Une certaine normalité s’est installée au mois d’août alors que l’on apprend que les terrains de golf connaissent une augmentation de leur fréquentation et que les sautes d’humeur de dame nature ont encore une fois affecté les agriculteurs.

Circuits touristiques en développement

La MRC de Lotbinière a fait savoir, au début du mois d’août, son intention de développer d’ici mars 2021 des circuits patrimoniaux qui mettront en valeur les différents attraits du territoire. À travers cinq circuits, la MRC veut promouvoir le territoire, faire connaître les entrepreneurs agroalimentaires et les produits locaux; les personnes engagées dans les projets culturels, sociaux, historiques, environnementaux et touristiques ainsi que de favoriser les retombées économiques. Pour réaliser son projet, la MRC de Lotbinière bénéficie d’une subvention de 121 589 $ du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation.

(Crédit photo : Archives)

Les golfeurs au rendez-vous à Saint-Gilles

L’intérêt pour le golf a connu une importante croissance dans la région. Entre mai et août, pour le Club de golf de Lotbinière seulement, on a noté une augmentation de 15 à 20 % du nombre de golfeurs par rapport à l’année dernière. Les membres sont au rendez-vous, mais les nouveaux visages sont aussi plus nombreux. De plus, le club situé à Saint-Gilles a affiché complet plusieurs fois dans l’été avec des départs s’échelonnant, au plus fort de la saison, de 6h à 18h40.

(Crédit photo : Archives)

Un été en dent de scie pour l’agriculture

Les températures extrêmes connues à l’été 2020 auront mené la vie dure aux agriculteurs de la région. Les syndicats locaux de l’UPA ont estimé que l’une des conséquences directes est des rendements inégaux dans les cultures. La première et la deuxième fauche de foin ont été retardées. La Financière agricole a d’ailleurs indemnisé 51 producteurs de foin sur le territoire de la MRC de Lotbinière pour une somme totalisant 167 000 $. Les producteurs maraîchers ont aussi connu des hauts et des bas alors que certains ont vu leurs rendements diminuer de façon significative. Plusieurs plants de fraise et certains semis de légume faits au printemps ont aussi gelé.

(Crédit photo : Archives)

 

Les plus lus

Un village de Noël au pied de six sapins

COMMUNAUTÉ. La période des Fêtes est toujours attendue avec impatience par Bernard Breton. Chaque année, depuis près de 25 ans, son cœur d’enfant s’exprime par la création d’un village de Noël dans sa résidence de Saint-Agapit. Avec le temps, il y a ajouté de plus en plus de maisonnettes, dont certaines pièces faites à la main. Tant et si bien qu’aujourd’hui, le village ne se trouve plus sous le s...

Le père Noël en visite à Sainte-Croix

COMMUNAUTÉ. Le 19 décembre dernier, le père Noël a fait une visite à Sainte-Croix. Pendant son passage, il a distribué près de 250 sacs surprises aux enfants de la municipalité.

Entraide Sainte-Croix a distribué ses paniers de Noël

COMMUNAUTÉ. Entraide Sainte-Croix a procédé, le 18 décembre, à la distribution des paniers de Noël. En tout, 64 ménages étaient inscrits à cette distribution.

La COVID-19 marque l’année 2020

SANTÉ. L’événement qui aura retenu le plus l’attention en 2020, autant par sa durée dans le temps que par l’impact qu’il a eu dans la vie des Québécois, est la pandémie de COVID-19. L’année avait déjà commencé sous le spectre encore lointain de cette mystérieuse maladie pulmonaire originaire de la Chine. Ce n’est qu’au retour de la semaine de relâche, en mars, que le Québec allait prendre la mesur...

Revue 2020 – Rétrospective du mois d’août

Une certaine normalité s’est installée au mois d’août alors que l’on apprend que les terrains de golf connaissent une augmentation de leur fréquentation et que les sautes d’humeur de dame nature ont encore une fois affecté les agriculteurs.

Revue 2020 – Rétrospective du mois de mars

En mars, des organisations officielles ont apporté des réponses par rapport à deux tristes événements survenus en 2018. On confirmait aussi la construction d’un CPE à Saint-Agapit après des années d’incertitude et le Club de golf Les boisés de Joly a été sauvé de la faillite.