(Crédit photo: Archives)

AGRICULTURE. Les Producteurs de lait du Québec ont confirmé, le 17 avril, une hausse dans les ventes de lait ainsi que dans la demande. C’est l’un des constats qui ont été faits à l’occasion de l’assemblée générale annuelle de l’organisme.

«En 2018, nos ventes de lait ont atteint 2,596 G$, soit une croissance de 0,67%, et les volumes des livraisons ont augmenté de 2,3%, atteignant 3 367 milliards de litres. On peut dire que les produits laitiers ont toujours la cote. Nous avons toutefois été responsables en gérant notre production de façon à éviter des surplus et à nous ajuster à l'évolution de la croissance», a affirmé le président des Producteurs de lait du Québec, Bruno Letendre.

Concrètement, pour la période couvrant mars 2018 à mars 2019, les ventes canadiennes au détail de beurre ont connu une hausse de 1,9%, de 5,9% pour la crème, de 3,7% pour le fromage et de 8,0% pour la crème glacée.

Elles compensent les pertes occasionnées par le recul de 2% des ventes globales de lait de consommation et de 1,8% de yogourt. Malgré cette diminution, le marché a connu une croissance de la demande de 2,73%. De leur côté, les ventes de lait biologique ont grimpé de 2,2%.

En 2018-2019, les producteurs ont aussi fait des investissements totaux de 730 M$ sur les bâtiments, la machinerie et les équipements de ferme. L’objectif est de rendre les exploitations plus performantes, efficaces et durables.

Bruno Letendre a également indiqué, pour la prochaine année, que la Commission canadienne du lait prévoit une croissance de la demande d’environ 3%. Ces projections tiennent compte de l’ouverture du marché à la suite de la signature des traités avec l’Union européenne et les pays du Pacifique ainsi que de la ratification à venir de l’Accord États-Unis–Mexique-Canada. Ces trois ententes représentent 8,4 % du marché canadien.

 

Les plus lus

Coup de pouce demandé pour des travailleurs étrangers

SOCIÉTÉ. Consciente que la pénurie de main-d’œuvre qui touche actuellement le Québec affecte également les entreprises de la région, l’Apollinairoise Pauline Harrisson souhaite mettre l'épaule à la roue. Elle veut faire venir au Québec 10 jeunes Haïtiens à titre de travailleurs temporaires ou saisonniers. Malgré toute sa bonne volonté, elle se bute à la lourdeur bureaucratique. Elle lance un cri d...

Un été fructueux pour les quatre marchés publics

ÉTÉ. La réputation des marchés publics n’est plus à faire et ceux-ci continuent de prendre de l’ampleur, au grand bonheur des producteurs locaux. Comme la MRC de Lotbinière ne fait pas exception à la tendance, on comptait pour une première année quatre marchés publics sur le territoire. À la veille de l’équinoxe d’automne, l’heure est au bilan pour les organisateurs des marchés éphémères de la sai...

Vers l’approvisionnement local toute l’année

ALIMENTATION. L’été tirant à sa fin, les récoltes vont bientôt battre leur plein dans Lotbinière, première en Chaudière-Appalaches pour ses entreprises agricoles. C’est pourquoi, à l’occasion de la 5e édition des mois Goûtez Lotbinière, la Société d’aide au développement de la communauté (SADC) de Lotbinière propose des ateliers destinés à faire la promotion de l’achat local auxquels les citoyens ...

Succès pour le dernier tournoi de golf du CLD

AFFAIRES. La communauté d’affaires de la MRC de Lotbinière s’est réunie le 27 août à l’occasion du dernier tournoi de golf du CLD de Lotbinière. L’événement, qui a eu lieu au Club de golf de Saint-Gilles, a rassemblé 180 participants.