Photo : Courtoisie

ÉCONOMIE. La Caisse Desjardins de la Nouvelle-Beauce a tenu son assemblée générale annuelle le 19 avril dernier. Elle a présenté un bilan positif de la dernière année à ses membres. Pendant l’exercice financier 2021, l’institution financière a affiché des revenus d’exploitation de 27,79 M$, une augmentation de 18,7 % par rapport à 2020.

Par ailleurs, le volume d’affaires a également augmenté de 11 % pour s’établir à 5,17 G$ et ses excédents après ristournes aux membres atteignent 23,12 M$.

Les membres ont pu voter du 20 au 23 avril sur le partage des excédents. Ainsi, ce sont 3,8 M$ qui seront retournés aux membres et à la collectivité sous forme de ristournes individuelles et collectives.

«Cette somme est une forme de retour à la communauté qui nous permet de faire vivre concrètement la présence de Desjardins et sa nature coopérative. Je tiens à remercier tous nos membres qui, en faisant affaire avec nous, nous donnent les moyens de faire une différence dans leur vie et dans notre collectivité», a mentionné la présidente de la Caisse, Estelle Lehoux.

Implication dans la communauté

En 2021, la Caisse de la Nouvelle-Beauce a participé à la concrétisation de plus de 400 projets dont les demandes provenaient de l’ensemble du milieu. Ce sont près de 300 000 $ qui ont été retournés, dont 144 000 par l’entremise de son Fonds d’aide au développement du milieu.

De plus, 25 000 $ de bourses ont été accordés aux jeunes par le biais des différents programmes de la Caisse ainsi que de la Fondation Desjardins.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les plus lus

Pénurie de main-d’œuvre : la TREMCA revient à la charge

ÉCONOMIE. La Table régionale des élus de Chaudière-Appalaches (TREMCA) a rencontré, le 14 septembre, les candidats de quatre des cinq principaux partis politiques de la Chaudière-Appalaches. Ils les ont sensibilisés à l’importance d’adopter des mesures tangibles pour assurer la pérennité de l’économie et contrer la pénurie de main-d’œuvre.