(Crédit photo: Courtoisie)

Une saison victorieuse qui prend fin dramatiquement

Pierre Bédard, qui avait joué avec la première formation des Midjets de Saint-Flavien, portait fièrement sur son chandail le C du capitaine de son équipe en 1975-76.  Il l’a soutenue, alors qu’elle a terminé sa première saison avec un excellent bilan. Il a ensuite eu le privilège de partager avec ses coéquipiers la belle victoire qu’ils ont remportée au tournoi de Matane. Les Midjet y ont décroché le titre national.

Malheureusement, l’année suivante, il a été obligé d’arrêter le hockey en raison de problèmes de santé, mais il n’est pas resté longtemps sans travail. Il a été embauché comme aide-cuisinier au restaurant Rayalco, à Laurier-Station, où les parents des joueurs et les membres de la direction du club prenaient le temps d’aller le saluer. Cela lui permettait de se sentir toujours membre de son équipe.

Le 22 avril 1977, il est heureux, car son entraîneur lui demande de se joindre à la photo de l’équipe qui avait remporté tous les trophées de la saison. Pierre saute sur la glace de l’aréna Georges-Henri Vermette de Saint-Agapit pour faire le tour de la patinoire. Il revient au banc, tombe et quelques minutes plus tard, il décède. Près du banc des joueurs, Clément Desrochers (à la droite de Pierre sur la photo) s’est empressé de l’aider, mais…

Quant à moi, j’étais l’annonceur maison lors de ce match historique présenté un vendredi soir. J’ai dû informer l’assistance que le match était reporté de quelques minutes. Ce souvenir demeure profondément ancré dans mon cœur tout comme l’image des ambulanciers qui transportent le corps de la jeune
victime de 17 ans.

Je garde aussi des souvenirs un peu plus heureux. Une semaine avant ce tragique événement, Pierre et moi étions réunis tous les deux, afin de sélectionner les meilleures diapositives pour une présentation qui devait être faite aux joueurs et principaux partisans de l’équipe. Nous voulions miser sur les beaux moments du club des Midjets de Saint-Flavien.

Même après toutes ces années, ses anciens coéquipiers gardent également de bons souvenirs de Pierre. Daniel Demers ( Bozo) et Jean Demers ont tous deux affirmé: «Tout un joueur d’équipe, avec un sourire constant sur le banc, mais très actif sur la glace».

------------ 

Si vous souhaitez souligner un événement marquant de l’histoire de la_MRC de Lotbinière contactez-moi au
odina.desrochers@meliormedia.com

Les plus lus

Une année difficile pour les proches aidants

COMMUNAUTÉ. Les normes sanitaires et les restrictions mises en place par le gouvernement pour freiner la propagation de la COVID-19 ont eu un impact important chez les proches aidants. Bien qu’ils aient fait preuve de beaucoup de résilience au fil des mois, le Regroupement des personnes aidantes de Lotbinière a noté une augmentation des demandes d’aide qui ont été reçues.

La demande pour l’aide alimentaire en augmentation

COMMUNAUTÉ. Un an après le début de la crise provoquée par la COVID-19, les impacts se font toujours sentir dans les assiettes des citoyens de la région. Autant chez Aide alimentaire Lotbinière (AAL) que chez Entraide Sainte-Croix, on a remarqué une augmentation significative des demandes d’aide, mais aussi un changement du visage de la faim dans la MRC de Lotbinière.

Près de 1 M$ pour le soutien aux proches aidants

COMMUNAUTÉ. L’organisme L’Appui pour les proches aidants investit 971 432 $ pour supporter les proches aidants d’aînés de la Chaudière-Appalaches. Cette aide financière s’inscrit dans une enveloppe globale de 18 M$ distribuée à travers le Québec pour financer des services de soutien auprès de ces personnes pour 2021-2022.

Les nouveaux marguilliers désignés à la paroisse Sainte-Élisabeth-de-Lotbinière

COMMUNAUTÉ. En raison de la pandémie de la COVID-19, l’Assemblée de fabrique de la paroisse Sainte-Élisabeth-de-Lotbinière n’a pas pu tenir l’élection des nouveaux marguilliers. C’est donc l’évêque de Québec, le cardinal Gérald Cyprien Lacroix, qui les a désignés.