme Talsom, Olivier Laquinte, le 24 janvier dernier, au Club de golf de Lotbinière, à Saint-Gilles.

Les travailleurs expérimentés : une solution à la pénurie de main-d’œuvre

ÉCONOMIE. L’embauche et le maintien en emploi des travailleurs expérimentés peuvent être des solutions à privilégier pour contrer la pénurie de main-d’œuvre que connait la région. Il en a été question, le 29 janvier, lors du forum Marché du travail Misons sur les 50 ans et + qui s’est arrêté en Chaudière-Appalaches, à Scott, en Beauce.

Blocage ferroviaire : l’UPA demande à Ottawa d’intervenir

AGRICULTURE. Face à l’imminence d’une pénurie de propane, la deuxième en quelques, l’Union des producteurs agricoles (UPA) du Québec demande au premier ministre du Canada, Justin Trudeau d’intervenir rapidement pour mettre fin au blocage des chemins de fer.

Aide financière pour la formation en milieu agricole

AGRICULTURE. Les entreprises agricoles de la province bénéficieront d’une aide financière de 1,3 M$ du gouvernement pour la formation de 160 travailleurs en milieu agricole. L’argent, confirmé le 24 février par le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, sera dédié, entre autres, à la francisation et aux stages en entreprise.