Une quinzaine d’employés de Meubles South Shore et leurs proches ont effectué une corvée afin de monter les meubles donnés à l’Espace Lafleur. Crédit photo : Courtoisie

LOGEMENTS SOCIAUX. L’Espace Lafleur a reçu un important don de la part de Meubles South Shore, le 20 août dernier. L’entreprise san-crucienne a remis plusieurs meubles à ce nouveau service, un lieu de rencontre pour les résidents des logements sociaux situés sur la rue Lafleur à Sainte-Croix.

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

Une quinzaine d’employés de Meubles South Shore et leurs proches se sont réunis à l’Espace Lafleur lors de cette journée. À cette occasion, ils ont assemblé les meubles donnés par l’entreprise de Sainte-Croix au nouveau milieu de rencontre de la rue Lafleur. Un cadeau, s’ajoutant à ceux d’autres partenaires comme Cétal reçus auparavant, qui a très apprécié par les artisans derrière le nouveau service communautaire.

«Ce coup de pouce de Meubles South Shore représente un don de plusieurs milliers de dollars. L’entreprise nous a donné des sofas, des meubles de bibliothèque, des tables à langer et de jeux ainsi que des meubles pour le rangement. Avec cette aide, on peut encore plus donner vie à l’Espace Lafleur», a partagé avec gratitude Audrey Cloutier, la coordonnatrice de l’Espace Lafleur et employée de l’Office municipal d’habitation (OMH) du nord de Lotbinière.

Un projet pour s’attaquer à plusieurs problèmes

Rappelons que c’est en mai dernier que l’Espace Lafleur a vu le jour. Il s’agit de l’un des trois projets pilotes initiés par le Comité des partenaires régionaux du soutien communautaire en logement social et communautaire de Chaudière-Appalaches.

Les deux projets sont le Lab-Emploi, une initiative à Lévis visant à accompagner des jeunes adultes dans leurs démarches pour développer leur autonomie personnelle et sociale afin de réintégrer les études ou le marché du travail, ainsi que le projet CLIC, qui vise à aider les locataires de logements sociaux qui lancent des initiatives pour développer des liens de bon voisinage.

À Sainte-Croix, le comité a investi 60 000 $ pour concrétiser l’Espace Lafleur. Il s’agit d’un jumelé normalement utilisé par des locataires de l’OMH du nord de Lotbinière qui a été transformé en milieu de rencontres pour la centaine de résidents de logements sociaux de la rue Lafleur ainsi que pour les partenaires qui désirent y rencontrer des locataires. Le lieu contient notamment une salle de jeux et une salle d’études.

Les intervenants liés au projet ont constaté au cours des dernières années que plusieurs locataires n’avaient pas tissé de liens de voisinage ainsi qu’une absence de liens entre les résidents des logements sociaux de la rue Lafleur et le reste de la communauté de Sainte-Croix. Avec l’Espace Lafleur, la coordonnatrice peut ainsi tenir des activités, comme des cafés-rencontres ou du cinéma en plein air, pour s’attaquer à ces problèmes.

En parallèle de la création de ce local communautaire, la professeure du campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) au département de psychosociologie et travail social, Lucie Gélineau, mène une recherche-action participative sur les habitations à loyer modique.

Avec des collectes de données menées auprès de locataires ainsi que des partenaires de l’Espace, l’étude a pour objectif de comprendre «comment les pratiques expérimentées dans l’Espace Lafleur peuvent contribuer à faire du logement social et communautaire un milieu d’opportunités propice à l’amélioration des conditions de vie et à l’atténuation des inégalités sociales».

Déjà des réussites

Quelques mois après le début du projet, sa coordonnatrice constate déjà des effets positifs de l’implantation de ce lieu de rencontres sur la rue Lafleur. Audrey Cloutier espère que ce succès permettra à l’initiative de perdurer, puisque le projet n’a pour le moment obtenu du financement que pour l’année 2021.

«Plusieurs locataires se sont déjà appropriés l’Espace Lafleur et participent aux différentes activités proposées. Elles ont permis de favoriser l’entraide et de créer des liens. Il y a des locataires qui vivent ici depuis 17 ans et qui commencent à se connaître grâce à l’Espace Lafleur. Nos activités de cinéma extérieur permettent d’attirer plusieurs personnes, dont des personnes qui ne vivent pas dans les logements sociaux», a conclu Mme Cloutier.

