La marraine d’honneur, Maryse Desrochers, et sa famille. (Crédit photo : Cathy Martineau – Photographe)

COMMUNAUTÉ. La neuvième édition du Relais pour la vie de Lotbinière se déroulera le 12 juin. Pour une deuxième année consécutive, le grand rassemblement de Saint-Apollinaire sera remplacé par un relais virtuel en raison de la pandémie de COVID-19.

Les citoyens seront donc invités à s'inscrire au Relais pour la vie et à marcher dans les rues de leur village. Le comité organisateur indique que des stations surprises seront déployées pour les équipes participantes et seront visitées par les membres du comité.

Par ailleurs, le Relais pour la vie compte chaque année des moments marquants, notamment la marche avec les porteurs d’espoir ou la Cérémonie des luminaires qui rend hommage à ceux qui ont perdu leur combat contre la maladie. Ces étapes seront représentées sur la page Facebook du Relais pour la vie de Lotbinière la journée de l’événement.

L’arbre des porteurs d’espoir, emblème de l’activité, sera également illuminé. Le comité organisateur devrait indiquer où il sera situé dans les semaines à venir.

Une marraine d’honneur courageuse

Cette année, la marraine d’honneur de l’événement est la native de Saint-Agapit, Maryse Desrochers. Diagnostiquée d’un cancer du sein en pleine pandémie, en mars 2020, elle a dû faire face à la maladie d’une façon unique alors qu’on lui a annoncé la maladie et qu’elle a dû subir ses interventions seule. Privée d’une partie du support que son entourage pouvait lui fournir, les hauts et les bas, les pleurs ainsi que les émotions ont été vécus en bulle familiale. 

Toutefois, elle mentionne avoir une équipe de feu, qu’elle surnomme pit crew, soit une équipe complète, qui la soutient par plusieurs moyens originaux et ainsi lui démontre son appui.

Grande sportive, Maryse Desrochers demeure optimiste et voit sa maladie comme un autre défi sportif. La seule différence, c’est que cette fois-ci, c’est la vie qui le lui a amené. «Je vais l’affronter comme tous les autres, la tête haute et sans possibilité d’échec», a-t-elle affirmée.

Un financement important

Chaque année, le Relais pour la vie est organisé par la Société canadienne du cancer (SCC). L’argent amassé lors de ces événements permet de financer la recherche ainsi qu’un fort réseau de soutien pour les personnes touchées par la maladie. 

En raison de la pandémie, la SCC estime avoir perdu, en 2020, plus de 80 M$ à la suite de l’annulation des différents événements à travers le pays.

Cette année, le comité organisateur du Relais pour la vie de Lotbinière s’est fixé l’objectif de réunir 60 000 $. 

Tous les détails concernant l’événement du 12 juin sont disponibles sur la page Facebook du Relais pour la vie de Lotbinière ou au relaispourlavie.ca.

 

 

Les plus lus

Une année difficile pour les proches aidants

COMMUNAUTÉ. Les normes sanitaires et les restrictions mises en place par le gouvernement pour freiner la propagation de la COVID-19 ont eu un impact important chez les proches aidants. Bien qu’ils aient fait preuve de beaucoup de résilience au fil des mois, le Regroupement des personnes aidantes de Lotbinière a noté une augmentation des demandes d’aide qui ont été reçues.

La demande pour l’aide alimentaire en augmentation

COMMUNAUTÉ. Un an après le début de la crise provoquée par la COVID-19, les impacts se font toujours sentir dans les assiettes des citoyens de la région. Autant chez Aide alimentaire Lotbinière (AAL) que chez Entraide Sainte-Croix, on a remarqué une augmentation significative des demandes d’aide, mais aussi un changement du visage de la faim dans la MRC de Lotbinière.

Près de 1 M$ pour le soutien aux proches aidants

COMMUNAUTÉ. L’organisme L’Appui pour les proches aidants investit 971 432 $ pour supporter les proches aidants d’aînés de la Chaudière-Appalaches. Cette aide financière s’inscrit dans une enveloppe globale de 18 M$ distribuée à travers le Québec pour financer des services de soutien auprès de ces personnes pour 2021-2022.

Les nouveaux marguilliers désignés à la paroisse Sainte-Élisabeth-de-Lotbinière

COMMUNAUTÉ. En raison de la pandémie de la COVID-19, l’Assemblée de fabrique de la paroisse Sainte-Élisabeth-de-Lotbinière n’a pas pu tenir l’élection des nouveaux marguilliers. C’est donc l’évêque de Québec, le cardinal Gérald Cyprien Lacroix, qui les a désignés.