Photo : Archives

ÉCONOMIE. Le maire de Saint-Flavien et ancien préfet de la MRC de Lotbinière, Normand Côté, a été nommé, le 13 novembre dernier, directeur général et chargé de projet de la Société de développement du mont Sainte-Marguerite (SDMSM), pour le Domaine du Radar de Saint-Sylvestre.

«C’est tout un défi, mais j’ai à cœur le développement de cette montagne. Je veux en faire un pôle prisé dans Lotbinière et en Chaudière-Appalaches. Je ne pouvais pas passer à côté. Quand on m’a offert le poste, la décision n’a pas été longue à prendre», a-t-il expliqué.

Après la campagne électorale provinciale, où il a porté les couleurs du Parti libéral, Normand Côté s’est retiré de ses fonctions de préfet de la MRC de Lotbinière. Il avait aussi manifesté le désir de relever de nouveaux défis. 

En poste depuis le 21 novembre, il prend actuellement ses marques, s’enquiert des dossiers en cours et s’affaire au lancement de la saison hivernale. Au printemps, il y aura la préparation des installations de la luge sur rail. Un projet attendu depuis longtemps, rappelle-t-il. Également, des travaux d’entretien au bâtiment d’accueil et au bunker sont à prévoir, a-t-il ajouté. 

Même s’il vient d’arriver, Normand Côté a déjà quelques idées en tête pour préserver l’histoire particulière de la montagne et de son passé militaire. Notons que le mont Sainte-Marguerite porte le surnom de mont Radar en raison des installations militaires qui y ont été construites. 

«Je me suis aperçu qu’il y avait une mémoire vivante, des gens qui ont vécu l’époque de la guerre froide et qui ont travaillé sur la montagne. J’aimerais qu’on enregistre ces témoignages pour les préserver, mais aussi pour les inclure dans les projets à venir», a-t-il souligné. 

Un choix logique 

Pour le conseil d’administration, l’ajout de Normand Côté à l’équipe de gestion était un choix naturel.  

«Normand siégeait au conseil d’administration avant moi et les autres membres. Il y mettait beaucoup d’énergie. C’est un heureux concours de circonstances qui a mené à sa nomination. Lorsqu’il a annoncé qu’il ne solliciterait pas un nouveau mandat de préfet, je me suis dit qu’il voudrait peut-être faire autre chose et j’ai amené l’idée au conseil d’administration», a souligné la mairesse de Saint-Sylvestre et secrétaire du conseil d’administration de la SDMSM, Nancy Lehoux. 

Le conseil d’administration voit en lui la personne qui pourra autant travailler au développement de la montagne qu’à aider à trouver les moyens et les idées pour y arriver. 

Développement 

La SDMSM travaille actuellement à la consolidation des activités et événements déjà planifiés comme la promotion de la luge hivernale, des rassemblements Go van et Jeep ainsi que de la course Mud Girl, qui sont déjà inscrits au calendrier 2023. «Nous voulons les maintenir et les garder puisque ce sont de bons événements qui attirent beaucoup de visiteurs dans notre milieu», a renchéri Mme Lehoux. 

Viendra cet été la luge sur rail dont l’installation a été repoussée pour différentes raisons, dont un retard de livraison. «Elle nous amènera beaucoup de visiteurs parce que cette attraction n’est pas très répandue. De plus, puisque c’est trois saisons, ça nous aidera à maintenir un rythme d’activité intéressant et réduire les périodes mortes», a-t-elle poursuivi. 

S’ajoutent aussi les travaux de réparation prévus aux toitures du bâtiment d’accueil et du bunker. 

Par ailleurs, le spectacle multimédia aux couleurs historiques a été mis sur la glace en raison de l’acquisition de la montagne par la SDMSM, il y a un an et demi. Toutefois, il fait encore partie des projets dans un horizon de moyen à long terme, assure Nancy Lehoux. 

«La montagne, elle fait partie de notre histoire et de notre culture et on veut garder tout ça vivant. Probablement que le multimédia viendra plus tard. Peut-être qu’il ne sera pas identique à ce qui était prévu au départ, mais on souhaite conserver ce volet et faire quelque chose avec le bunker. C’est pour cette raison que nous voulons refaire la toiture au printemps.» 

Enfin, l’amélioration du volet hébergement est aussi dans les cartons de l’organisation. L’objectif, autant du côté du conseil d’administration que de Normand Côté, est de faire du mont Sainte-Marguerite un produit d’appel pour la MRC de Lotbinière. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les plus lus

Important investissement à Saint-Narcisse-de-Beaurivage

ÉCONOMIE. Avantis Coopérative a confirmé, ce matin, un investissement de 650 000 $ à Saint-Narcisse-de-Beaurivage pour transformer et moderniser ses installations commerciales.

Une aide fédérale pour soutenir les petites entreprises touristiques

TOURISME. Le gouvernement fédéral a confirmé, le 11 janvier, une aide de 40 M$ accordée à la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et le Réseau des SADC et CAE. Cette somme permettra de soutenir les petites entreprises du secteur touristique.

Des équipements agricoles qui coûteront plus cher en 2023

ÉCONOMIE. Financement agricole Canada (FAC) estime que la demande pour l’équipement agricole restera vigoureuse en 2023.

Daniel Voyer quittera Développement PME

ÉCONOMIE. Le directeur général de Développement PME (DPME0, Daniel Voyer, quittera son poste le 31 mars prochain.