(Crédit photo : Google Street View)

ÉCONOMIE. Le transporteur Services JAG de Sainte-Croix a été acheté par l’entreprise canadienne Transforce International (TFI). La vente a été annoncée aux employés par le président, Michel Blouin, le 20 mars.

L’achat de Services JAG par TFI lui permettra de renforcer sa position dans le domaine du transport et de profiter de l’expertise de l’entreprises de Sainte-Croix. «C’est important pour nous de garder les opération sur place et l’identité de l’entreprise. Il n’y aura pas de déménagement ni de mise à pied», a confirmé le porte-parole de TFI, Rick Leckner qui ajoute que l’équipe de direction demeurera également en place.

«Vous comprendrez que pour moi et ma famille, ce fut une très grosse décision de vendre JAG. Nous voulons ce qu’il y a de meilleur pour la continuation et cette acquisition est favorable pour toute notre équipe», a-t-il indiqué, dans la note interne distribuée aux travailleurs.

Du même souffle, il confirme qu’il poursuit son travail au sein de l’entreprise. «Mon bureau sera toujours ouvert pour vous écouter et vous aider à conserver les valeurs de cette entreprise», a-t-il ajouté.

Services JAG compte plus de 200 employés et une flotte composée de 130 camions et 500 remorques.

La compagnie a été fondée en 1984 par Gaston Blanchet à la suite de l’achat des camions de la fonderie Bibby Sainte-Croix. Elle a par la suite été rachetée par Michel Blouin en 1995. Celui-ci est derrière le développement de nouveaux marchés, dont le Grand Nord québécois et le Labrador en 2011.

TFI, dont le siège social est situé à Saint-Laurent, au Québec, est spécialisé dans le transport et la logistique. Il compte plusieurs filiales spécialisées dans la livraison de colis et de courrier, le transport de lots brisés, le transport de lots complets ainsi que dans la logistique et dernier kilomètre. Plusieurs d’entre elles se retrouvent dans la région comme Besner et Saint-Lambert (Saint-Romuald) et Couture (Saint-Ephrem-de-Beauce).

TFI réalise régulièrement des acquisitions stratégiques et en gérant un réseau de filiales en propriété exclusive. Ces dernières bénéficient des ressources financières et opérationnelles de la société pour faire croître leurs propres activités et améliorer leur efficacité.

Les affaires de l’entreprise prennent place au Canada, aux États-Unis et au Mexique.

 

Les plus lus

Coup de pouce demandé pour des travailleurs étrangers

SOCIÉTÉ. Consciente que la pénurie de main-d’œuvre qui touche actuellement le Québec affecte également les entreprises de la région, l’Apollinairoise Pauline Harrisson souhaite mettre l'épaule à la roue. Elle veut faire venir au Québec 10 jeunes Haïtiens à titre de travailleurs temporaires ou saisonniers. Malgré toute sa bonne volonté, elle se bute à la lourdeur bureaucratique. Elle lance un cri d...

Un été fructueux pour les quatre marchés publics

ÉTÉ. La réputation des marchés publics n’est plus à faire et ceux-ci continuent de prendre de l’ampleur, au grand bonheur des producteurs locaux. Comme la MRC de Lotbinière ne fait pas exception à la tendance, on comptait pour une première année quatre marchés publics sur le territoire. À la veille de l’équinoxe d’automne, l’heure est au bilan pour les organisateurs des marchés éphémères de la sai...

Vers l’approvisionnement local toute l’année

ALIMENTATION. L’été tirant à sa fin, les récoltes vont bientôt battre leur plein dans Lotbinière, première en Chaudière-Appalaches pour ses entreprises agricoles. C’est pourquoi, à l’occasion de la 5e édition des mois Goûtez Lotbinière, la Société d’aide au développement de la communauté (SADC) de Lotbinière propose des ateliers destinés à faire la promotion de l’achat local auxquels les citoyens ...

Succès pour le dernier tournoi de golf du CLD

AFFAIRES. La communauté d’affaires de la MRC de Lotbinière s’est réunie le 27 août à l’occasion du dernier tournoi de golf du CLD de Lotbinière. L’événement, qui a eu lieu au Club de golf de Saint-Gilles, a rassemblé 180 participants.