Photo : Courtoisie - Publisac

L'Association Hebdos Québec, dont fait partie Le Peuple Lotbinière, estime irresponsable la décision de la Ville de Montréal de renverser le principe actuel d'adhésion (« opt-out ») pour la distribution des circulaires sur son territoire dès mai 2023, privant alors les hebdomadaires locaux de leur mode de distribution, partie intégrante de leur modèle d'affaires.

«Un tel règlement risque de causer un effet d'entraînement chez d'autres municipalités à travers la province qui mettra en péril le droit du public à l'information et menacera l'avenir de la presse hebdomadaire gratuite», soutient Benoit Chartier, président du conseil d'administration d'Hebdos Québec.

M. Chartier ajoute que les impacts financiers sont énormes et représentent des coûts additionnels globaux de plus de 15 M$ pour distribuer la très large majorité des hebdos au Québec.

«Non seulement ce mode de distribution permet d'atteindre des millions de foyers québécois chaque semaine, mais sa fin menace aussi beaucoup d'emplois dont ceux de journalistes, dont le rôle est essentiel pour préserver notre démocratie», renchérit M. Chartier.

Les plus lus

Pénurie de main-d’œuvre : la TREMCA revient à la charge

ÉCONOMIE. La Table régionale des élus de Chaudière-Appalaches (TREMCA) a rencontré, le 14 septembre, les candidats de quatre des cinq principaux partis politiques de la Chaudière-Appalaches. Ils les ont sensibilisés à l’importance d’adopter des mesures tangibles pour assurer la pérennité de l’économie et contrer la pénurie de main-d’œuvre.

Ouvert ou fermé à la fête du Travail?

JOUR FÉRIÉ. En raison de la fête du Travail, le lundi 5 septembre, l'horaire de plusieurs services sur le territoire sera modifié.