Les députés conservateurs Pierre Paul-Hus, Jacques Gourde et Richard Lehoux demandent au gouvernement d’agir rapidement afin de régler le conflit de travail au CN. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

ÉCONONIE. La grève des quelque 3 200 employés du Canadien National (CN), déclenchée le 19 novembre pourrait, si elle perdure, avoir des répercussions importantes dans l’économie locale. C’est pour cette raison que les députés conservateurs à la Chambre des communes, Jacques Gourde (Lévis-Lotbinière), Richard Lehoux (Beauce) et Pierre Paul-Hus (Charlesbourg-Haute-Saint-Charles) ainsi que des représentants des milieux agricoles et du propane demandent au nouveau gouvernement de se réunir d’urgence afin de trouver une solution au conflit de travail.

Le transport ferroviaire étant interrompu, l’approvisionnement du Québec en gaz propane l’est également, ce qui fragilise plusieurs secteurs de l’économie.

«Depuis lundi, notre approvisionnement est amputé de 90%. Nous devons gérer nos inventaires, étirer nos livraisons. Nous avons coupé certains clients et priorisé ceux avec du vivant: les fermes avec des animaux. Malheureusement, si la situation continue, on sera probablement dans l’impossibilité de tous les servir ce qui pourrait avoir des conséquences vraiment désastreuses pour les producteurs qui pourraient perdre des animaux, des usines pourraient fermer», a décrié le président-directeur général de Propane GRG, Michel Breton.

Déjà, les impacts de cette pénurie affectent les producteurs agricoles. Ces derniers doivent faire des choix difficiles. «On a du propane pour chauffer nos bâtiments pendant une semaine encore. On a du grain qui n’est pas séché. On a mis ça de côté pour se concentrer sur les animaux, mais d’ici quelques jours, si on n’a pas de propane, ce grain deviendra une perte nette puisqu’il va pourrir», a illustré le copropriétaire de la ferme Lorge de Saint-Narcisse-de-Beaurivage, Pascal Boivin.

Urgence

«On parle de pertes de centaines de millions de dollars à venir dans les prochains jours pour les agriculteurs et elles ne seront pas compensées par aucune compagnie d’assurance. Ce sera désastreux pour l’économie locale. Ensuite, ce seront les secteurs industriels et résidentiels qui seront touchés», a lancé le député de Lévis-Lotbinière, Jacques Gourde.

Pour les élus conservateurs, il est impératif que le premier ministre, Justin Trudeau, agisse rapidement. «Justin Trudeau a le choix, soit qu’il est en mesure de trouver une solution avec le conseil des ministres ou qu’il rappelle le parlement pour faire voter une loi», a poursuivi le député de Charlesbourg-Haute-Saint-Charles, Pierre Paul-Hus.

Ce dernier ajoute qu’il s’agit d’une question de sécurité. «Au Québec, on compte 300 000 résidences unifamiliales qui ont besoin de propane pour le chauffage. Il y a aussi les maisons pour personnes âgées et la restauration.» 

Les trois députés conservateurs indiquent qu’eux et leurs collègues sont prêts à se rendre à Ottawa dans les prochaines heures afin de siéger et d’enclencher un processus législatif qui mettrait fin à la crise. D’ailleurs, ils lancent un appel aux autres partis d’opposition afin qu’ils les appuient dans cette démarche.

 

 

Les plus lus

Innover pour recruter de nouveaux employés

MAIN-D’ŒUVRE. Dans le cadre des Rendez-vous emploi Lotbinière, le Club de golf de Lotbinière a été l’hôte, le 14 novembre, de la deuxième édition de l’événement Parlons emploi et rareté de main-d’œuvre. À cette occasion, près de 60 dirigeants d’entreprises et élus municipaux de la région ont pu découvrir les pratiques innovantes en ressources humaines de certaines entreprises lotbiniéroises.

PG veut un soutien concret de Québec

ÉCONOMIE. La direction de l’entreprise Les Bois de plancher PG a fait savoir, le 8 novembre, qu’elle a écrit à Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie du Québec, pour lui faire part que ses employés, clients et fournisseurs avaient apprécié que lui et le premier ministre du Québec, François Legault, aient récemment affirmé devant les médias leur désir d’acheter québécois dans les quincailleries....

Grève au CN : les conservateurs demandent que le parlement soit convoqué

ÉCONONIE. La grève des quelque 3 200 employés du Canadien National (CN), déclenchée le 19 novembre pourrait, si elle perdure, avoir des répercussions importantes dans l’économie locale. C’est pour cette raison que les députés conservateurs à la Chambre des communes, Jacques Gourde (Lévis-Lotbinière), Richard Lehoux (Beauce) et Pierre Paul-Hus (Charlesbourg-Haute-Saint-Charles) ainsi que des représ...

Des travailleurs lotbiniérois mangent local grâce à Goûtez Lotbinière

ALIMENTATION. Gagnante du mois de septembre du concours #jemangelocalautravail de Goûtez Lotbinière, l’équipe de l’Organisme de bassins versants (OBV) de la zone du Chêne a reçu, le 8 novembre, son prix : des bouchées de la boulangerie Croûte et Brioche.

Initiation au monde des affaires

ACTUALITÉ. Les jeunes du secondaire de la MRC de Lotbinière auront l’opportunité de s’initier au monde des affaires le 23 novembre prochain. Les étudiants de troisième année de Techniques de comptabilité et de gestion les accueilleront au Complexe des Seigneuries de Saint-Agapit dans le cadre de la première édition de l’événement Attache ta cravate – Édition Lotbinière.

L’UPA satisfaite de la fin de la grève au CN

AGRICULTURE. La fin du conflit de travail au Canadien National (CN) est une très bonne nouvelle, selon l’Union des producteurs agricoles (UPA) du Québec.

La grève au CN prend fin

TRANSPORTS. La grève des quelque 3 200 employés du Canadien National (CN) a pris fin. L’entreprise et le syndicat des Teamsters en sont venus à une entente de principe le 26 novembre, après une grève d’une semaine.

Les entreprises du secteur du bois se regroupent

ÉCONOMIE. Quelque 50 entreprises du secteur de fabrication de composants structuraux de bois à ossature légère de tout le Québec ont décidé de se regrouper. Le 5 novembre dernier, ils ont annoncé la création de l’association des Manufacturiers de Structures de Bois du Québec (MSBQ).

La recette d’un succès familial présentée aux gens d’affaires de Lotbinière

ÉCONOMIE. Le développement de la chaîne de restauration Benny & Co n’a pas été un long fleuve tranquille. Le vice-président au développement des affaires de l’entreprise et fils de l’un des fondateurs, Yves Benny, est venu raconter l’histoire peu banale de l’entreprise à la communauté d’affaires de la région, lors d’un dîner-conférence organisé par la Chambre de commerce de Lotbinière, le 5 décemb...

La 22e édition du Défi OSEntreprendre est lancée

ÉCONOMIE. Plusieurs acteurs du milieu entrepreneurial de la Chaudière-Appalaches se sont rassemblés au Centre de formation professionnelle Gabriel-Rousseau, le 3 décembre dernier, pour annoncer le lancement de la 22e édition régionale du Défi OSEntreprendre en Chaudière-Appalaches. Cette année, la présidence d’honneur sera assurée par Leattytia Badibanga, fondatrice des entreprises Les Pattes jaun...