Photo : Mélanie Labrecque

COMMUNAUTÉ. En octobre, le taux d’inflation au pays s’élevait à 6,9 % et celui des aliments à 10,1 % par rapport à celui d’octobre 2021. C’est dans ce contexte difficile pour plusieurs citoyens et familles de la MRC de Lotbinière, qu’Aide Alimentaire Lotbinière (AAL) a lancé la campagne annuelle des paniers de Noël.

L’augmentation du prix des aliments se fait directement sentir chez AAL. Par rapport à la période d’avril à octobre 2021 pour le même nombre de distributions, le nombre de paniers alimentaires donnés a grimpé de 12 % en 2022.

«Comme vous le savez, ç’a été une année parsemée d’embuches pour plusieurs personnes : l’inflation, le prix de l’essence et celui des aliments se font sentir dans le portefeuille de chacun», a affirmé, d’entrée de jeu, la directrice d’AAL, Andréanne Leblanc.

Cette année encore, AAL agira à titre de coordonnateur de la grande collecte et distribuera les denrées aux comités locaux des 18 municipalités de la MRC selon leurs besoins et le nombre de demandes qu’ils ont reçues.

«On s’attend, malheureusement, à ce qu’on ait encore des centaines, voire un millier de personnes qui ne soit pas capable de se nourrir adéquatement, dans une période où l’on devrait en profiter pour se réunir, se réjouir et échanger un bon repas. Ce sont pour ces familles que nous allons travailler tous ensemble», a renchéri Mme Leblanc.

Pour la mairesse de Laurier-Station, Hugette Charest, à qui on a proposé la présidence d’honneur de la campagne de cette année, il était tout naturel d’accepter ce rôle. Cette dernière considère cette activité comme importante, surtout à cette période de l’année. Cela évoque chez elle les valeurs du partage et de la générosité qui lui ont été inculquées par son père.

«Dès notre plus jeune âge, il nous impliquait dans ses activités de partage. Il était très impliqué dans le comité de bienfaisance. Lorsqu’il recevait des appels où on lui disait qu’il y avait des gens qui n’avaient plus rien à manger, il nous mettait rapidement à l’œuvre. En remplissant une boîte d’aliments de première nécessité. Après avoir été à la rencontre de ces personnes avec la nourriture, il s’assurait qu’elles puissent avoir accès à ce dont elles auraient besoin pendant l’année et la période de Noël», a raconté Mme Charest.

Tout comme les dernières années, des boîtes de dépôt sont distribuées dans les commerces de la région. De plus, plusieurs entreprises de la région ont accepté de participer à la campagne de cette année. Les producteurs de lait de Chaudière-Appalaches et la Caisse Desjardins du Centre-de-Lotbinière se sont aussi engagés à soutenir la cause.

 

 

 

Les plus lus