Les plus lus

Noces d’orchidée

COMMUNAUTÉ. Il y a 55 ans, le 26 septembre 1966, Réjeanne Fredette et Patrice Biron unissaient leurs destinées dans la paroisse Saint-Ours en Montérégie. Ce couple s’est grandement fait connaître dans le domaine agricole dans la région de Lotbinière en accumulant plusieurs médailles lors des jugements aux diverses expositions, recevant même, en 1977, la médaille d’or de l’Ordre du mérite agricole ...

Jouer à la balle donnée pour aider une famille

GÉNÉROSITÉ. Une famille de Saint-Agapit, dont le père souffre de nouveau du cancer, a pu compter sur un coup de pouce hors de l’ordinaire. Grâce à un tournoi présenté le 11 septembre dernier, la ligue des Alphas, un circuit féminin de balle donnée de Saint-Agapit, a pu remettre plus de 9 000 $ pour aider la famille Quenneville-Castonguay à faire face à cette épreuve.

Une soupe au caillou virtuelle pour une deuxième année

COMMUNAUTÉ. La situation entourant la propagation de la COVID-19 ainsi que les mesures sanitaires obligent le Groupe de réflexion et d’action sur la pauvreté (GRAP) de Lotbinière à tenir sa traditionnelle soupe au caillou de façon virtuelle. Cette année, l’organisme donnera la parole à Marine Series, de Centraide Québec-Chaudière-Appalaches-Bas-Saint-Laurent, le 7 octobre prochain.

FADOQ : une tournée pour bien s’adapter

ORGANISME. Le président de la Fédération de l’âge d’or du Québec – Régions de Québec et Chaudière-Appalaches (FADOQ), Guy Bonneau, et le directeur général de l’organisation, Michel Beaumont, mènent actuellement une tournée auprès des dirigeants des sections locales. Avec ces rencontres qui ont notamment lieu dans Lotbinière et à Lévis la semaine dernière, MM. Bonneau et Beaumont veulent bien outil...

Les burgers aux saveurs de Lotbinière ont trouvé preneur

COMMUNAUTÉ. La vente des burgers aux saveurs de Lotbinière a eu lieu du 3 au 6 septembre. L’événement, qui a été organisé par la table Goûtez Lotbinière au profit de la Fondation Philippe Boucher, a permis d’amasser 1 085,50 $.

Webinaire gratuit sur le stress des femmes

AIDE. Quatre centres-femmes de la Chaudière-Appalaches, dont le Centre-Femmes de Lotbinière, se sont unies pour offrir une conférence virtuelle gratuite de Sonia Lupien, spécialiste du stress, le 29 septembre de 13h30 à 15h.

Un autre bioblitz réussi dans la forêt seigneuriale

ENVIRONNEMENT. L’Organisme de bassins versants de la zone du Chêne (OBV du Chêne), les Amis de la Forêt seigneuriale de Lotbinière et le club des amateurs de champignons de Sainte-Croix ont de nouveau organisé un bioblitz entièrement dédié aux champignons. L’activité, qui s’est tenue le samedi 11 septembre, a été couronnée de succès.

Le Trottibus a lancé ses activités à Saint-Agapit

COMMUNAUTÉ. La Municipalité de Saint-Agapit a procédé au lancement officiel du Trottibus formule voisin le 20 septembre dernier. Plusieurs intervenants municipaux et scolaires ainsi que la représentante de la Société canadienne du cancer se sont réunis devant l’École L’Épervière/Sainte-Thérèse afin d’accueillir les jeunes marcheurs et leurs parents.

Le point sur les inégalités sociales

COMMUNAUTÉ. Une soixantaine de personnes ont assisté à la vingtième Soupe au caillou. L’événement organisé par le Groupe de réflexion et d’action sur la pauvreté de Lotbinière (GRAP) s’est déroulé le 7 octobre de façon virtuelle et s’est attardé à la compréhension des inégalités sociales.