Les maires se sont prononcés en faveur de l’intégration du CLD de Lotbinière à la MRC. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

ÉCONOMIE. La MRC de Lotbinière mettra en place son propre département de développement économique. Ainsi, elle a confirmé, le 10 juillet, le début d’une procédure d’intégration des ressources du Centre local de développement (CLD) de Lotbinière à celles de la MRC de Lotbinière.

Cette décision est le fruit d’un long processus de réflexion amorcé il y a quelques années. C’est un désir d’améliorer la performance financière et la synergie des deux organisations qui aura finalement mené à la décision de la MRC de Lotbinière.

«On ne fera pas ça n’importe comment. Le diagnostic a été posé autant sur la MRC de Lotbinière que sur le CLD. À partir de maintenant, nous allons travailler avec des représentants de la MRC, du CLD et de la firme Allia Conseil afin d’établir un plan de match qui nous permettra d’arriver à bon port et de créer notre propre département de développement économique», a expliqué le préfet de la MRC de Lotbinière, Normand Côté.

D’autres éléments ont pesé dans la balance, notamment la réalisation d’audits de performance par la Commission municipale du Québec dans les MRC pour s’assurer de l’optimisation des ressources. De même, plusieurs départs à la retraite sont prévus autant à la MRC qu’au CLD. Pour la MRC, il s’agissait d’une occasion à saisir afin de faciliter l’intégration des deux entités.

Cet exercice ne causera aucune perte d’emploi, certifie Normand Côté. Les employés du CLD ont également été avisés du processus de transition. Aussi, les activités du CLD se poursuivront normalement jusqu’à ce que le transfert soit complété en décembre 2019. De plus, chacune des deux organisations demeure dans ses locaux actuels.

Le choix des MRC

En avril 2015, le gouvernement du Québec adoptait la loi 28 qui venait modifier la Loi sur les compétences municipales. Ainsi, le gouvernement donnait aux MRC les pleins pouvoirs en matière de développement économique régional. Dorénavant, elles pouvaient choisir d’exercer directement et exclusivement ces compétences ou de conserver leur CLD.

Toutefois, en juin 2015, la MRC de Lotbinière avait décidé de maintenir en place le CLD tout en révisant sa mission. Dès lors, l’organisme allait proposer davantage de temps de ressources auprès des entrepreneurs de la région en démarrage, en croissance ou en transfert d’entreprise. Aussi, il allait appuyer le développement des municipalités et en stratégies de communication et médias sociaux.

 

 

Les plus lus

600 000 $ pour aider les PME du Québec à recruter

ÉCONOMIE. Nombre de petites et moyennes entreprises (PME) n’ont ni les moyens ni les ressources pour combler leurs besoins en main-d’œuvre dans un contexte de rareté. La création de coopératives d’employeurs les aidera à recruter grâce à la mutualisation des ressources humaines.

La Ferme Chalyne championne de la qualité du lait

AGRICULTURE. Les producteurs laitiers Jocelyn Labrecque et Chantale Dancause de la Ferme Chalyne de Saint-Antoine-de-Tilly sont au nombre des 16 champions régionaux nommés par Agropur. Ils ont reçu cette distinction à l’occasion du 31e Gala du Club de l’Excellence d’Agropur qui s’est tenu à Québec, le 31 janvier.

Le FARR : 4,8 M$ pour les projets de la Chaudière-Appalaches

ÉCONOMIE. Accompagnée de Paul Vachon, président de la Table régionale des élus municipaux de la Chaudière-Appalaches (TREMCA), et Gilles Lehouillier, maire de Lévis, Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, a annoncé l’octroi de près de 4,8 M$ afin de réaliser 22 initiatives du territoire soumises dans...

L’innovation pour avancer

ÉCONOMIE. La SADC de Lotbinière, dans le cadre de son huitième Déjeuner du Nouvel An, a mis l’accent sur les stratégies à adopter afin de favoriser l’innovation en entreprise. Pour l’occasion, elle a reçu le président de la firme Talsom, Olivier Laquinte, le 24 janvier dernier, au Club de golf de Lotbinière, à Saint-Gilles.

Les travailleurs expérimentés : une solution à la pénurie de main-d’œuvre

ÉCONOMIE. L’embauche et le maintien en emploi des travailleurs expérimentés peuvent être des solutions à privilégier pour contrer la pénurie de main-d’œuvre que connait la région. Il en a été question, le 29 janvier, lors du forum Marché du travail Misons sur les 50 ans et + qui s’est arrêté en Chaudière-Appalaches, à Scott, en Beauce.

Blocage ferroviaire : l’UPA demande à Ottawa d’intervenir

AGRICULTURE. Face à l’imminence d’une pénurie de propane, la deuxième en quelques, l’Union des producteurs agricoles (UPA) du Québec demande au premier ministre du Canada, Justin Trudeau d’intervenir rapidement pour mettre fin au blocage des chemins de fer.